Anneau planétaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Image composite des anneaux de Saturne prise par la sonde Cassini-Huygens en juillet 2004

Un anneau planétaire est un anneau composé de poussières et d'autres petites particules orbitant autour d'une planète dans une région en forme de disque plat. Les anneaux planétaires les plus spectaculaires et connus sont ceux de Saturne mais chacune des quatre géantes gazeuses du Système solaire (Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune) a un système d'anneaux.

Origine[modifier | modifier le code]

L'origine des anneaux planétaires n'est pas connue avec certitude (ils pourraient être l'aboutissement d'un arrachement de matière continue ou bien étaient déjà présents dès la formation de la planète), et il est généralement estimé qu'ils sont instables et se dispersent peu à peu en quelques dizaines ou centaines de millions d'années. Ainsi, les systèmes d'anneaux connus aujourd'hui sont considérés comme récents, probablement constitués par les débris de satellites naturels qui se sont désintégrées après avoir franchi la limite de Roche de leur planète.

Composition[modifier | modifier le code]

La composition des particules des anneaux est variable : ce sont soit des silicates, soit des poussières glacées. On y trouve également des rochers de taille supérieure.

Parfois, certains anneaux ont des lunes « bergers » : ce sont de petits astres qui orbitent à proximité des bordures extérieures ou dans les lacunes des anneaux. La gravité engendrée par ces lunes maintient un bord précis aux anneaux. En effet, les matériaux qui s'en éloignent sont soit renvoyés dans l'anneau, soit éjectés de celui-ci, ou encore s'intègrent à la lune.

Plusieurs des lunes intérieures de Jupiter, telles Métis et Adrastée, se trouvent à l'intérieur du système annulaire de Jupiter, et sont même au-delà de la limite de Roche de la planète. Il est possible que ces anneaux soient composés de matériaux arrachés à ces deux astres par les forces de marée engendrées par Jupiter, peut-être aidées par des impacts de matière annulaire sur la surface de ces corps. Un astre évoluant au-delà de la limite de Roche n'est maintenu entier que par les forces mécaniques et non pas par sa gravité : il perdra ainsi facilement de la matière qui rejoindra alors l'anneau.

Les anneaux de Neptune sont très particuliers car ils apparaissent depuis la Terre comme des arcs incomplets. Les images transmises par Voyager 2 ont montré qu'il s'agissait d'anneaux complets avec d'importantes variations d'épaisseur. C'est probablement le résultat de l'influence gravitationnelle de la lune « berger » Galatée et peut-être d'autres lunes similaires encore inconnues.

Corps inférieur possédant des anneaux[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]