Bataille de Saint-Denis (Québec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bataille de Saint-Denis.
Bataille de Saint-Denis
Battle of Saint-Denis.jpg
Informations générales
Date 23 novembre 1837
Lieu Saint-Denis, au Québec
Issue Victoire des Patriotes
Belligérants
Drapeau du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande Flag of the Patriote movement (Lower Canada).svg Patriotes
Commandants
Charles Stephen Gore Wolfred Nelson
Forces en présence
300 soldats 200 miliciens
600 civils sans armes
Pertes
6 morts
10 blessés
12-60 morts
7 blessés
Rébellion des Patriotes
Batailles
Saint-DenisSaint-CharlesSaint-EustacheBeauharnoisBaker's farmLacolleOdelltown

La bataille de Saint-Denis est un combat livré le 23 novembre 1837 lors de la rébellion du Bas-Canada de 1837-1838. Elle opposa les 200 Patriotes du docteur Wolfred Nelson aux 300 Britanniques de Sir Charles Gore et prit fin avec la défaite de ces derniers.

Cette bataille fut l'unique succès remporté par les Patriotes lors de ce conflit. Ils seront battus à Saint-Charles et à Saint-Eustache. La rébellion du Haut-Canada en Ontario ne devait pas connaître un sort plus heureux.

Les Patriotes déplorèrent la mort de douze d'entre eux et eurent sept blessés, quant aux pertes britanniques elles sont incertaines, oscillant, selon les sources, entre soixante tués, ce qui parait peu vraisemblable compte tenu des effectifs impliqués dans la bataille, et six tués et dix blessés.

Jules Verne a écrit un roman peu connu sur ces évènements intitulé Famille-sans-nom.

Carte de la Bataille de Saint-Denis.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]