Arsène Lupin (pièce de théâtre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arsène Lupin (homonymie).

Arsène Lupin est une pièce de théâtre en 4 actes, de Francis de Croisset et Maurice Leblanc, représentée pour la première fois le 28 octobre 1908 au Théâtre de l'Athénée. Le rôle de Lupin était tenu par André Brulé. Le texte fut publié la première fois en un volume in-12 chez Laffite en mai 1909.

Scénario[modifier | modifier le code]

Les actes se passent successivement dans le grand hall d'un château ; un grand salon d'un hôtel particulier ; enfin, un fumoir très élégant (il n'y a pas d'entracte entre le deuxième et troisième actes).

Germaine de Gournay-Martin, fille très snob d'une famille cossue qui vient de racheter le château de Charmerace, va enfin, après sept ans de fiançailles, épouser l'ancien propriétaire désargenté, Jacques, duc de Charmerace, un fiancé peu empressé mais tellement séduisant qui revient « officiellement » d'une expédition au Pôle Sud !

La conversation va rapidement tourner sur les récents exploits d'Arsène Lupin qui n'a pas hésité à voler toutes les collections de tableaux de son futur beau-père, car, le spectateur le soupçonne très vite, Charmerace et Lupin ne font qu'un. Le cambrioleur sera confronté au tenace limier Guerchard qui a une revanche à prendre. Le policier n'hésitera pas pour cela à tenir en otage la secrétaire de Germaine, la belle Sonia Krichnoff qui n'avait pas laissé le duc de Charmerace longtemps indifférent. Mais Lupin compte une alliée de taille : Victoire, sa nourrice toute dévouée, toujours prête même pour les besognes les plus périlleuses.