Australie (île)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article traite uniquement de l’île d'Australie au sens stricto sensu, notamment sur le plan de la géographie physique, humaine et climatologique. Outre un résumé succinct de son histoire et de son statut politique actuel, tous les autres domaines devront être traités dans l'article Australie.
Australie
Vue satellite de l'Australie.
Vue satellite de l'Australie.
Géographie
Pays Drapeau de l'Australie Australie
Archipel Aucun
Coordonnées 24° 10′ 00″ S 132° 58′ 43″ E / -24.1668021, 132.9785156 ()24° 10′ 00″ S 132° 58′ 43″ E / -24.1668021, 132.9785156 ()  
Superficie 7 617 930 km2
Point culminant Mont Kosciuszko (2 228 m)
Géologie Île continentale
Administration
Démographie
Plus grande ville Sydney
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+8:45, UTC+9, UTC+10

Géolocalisation sur la carte : Australie

(Voir situation sur carte : Australie)
Australie
Australie

L'île d'Australie est la plus grande partie émergée de la plaque australienne, constituant la majeure partie du territoire australien. Avec plus de 7 600 000 km², elle est souvent considérée comme une masse continentale à part entière parce qu'elle forme la plus grande partie de l'Océanie. Elle peut être considérée comme le plus vaste territoire insulaire de la planète. Elle est bordée par les océans Indien à l'Ouest, Pacifique à l'Est, et Austral au Sud, ainsi que par les mers d’Arafura et de Timor au Nord qui la sépare de l'Asie.

En dehors de la Tasmanie, l'île d'Australie regroupe l'essentiel des États et territoires continentaux australiens :

Relief[modifier | modifier le code]

La moitié occidentale de l'Australie consiste en un plateau, dont l'altitude décroît progressivement de la côte ouest vers le centre. Plat sur la plus grande partie de sa surface, il est traversé par des zones plus escarpées comme les monts Hamersley, les monts MacDonnell et les monts Musgrave. L'eau y est rare, à part quelques fleuves à l'ouest et au nord : Murchinson, Ashburton et Victoria.

Le long de la côte orientale court la Cordillère australienne, qui sépare la plaine côtière, relativement basse, du reste de l'île. Seule véritable chaîne montagneuse du pays, la Cordillère australienne reçoit les précipitations les plus abondantes et abrite la plus grande variété d'espèces animales et végétales. On y trouve également la plus grande densité de population.

Entre la Cordillère australienne et le plateau occidental, les plaines du centre réunissent le Grand bassin artésien, le bassin Murray-Darling et le bassin du lac Eyre, dont une part importante (18% de la supeficie de l'île) forme les déserts australiens (Grand désert de Victoria, Grand désert de sable, Désert de Tanami…).

Au large de la côte orientale s'étend la grande barrière de corail, le plus grand récif corallien du monde.

Articles connexes[modifier | modifier le code]