The Court of the Crimson King

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Court of the Crimson King

Chanson de King Crimson
extrait de l'album In the Court of the Crimson King
Sortie 10 octobre 1969 (album)
Durée 9:31 (album)
7:53 (single)
Genre rock progressif, rock expérimental
Producteur Ian McDonald
Peter Sinfield
Label Drapeau : États-Unis Atlantic
Union européenne Island / E.G.
Classement Drapeau : États-Unis 80e[1]

Singles de King Crimson

Pistes de In the Court of the Crimson King

The Court of the Crimson King est une chanson du groupe de rock progressif King Crimson, parue en 1969 sur le premier album du groupe, In the Court of the Crimson King. Elle est également sortie en single, dans une version abrégée qui occupe les deux faces du 45 tours.

Cette chanson est marquée par un usage intense du mellotron, et par un thème à l'ambiance surréaliste : elle raconte l'histoire de la cour du « roi cramoisi », où se succèdent divers personnages, tels que la Reine Noire (the black queen) ou la Sorcière de Feu (the fire witch). La chanson se divise en quatre couplets, en une mesure à quatre temps, et séparés par une section entièrement instrumentale intitulée The Return of the Fire Witch.

Dans la version de l'album, The Court of the Crimson King semble s'arrêter brutalement à la fin des quatre couplets, mais le thème est lentement repris au mellotron, sur une allure très progressive, avant un final à l'ambiance apocalyptique, pour s'achever brutalement : cette dernière partie est intitulée Dance of the Puppets.

À l'occasion du 40e anniversaire de la sortie de In the Court of the Crimson King, une version de l'album contenant les Part I et Part II du single a été publiée.

Titres du single[modifier | modifier le code]

  1. The Court of the Crimson King, Part I – 3:22
  2. The Court of the Crimson King, Part II – 4:31

Musiciens[modifier | modifier le code]

Reprises[modifier | modifier le code]

  • Adaptation française (avec passage orchestral très abrégé) publiée dès 1969 par le chanteur René Joly sous le titre La Cour du roi musicien.
  • Doc Severinsen a repris la chanson sur son album paru en 1970 : Doc Severinsen's Closet.
  • Elle a également été reprise par les membres de King Crimson Ian McDonald et John Wetton avec Steve Hackett sur son album live Tokyo Tapes de 1998, avec Gary Moore.
  • Un autre membre de King Crimson, Greg Lake, l'a reprise avec Gary Moore, sur son album Live at Hammersmith Odeon 1981, publié par King Biscuit Records en 1996.
  • La chanson a été jouée par Howard Stern et son groupe, The Losers, lors d'une « Battle of Bands » contre Tina Yothers et son groupe Jaded, qui ont alors joué l'une de leur propres chansons.
  • Elle a été reprise par le groupe de heavy metal britannique Saxon sur leur album Killing Ground, sorti en 2001.
  • La chanson a été jouée lors de la tournée de 2001 de la septième édition du All-Starr Band de Ringo Starr.

Références culturelles[modifier | modifier le code]

  • La chanson a été utilisée en 2006 dans le film dystoptique Les Fils de l'homme, et apparaît sur sa bande originale.
  • Elle est brièvement audible dans le premier épisode de la trilogie Red Riding.
  • Le film Cinéman utilise la partie instrumentale de la chanson.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) The Court of the Crimson King - King Crimson, Billboard.com. Consulté le 10 juin 2011.