Bartsia alpina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bartsia alpina, la bartsie des Alpes, aussi appelée cocrète violette ou cocrète des Alpes, est une plante vivace velue de la famille des Scrophulariaceae, ou des Orobanchaceae selon la classification phylogénétique.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Elle mesure entre 10 et 30 cm
  • Elle se rencontre entre 1 300 et 1 830 m d'altitude dans les prairies, les rochers et les endroits rocailleux, elle est aussi présente aux abords des sources et de certaines tourbières.

Cette espèce partiellement parasite de nombreuses plantes herbacées, est composée d'une tige dressée non ramifiée, les feuilles ovales et sciées embrassent à moitié la tige et sont généralement teintées de violet foncé. Ses fleurs, d'un pourpre très sombre, pubescentes, bilabiées et à gorge ouverte, mesurent deux centimètres environ.

On reconnaît cette espèce à ses fleurs en grappes qui possèdent des étamines poilues et laineuses et qui sont refermées sur la lèvre supérieure, on peut les admirer de juin à septembre.

Répartition géographique[1][modifier | modifier le code]

  • Des Pyrénées aux Alpes jusqu'à la frontière Bulgare.
  • Jura et Vosges.
  • Europe septentrionale, Asie arctique et Amérique du Nord.

Statut[modifier | modifier le code]

En France, cette espèce est protégée en Auvergne (présente uniquement dans les monts du Cantal) et en Lorraine (Article 1).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. W. Lippert, Fleurs des montagnes alpages et forêts, Fernand Nathan S.A., Paris, 1981, ISBN 2-09-278303-3

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Espèce proche[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]