Henri Ier de Mecklembourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Henri et Henri Ier.

Henri Ier de Mecklembourg dit Le Pèlerin, (en allemand Henrich I. von Mecklenburg der Pilger ou Hierosolymitanus), né en 1230, décédé le , est prince de Mecklembourg de 1264 à 1275 puis de 1299 à 1302.

Famille[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Jean Ier et de Luitgarde d'Henneberg.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

En 1259, Henri Ier de Mecklembourg épouse Anastasie de Poméranie (1245-1317), (fille du duc Barnim Ier de Poméranie)

Trois enfants naissent de cette union :

  • Jean II de Mecklembourg (1270-1289), coprince de Mecklembourg de 1287 à 1289 ; en 1288 il épouse Hélène de Riga (†1315), fille du prince Wizlav II de Riga (un enfant)

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1270, Henri Ier de Mecklembourg entreprend une croisade contre les Lituaniens non convertis au christianisme. En 1271, il part en pèlerinage à Jérusalem, il est capturé sur la route du Caire et reste aux mains des Arabes de janvier 1272 à décembre 1297. Pendant ce temps, la principauté est le théâtre de disputes entre les frères et les cousins d'Henri Ier de Mecklembourg. Cette querelle concerne la garde des enfants du prince captif mais également la régence. Les désaccords prennent fin lors de la prise du pouvoir d'Henri II de Mecklembourg.

En 1298, Henri Ier de Mecklembourg est libéré, il prend la route du Péloponnèse, Rome, puis le Mecklembourg. À son retour, il exerce de nouveau le pouvoir de 1299 à 1302.

Il est inhumé au monastère de Doberan.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Henri Ier de Mecklembourg appartient à la première branche de la Maison de Mecklembourg.

Articles connexes[modifier | modifier le code]