Bill Rieflin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bill Rieflin, de son vrai nom William Rieflin, est un musicien contemporain né le 30 septembre 1960. Il réside à Seattle, est marié à l'artiste Francesa Sundsten et est l'un des fondateurs du label de musique indépendant First World Music.

Batteur du groupe R.E.M. de 2003 à leur séparation en 2011, il a également travaillé pour de nombreux groupes et musiciens de rock, rock indépendant, rock industriel et metal industriel. Parmi les plus connus figurent Ministry, Revolting Cocks, LAND, KMFDM, Pigface qu'il a cofondé avec Martin Atkins, Swans, Chris Connelly et Nine Inch Nails.

Concert des Minus 5
Bill Rieflin à la batterie avec les Minus 5


Biographie[modifier | modifier le code]

Rieflin commence sa carrière professionnelle dans sa ville de résidence, Seattle, où il devient batteur des Blackouts. Le groupe est constitué, outre Bill, de son frère Raymond Rieflin, Paul et Roland Barker et Erich Werner. La formation se sépare et Paul Barker rejoint le tout jeune groupe de rock industriel d'Al Jourgensen, Ministry. Bill Rieflin collabore ensuite avec Jourgensen sur le premier album de son projet annexe, Revolting Cocks : Big Sexy Land, sorti en 1985. Il participe ensuite à l'élaboration d'un des plus grands succès commerciaux de Ministry, The Land of Rape and Honey.

C'est lors de la tournée In Case You Didn't Feel Like Showing Up qu'il rencontre Martin Atkins. Ils font une partie des concerts à deux batteries et commencent à planifier la création d'un groupe de grande envergure qui permettrait à de nombreux musiciens de se rencontrer et de collaborer. Son travail au sein deMinistry se poursuit jusqu'au milieu des années 1990. Rieflin n'est cependant jamais crédité comme membre du groupe à part entière et se contente de figurer dans les musiciens additionnels. Il relève donc, lors d'une interview, que son départ du groupe lors des sessions d'enregistrement de l'album Filth Pig n'a rien d'officiel, lui-même n'ayant jamais été officiellement membre[1].

Disposant de plus de temps libre, Rieflin aide Atkins à mettre sur pied le projet Pigface, collectif rock industriel qui réunit plusieurs centaines d'artistes, se lie d'amitié avec Chris Connelly et fonde son propre label, First World Music. Tout comme Connelly, Rieflin s'éloigne régulièrement de ses racines industrielles. Ils collaborent ainsi sur plusieurs enregistrements, dont deux, The Ultimate Seaside Companion et Largo, donnent à Rieflin l'occasion d'exercer ses talents de claviériste.

Le fait de vivre à Seattle offre à Rieflin l'opportunité de se tisser un réseau de contacts avec d'autres acteurs majeurs de la scène musicale contemporaine, dont Robert Fripp et Trey Gunn du groupe de rock progressif et industriel King Crimson, Scott McCaughey des Young Fresh Fellows, Sascha Konietzko de KMFDM et Peter Buck de R.E.M.. Fripp contribue à Birth of a Giant, premier album solo de Bill Rieflin, sur lequel ce dernier prend pour la première fois la place de chanteur principal. Les improvisations enregistrées lors des séances de travail sont plus tard reprises pour constituer un second album, The Repercussions of Angelic Behavior.

Rieflin apparait sur la majorité des enregistrements de KMFDM sortis depuis la seconde moitié des années 1990. Il est crédité comme batteur, programmeur, chanteur et claviériste. Il est en outre bassiste du groupe en 2002, lors de la tournée de promotion de l'album qui marque leur retour, ATTAK. Il travaille comme batteur avec la formation de McCaughey, The Minus 5, dans laquelle Peter Buck fait parfois des apparitions. C'est ainsi qu'il se voit offrir une place au sein de R.E.M., qui n'a plus de batteur permanent depuis 1997, année du départ de Bill Berry. Le groupe l'emmène sur la tournée Around the Sun et annonce que Rieflin joue pour une durée indéfinie. Néanmoins, celui-ci est une fois de plus crédité comme musicien additionnel.

Jusqu'à la fin 2004, Bill Rieflin tient un blog. Il y fait part de ses occupations quotidiennes, de son moral, des péripéties de ses deux chats, Pim et The Egg et fait indirectement référence à ses collègues du monde de la musique.

L'un des derniers projets en date de Bill Rieflin est un travail en collaboration avec Toyah Wilcox sous le nom de The Humans. Le duo a fait une série de concerts en Estonie à l'automne 2007. En 2011, il participe à la réalisation de l'album studio des Humans intitulé Sugar Rush[2].

Groupes auxquels Rieflin a participé[modifier | modifier le code]

Discographie solo et en collaboration[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Interview de Rieflin sur ink19.com en novembre 1999.
  2. The Humans "Sugar Rush Tour"

Liens externes[modifier | modifier le code]