Arsène Lupin contre Herlock Sholmès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arsène Lupin contre Herlock Sholmès
Auteur Maurice Leblanc
Genre Nouvelles policières
Pays d'origine Drapeau de la France France
Éditeur Éditions Pierre Lafitte
Date de parution 10 février 1908
Série Arsène Lupin
Chronologie
Précédent Arsène Lupin, gentleman-cambrioleur L'Aiguille creuse Suivant

Arsène Lupin contre Herlock Sholmès est un recueil de deux histoires écrites par Maurice Leblanc, sur les aventures opposant Arsène Lupin et Herlock Sholmès. Il fait suite à Arsène Lupin, gentleman-cambrioleur, notamment à la dernière nouvelle, Herlock Sholmes arrive trop tard.

Sur les autres projets Wikimedia :

Les deux histoires sont publiées pour la première fois à partir de novembre 1906 dans le journal Je sais tout. Le volume sort le 10 février 1908 avec les deux histoires modifiées (l'épilogue notamment). Une autre édition paraît en 1914 avec de nouvelles modifications.

Herlock Sholmes est une copie transparente du héros de Conan Doyle, Sherlock Holmes, qui en 1906, connaît déjà un très grand succès en France, ses aventures étant publiées depuis 1902. L'historien des arts et musicologue Jean-Yves Patte rapporte, dans le livret accompagnant le livre audio La Demeure mystérieuse publié aux éditions Frémeaux & Associés, une rumeur selon laquelle Pierre Lafitte, éditeur de Maurice Leblanc, lui aurait un jour dit, pour l'encourager, « Vous serez le Conan Doyle français »[1].

Cette aventure d'Arsène Lupin, au scénario et au ton humoristiques, tranche avec des œuvres plus sombres de Leblanc.

Contenu du recueil[modifier | modifier le code]

Le recueil contient deux récits :

  • La Dame blonde, publié dans Je sais tout du 15 novembre 1906 jusqu'au 15 avril 1907 ;
  • La Lampe juive, publié dans Je sais tout du 15 juillet au 15 août 1907.

Résumé[modifier | modifier le code]

Dans "La Lampe juive", le baron d'Imblevalle, à qui on a volé une lampe contenant un bijou précieux, fait appel à Herlock Sholmès pour la retrouver. Lupin envoie une lettre au détective, le priant de ne pas intervenir. Sholmès n'en tient aucun compte et se rend à Paris avec Wilson. Il réussit finalement à retrouver la lampe juive mais découvre que son enquête a eu le résultat inverse de celui escompté. Elle a en effet perturbé les plans de Lupin qui voulait en réalité aider la famille du baron.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Maurice Leblanc, La Demeure mystérieuse, Vincennes, Frémleaux & Associés,‎ 4 avril 2003 (ISBN 9782844680181, lien notice BnF?)
    Narrateur : Jacques Gamblin ; support : 3 disques compacts audio ; durée : 3 h 13 min environ ; référence éditeur : Frémeaux & Associés FA 8018.
    Le livret du livre audio, rédigé par Jean-Yves Patte, est consultable sur le site de Frémeaux & Associés : voir la première section, intitulée « Maurice Leblanc et Arsène Lupin, père et fils » :

    « Mais il est plébiscité par les lecteurs. «Vous serez le Conan Doyle français» aurait alors dit Lafitte à Maurice Leblanc pour l’encourager. Ainsi les choses apparaissent avec clarté. »

    .