Arsène Millocheau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arsène Millocheau
Image illustrative de l'article Arsène Millocheau
Arsène Millocheau lors de Paris-Brest-Paris 1921 auquel il participa. Il avait alors 54 ans.
Informations
Nom Millocheau
Prénom Arsène
Date de naissance 21 janvier 1867
Date de décès 4 mai 1948 (à 81 ans)
Pays Drapeau de la France France

Florentin Arsène Millochau, connu sous le nom d’Arsène Millocheau [sic], est un coureur cycliste français né le 21 janvier 1867 à Champseru et mort dans le 11e arrondissement de Paris le 4 mai 1948.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le 21 janvier 1867 à Champseru dans le département de l'Eure-et-Loir, Florentin Arsène Millochau (son nom est ainsi orthographié sur le registre d'état civil de Champseru[1] et repris d'ailleurs sous cette forme par plusieurs sources[2],[3],[4]) participe à nombre de courses cyclistes. Il possède d'autre part un atelier de réparation de cycles rue de Charonne à Paris dans lequel il travaille jusqu'à la fin de sa vie[4]. Il meurt dans le 11e arrondissement de Paris le 4 mai 1948 à l'âge de 81 ans[3],[5].

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1896, il se classe douzième de la course Bordeaux-Paris et dix-huitième de la première édition du Paris-Roubaix[6]. En 1897, il obtient la cinquième place de Bordeaux-Paris[7] et la vingt-quatrième place de Paris-Roubaix. Il participe au premier Tour de France, en 1903, à l'âge de 36 ans, ce qui fait de lui l'un des coureurs les plus âgés du peloton ; il termine 21e et « lanterne rouge » à 64 heures, 57 minutes et 8 secondes du premier Maurice Garin[8]. À son arrivée à Paris, il n'a théoriquement droit à aucune prime en raison de sa moyenne insuffisante, 15 km/h contre les 20 km/h « attendus » par l'organisation[9]. Toutefois, celle-ci décide tout de même de lui octroyer 5 francs par jour de course, soit 95 francs[9]. Par ailleurs, Millocheau est le seul cette année-là, et donc le premier sur le Tour, à avoir utilisé une roue libre[10].

Il a également participé à la course longue distance Paris-Brest-Paris (1 200 kilomètres) en 1901[11] et surtout en 1921 à l'âge de 54 ans[4],[12]. Il aurait également participé à l'édition 1891 sans toutefois parvenir à rallier l'arrivée.

Hommage[modifier | modifier le code]

Un an avant la mort d'Arsène Millocheau le magazine sportif Miroir Sprint lui rend encore hommage dans ses colonnes en 1947[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir Archives départementales de l'Eure-et-Loire, commune de Champseru, pour l'année 1867.
  2. « Lexique des des coureurs - M », sur memoire-du-cyclisme.eu (consulté le 15 juin 2013)
  3. a et b « Arsène Millochau », sur memoire-du-cyclisme.eu (consulté le 15 juin 2013)
  4. a, b, c et d « Millochau pour l'honneur », La Grand Boucle (consulté le 21 juillet 2010).
  5. Pascal Sergent, Encyclopédie illustrée des coureurs français depuis 1869, Eecloonaar,‎ 1998, 768 p. (ISBN 978-9074128155, lire en ligne), p. 526.
  6. Guy Crasset, Pascal Sergent et Hervé Dauchy, Encyclopédie mondiale du cyclisme, t. 2, Eecloonaar,‎ 2002 (ISBN 978-9074128735), p. 1268.
  7. « Cyclisme - Bordeaux - Paris - 1897 », sur les-sports.info (consulté le 14 juin 2013)
  8. « Tour de France 1903 »], sur cyclingarchives.com (consulté le 15 juin 2013)
  9. a et b Jean-Paul Vespini, Le Premier Tour de France : 1903, Paris, Jacob-Duvernet,‎ mai 2013, 278 p. (ISBN 978-2847244663), p. 210.
  10. (en) Bill McGann et Carol McGann, The Story of the Tour De France, Dog Ear Publishing,‎ juin 2006, 316 p. (ISBN 978-1598581805, lire en ligne), p. 18 :

    « The first Tour bikes had single-speed fixed gears, as on a track bike. With but the one exception of Arsène Millocheau, the first riders could not freewheel (coast without the pedals turning) even though freewheels had been commercially available since 1898. »

  11. « Paris-Brest-Paris 1901 », sur paris-brest-paris.org.
  12. « Paris-Brest-Paris 1921 », sur paris-brest-paris.org.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Phil Liggett, Phil James et Sammarye Lewis, Tour De France For Dummies, John Wiley & Sons,‎ 2011 (ISBN 1118070100), p. 43
  • (it) Paolo Facchinetti, Tour de France 1903, vol. 2, Ediciclo Editore,‎ 2003 (ISBN 8885318886), p. 43