Bakweri (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bakweri.

Bakweri

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Fermier bakweri dans son champ de cocoyam
(province du Sud-Ouest)

Populations significatives par région
Drapeau du Cameroun Cameroun 32 000 (1982)[1]
Autres
Langues

mòkpè

Religions

christianisme, animisme

Ethnies liées

Kpe

Implantation des Bakweri (en jaune aussi les bakole et isubu son tous les bakweri ) au Cameroun

Les Bakweri sont un peuple d'Afrique centrale établi au Cameroun, principalement dans la région anglophone de Buéa, à l'ouest du pays, autour de la montagne Fako.

Ethnonymie[modifier | modifier le code]

Selon les sources et le contexte, on observe de nombreuses variantes : Baakpe, Bakouiri, Bakpwe, Bakwedi, Bakwele, Bakweris, Bakwiri, Ba-Kwiri, Bekwiri, Kpe, Kwedi, Kweli, Kwili, Kwiri, Kwiris, Makpe, Mokpe, Mokpwe, Ujuwa, Vakpe, Vakweli, Vambeng[2]

Histoire[modifier | modifier le code]

On estime qu'ils sont dans cette région depuis près de 4 000 ans.

Les Bakweri ont activement résisté contre les Allemands pendant la colonisation à la fin du XIXe siècle.

Langues[modifier | modifier le code]

Les Bakweri parlent le bakweri (ou mòkpè), une langue bantoue, dont le nombre de locuteurs au Cameroun était estimé à 32 000 en 1982[1]. Le pidgin camerounais et le douala sont aussi très utilisés.

Culture[modifier | modifier le code]

Maison Bakweri (gravure des années 1870

La société bakweri est patrilinéaire. Traditionnellement elle était polygame.

Ils sont ethniquement et culturellement proches des Doualas, avec qui ils partagent notamment le culte des miengu (génies de l'eau).

Personnalités d'origine bakweri[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Fiche langue, dans la base de données linguistique Ethnologue
  2. Source : RAMEAU, BnF [1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Joanna Edwards Ambaye, « The Kpe : Bambuko and Bakweri », in Bibliographic surveys of African peoples, Department of Fine Arts, Indiana University, Bloomington, 1981, vol. 2, pages 7-8
  • (en) Edwin Ardener, « Kingdom on Mount Cameroon : the Bakweri and the Europeans », in Shirley Ardener (dir.), Kingdom on Mount Cameroon : studies in the history of the Cameroon Coast, 1500-1970, Berghahn Books, Providence, 1996, p. 41-150 (écrit en 1969)
  • (en) Edwin Ardener, « Bakweri fertility and marriage », in Shirley Ardener (dir.), op. cit., p. 227-242 (texte d'une conférence de 1958)
  • (en) Edwin Ardener, « The Bakweri elephant dance », in Shirley Ardener (dir.), op. cit., p. 227-242 (d'abord publié dans Nigeria (Lagos), n° 60, 1959)
  • (en) Daniel Lyonga Matute, The socio-cultural legacies of the Bakweris of Cameroon, The Publishing and Production Centre for Teaching and Research, Yaoundé, 1988, 66 p.
  • (en) Renaud Paulian, « Bakwirian tales of the bush », Folk-Lore (Londres), vol. 51, septembre 1940, p. 213-219
  • G. Courade, « Marginalité volontaire ou imposée? Le cas des Bakweri (Kpe) du mont Cameroun », Cahiers de l’ORSTOM, Série Sciences humaines, 1981, vol. 18, n° 3, p. 357-388
  • Michel Damon, Les états dépressifs en pays Bakweri, Université de Franche-Comté, Faculté de médecine et de pharmacie, 1981, 57 p. (thèse)

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Kuva Likenye, documentaire historique réalisé par Kome Epule Mathias et produit par AFRICAphonie, 2008, 30' (les exploits de Kuva Likenye, un héros de la résistance Bakweri contre la colonisation allemande)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • (en) Bakwerirama (portail Bakweri)
  • (en) BakweriLands (archives numériques du BLCC, Bakweri Land Claims Committee)
  • Bankon (groupe ethnique Ngala-Duala)