Araucana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
œufs d'Araucana à côté d'œufs bruns pour la comparaison

L'Araucana est une race de poule domestique venant du Chili. L'araucana est une poule très rare dans le milieu avicole et très recherché par les éleveurs.

Description[modifier | modifier le code]

Origine[modifier | modifier le code]

L'Araucana est une race de poule originaire de la côte ouest de l'Amérique du Sud, découverte en 1880 chez les indiens Araucans au Chili, d'où son nom.

Elle est issue de deux souches endémiques de poules précolombienne : la « Collonca » (œufs bleus, sans queue, surface lisse) et la « Quetros » (œufs bleu-vert , présence de queue et oreillards).

Génotype[modifier | modifier le code]

Coq Araucana
Araucana avec toupets

Une étude génétique réalisée par une équipe scientifique internationale en 1997, sur des squelettes de poules datés de 1304 à 1424 provenant de la péninsule d'Arauco au Chili central, ont prouvé que les Araucanas descendent d'un groupe de volailles introduites par les polynésiens (en particulier des îles Samoa et Tonga), sur la côte ouest de l'Amérique du Sud, bien avant l'arrivée des volailles européennes (les conquistadors avaient rapporté que les Incas possédaient déjà des poules à leur arrivée).

Issus d'un groupe relativement homogène de type combattant commun en Polynésie, ayant évolué et s'étant adapté en Amérique du Sud, l'Araucana est génétiquement stable, même si certaines souches ont pu avoir eu une ascendance méditerranéenne.

À partir de l'Araucana, les Américains ont créé l'Améraucana. Certaines souches de la première sont pollués génétiquement par cette deuxième. Les éleveurs amateurs sélectionneurs doivent absolument préserver son patrimoine génétique et conserver ses caractéristiques originales.

Aspect général et génétique[modifier | modifier le code]

poussins d'Araucana perdrix-doré

Elle a la particularité de ne pas avoir de queue et de pondre des œufs bleu-émeraude. Ce dernier caractère fait qu'elle est surnommée la poule aux œufs de Pâques. Elle est dépourvue des dernières vertèbres coccygiennes donc de queue, cela ne facilite pas la fécondation car le coq a du mal à maintenir son équilibre sur la poule.

Les toupets d'oreille (oreillards) qu'elle porte sont gouvernés par un gène létal à l'état pur : on a obligatoirement une mortalité dans l'œuf pour les poussins qui sont homozygotes pour ce caractère (25 %), le reste sont hétérozygotes (50 %) et sans toupet homozygotes (25 %).

De plus, l'absence de queue réduit le taux de fécondité ; De ce fait, les taux d'éclosion excède rarement les 50 %.

La poule est bonne couveuse et une très bonne pondeuse.

Standard[modifier | modifier le code]

  • Crête : frisée
  • Oreillons : rouges
  • Couleur des yeux : rouge-orangé
  • Couleur de la peau : jaune
  • tarses : généralement vert-olives, le coloris varie selon la variété (du jaune verdâtre au vert foncé)
  • Variétés de plumage : froment, froment bleu, blanc, bleu doré, gris perle, noire, bleu, saumon argenté, saumon doré, coucou


Grande race :

  • Masse idéale : Coq : 2 à 2,5 kg ; Poule : 1,6 à 2 kg
  • Œufs à couver : min. 50 grammes, coquille bleue émeraude, les œufs verdâtre sont un signe de métissage, même si l'on en rencontre plus souvent que les premiers.

Naine:

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liste des races de poules | Coq doré | Coq domestique | Gauloise dorée

Sources[modifier | modifier le code]