Arrondissements de Vienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Arrondissement de Vienne.

Vienne se divise politiquement en 23 arrondissements (Bezirke). Les Viennois les désignent soit par leur nom soit par leur numéro (« 17e arrondissement », « le 17e » ou « Hernals »). Ces numéros sont inscrits sur tous les panneaux indicatifs des noms de rues (par exemple « 17., Pezzlgasse ») et forment le deuxième et le troisième chiffre du code postal (« 1010 » correspond donc au premier arrondissement, « 1220 » au 22e, quelques exceptions concernent le 23e). En langage familier, il est possible d'utiliser le mot Hieb (« coup ») au lieu de Bezirk (« arrondissement »).

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville historique de Vienne n'était constituée que de l'actuelle Innere Stadt. Le peuplement des abords des remparts de la ville commença au XVe siècle. Les communes situées entre les remparts et la Linienwall (érigée en 1707 à l'endroit de l'actuel Gürtel) étaient appelées « faubourgs ». Afin de simplifier l'administration, il fut décidé en 1849 d'intégrer ces localités à la commune de Vienne, ce qui fut fait dès 1850. Désormais, la ville était divisée en 8 arrondissements, puis plus tard, après un redécoupage, en 10 arrondissements.

À l'extérieur de la Linienwall se trouvait la banlieue, qui n'était pas assujettie au même montant d'imposition. La vie y était bien moins chère. La banlieue fut à son tour intégrée à la ville de Vienne en 1892, donnant naissance aux arrondissements 11 à 19. En 1900, le 20e arrondissement fut créé à partir d'une frange du 2e arrondissement. En 1904, sur la rive orientale du Danube, la grande commune de Floridsdorf forma le 21e arrondissement de Vienne.

Carte du Groß-Wien (anciennes frontières en orange foncé, nouvelles frontières en orange clair, frontières actuelles en orange intermédiaire)

Suite à l'Anschluss de 1938, 97 localités de Basse-Autriche furent intégrées le 1er octobre 1938 à la ville par décision du maire de Vienne Hermann Neubacher. Jusqu'à la capitulation allemande en 1945, Vienne était considérée comme « la plus grande ville d'Allemagne » par sa superficie, et fut qualifiée de Groß-Wien jusqu'en 1954 : jusqu'à cette date, 26 arrondissements appartenaient à la ville :

Les localités Breitenfurt, Laab im Walde, Perchtoldsdorf, Vösendorf et Hennersdorf ne demeurèrent pas dans l'arrondissement de Mödling mais furent intégrés à l'arrondissement de Liesing. Ces nouveaux arrondissements étaient qualifiés d'arrondissement ruraux.

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, la ville fut occupée par les vainqueurs et découpée sur la base des arrondissements de 1937 en quatre secteurs d'occupation (comme à Berlin). Une tentative de revenir à la situation précédente échoua devant la résistance des autorités soviétiques. De cette époque remonte l'origine du fait que les électeurs de ces arrondissements votaient pour des représentants au parlement de Basse-Autriche, qui ne disposaient toutefois d'aucun droit de vote. Inversement, les communes extérieures étaient administrées par les autorités de Vienne mais n'étaient pas elles-mêmes représentées à la commune de Vienne.

Il fallut attendre 1954 pour que les autorités soviétiques acceptent le retour à la situation antérieure à l'Anschluss. À cette époque toutefois, les habitants s'étaient déjà habitués à leur appartenance à la ville de Vienne. La commune de Vienne elle-même souhaitait les garder en son sein. Des referendums non officiels furent même organisés dans les villes de Mödling et Klosterneuburg, sans qu'ils n'aient d'impact sur les décisions déjà prises en 1945. Une partie seulement du 22e arrondissement (aujourd'hui Donaustadt) et du 25e arrondissement (l'actuel 23e arrondissement) et un bon nombre de communes à la limite de la ville demeurèrent au sein de Vienne. 46 communes furent rendues à la Basse Autriche, et Vienne perdit ainsi deux tiers de sa superficie.

Les conséquences ne sont de nos jours perceptibles que pour ce qui concerne par exemple l'approvisionnement en électricité et en gaz. Ainsi, l'électricité est fournie en majorité par Wien-Energie implantée à Vienne et non par EVN.

Aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Carte des 23 arrondissements de Vienne

La ville s'est formée au fil des siècles au travers d'annexions constantes d'anciens faubourgs et banlieues qui ont donné leur nom aux différents arrondissements. Cette multitude d'anciennes communes, aujourd'hui partie intégrante de la ville de Vienne, explique la persistance de différences tant architecturales que dans les mentalités des différents quartiers ou Grätzl.

Les arrondissements 1 à 9 et le 20e sont considérés comme arrondissements intérieurs (également qualifiés de situés à l'intérieur du Gürtel, quoique cela ne soit pas vrai pour le 2e, le 20e et une partie du 3e), tous les autres sont qualifiés d’arrondissements extérieurs.

Quoique le premier arrondissement compte le moins d'habitants, il est le plus important du point de vue de la population active avec 100 745 actifs. Ce chiffre est toutefois en stagnation, 1 000 emplois ayant disparu depuis 1991. La raison principale de cette forte concentration des emplois est certes le tourisme qui fait vivre les rues et ruelles commerçantes, mais également la facilité d'accès du centre-ville qui permet d'attirer de nombreuses entreprises. Donaustadt, le 22e arrondissement, est le plus grand par sa superficie, avec 10 234 hectares pour 136 444 habitants. Deuxième arrondissement par sa population, il est également le moins densément peuplé après le 13e arrondissement à l'ouest de la ville, Hietzing, avec 1 315 personnes / km². Le plus petit arrondissement est le 8e, Josefstadt, avec seulement 1,08 km² mais 22 057 habitants, soit la deuxième plus forte densité de la ville. La plus forte densité se trouve dans le 5e arrondissement, Margareten, où sur 2 km2 vivent 49 111 personnes (24 191 habitants / km²).

Le premier arrondissement est délimité par le Ring.

Aperçu des arrondissements[modifier | modifier le code]

arrondissement armoiries quartiers intégration superficie
en ha
population
2001
densité
par km²
population active
2001
1. Innere Stadt
-
-
288
17 056
5 922
100 745
2. Leopoldstadt
Jägerzeile
Leopoldstadt
Zwischenbrücken
1850
1 927
90 914
4 718
47 316
3. Landstraße
Landstraße
Erdberg
Weißgerber
1850
742
81 281
10 954
67 812
4. Wieden
Hungelbrunn
Schaumburgergrund
Wieden
1850
180
28 354
15 752
24 971
5. Margareten
Hundsturm
Laurenzergrund
Margareten
Matzleinsdorf
Nikolsdorf
Reinprechtsdorf
1850
203
49 111
24 192
14 964
6. Mariahilf
Gumpendorf
Laimgrube
Magdalenengrund
Mariahilf
Windmühle
1850
148
27 867
18 829
21 906
7. Neubau
Altlerchenfeld
Neubau
Sankt Ulrich
Schottenfeld
Spittelberg
1850
161
28 292
17 573
25 743
8. Josefstadt
Alsergrund
Altlerchenfeld
Breitenfeld
Josefstadt
Strozzigrund
1850
108
22 057
20 423
14 135
9. Alsergrund
Alservorstadt
Althangrund
Himmelpfortgrund
Lichtental
Michelbeuern
Roßau
Thurygrund
1850
299
37 108
12 411
54 948
10. Favoriten
Favoriten
Inzersdorf-Stadt
Oberlaa
Rothneusiedl
Unterlaa
1850 - 1938
3 180
147 636
4 643
56 849
11. Simmering
Albern
Kaiserebersdorf
Simmering
1892 - 1938
2 323
76 899
3 310
30 798
12. Meidling
Altmannsdorf
Gaudenzdorf
Hetzendorf
Obermeidling
Untermeidling
1892
821
78 268
9 533
30 157
13. Hietzing
Hietzing
Hacking
Lainz
Ober Sankt Veit
Unter Sankt Veit
Speising
1892
3 770
49 574
1 315
23 743
14. Penzing
Baumgarten
Breitensee
Hadersdorf-Weidlingau
Hütteldorf
Penzing
1892 - 1938
3 396
78 169
2 302
25 960
15. Rudolfsheim-Fünfhaus
Rudolfsheim
Fünfhaus
Sechshaus
1892
392
64 895
16 555
28 219
16. Ottakring
Neulerchenfeld
Ottakring
1892
867
86 129
9 934
25 757
17. Hernals
Hernals
Dornbach
Neuwaldegg
1892
1 135
47 610
4 195
14 477
18. Währing
Gersthof
Pötzleinsdorf
Währing
Weinhaus
1892
628
44 992
7 164
13 972
19. Döbling
Grinzing
Heiligenstadt
Josefsdorf
Kahlenbergerdorf
Neustift am Walde
Nußdorf
Oberdöbling
Salmannsdorf
Sievering
Unterdöbling
1892
2 490
66 487
2 669
26 665
20. Brigittenau
Brigittenau
Zwischenbrücken
1892 - 1900
568
76.268
13.427
21.729
21. Floridsdorf
Donaufeld
Floridsdorf
Großjedlersdorf
Jedlesee
Leopoldau
Neujedlersdorf
Stammersdorf
Strebersdorf
1904 - 1938
4.446
128.228
2.884
48.062
22. Donaustadt
Aspern
Breitenlee
Eßling
Hirschstetten
Kagran
Kaisermühlen
Lobau
Stadlau
Süßenbrunn
1904 - 1938
10.234
136.444
1.333
44.420
23. Liesing Wien Wappen Liesing.png
Atzgersdorf
Erlaa
Inzersdorf
Kalksburg
Liesing
Mauer
Rodaun
Siebenhirten
1938
3.200
84.718
2.647
55.759
Total Vienne
41.490
1.550.123
3.736
821.458

Politique[modifier | modifier le code]

Le président d'arrondissement est le Bezirksvorsteher. Lui et son suppléant sont toujours élus par le parti qui a remporté le plus de suffrages lors des élections d'arrondissements. Le deuxième vice-président appartient généralement au parti arrivé en deuxième position. Les Verts ont un président d'arrondissement dans les 7e et 8e arrondissements, l'ÖVP dans les arrondissements du centre 1 et 4 et pavillonnaires 13, 18 et 19. Tous les autres arrondissements sont présidés par le SPÖ (résultats des élections d'arrondissements de 2005).

En 2002, le droit électoral pour les arrondissements fut modifié, permettant aux citoyens non originaires de l'Union européenne de voter à condition que leur lieu de résidence se trouve en Autriche depuis au moins 5 ans. Cette loi fut toutefois abrogée en 2004 par la cour constitutionnelle suite à une plainte du FPÖ et de l'ÖVP. Le droit de vote pour les étrangers communautaires demeure, comme pour tous les scrutins locaux européens.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]