Alexandre de Prouville de Tracy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tracy.
Alexandre de Prouville
de Tracy
Image illustrative de l'article Alexandre de Prouville de Tracy
Fonctions
Gouverneur de la Nouvelle-France
16651665
Monarque Louis XIV
Prédécesseur Augustin de Saffray de Mézy
Successeur Daniel de Rémy de Courcelles
Biographie
Date de naissance 1596 ou 1603
Date de décès 1670
Lieu de décès Paris
Nationalité Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Religion Catholicisme
Gouverneurs généraux de la Nouvelle-France

Le Marquis Alexandre de Prouville de Tracy (né vers 1596 - ou 1603 - et décédé à Paris en 1670) seigneur de Tracy-le-Val et de Tracy-le-Mont en Picardie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il était petit-fils d'Eustache de Prouville, seigneur de Prouville, Saint-Foursy, Hourges et autres lieux. Il était également fils d'Alexandre de Prouville seigneur des dits lieux et d'Adrienne de Laffrené[1].(Folio 175 et non 195). Cette dernière était fille de Jean de Laffrené, seigneur de Tracy en 1598[2]. De par son mariage avec Alexandre de Prouville, père, elle apportait la seigneurie de Tracy, soit en dote ou en héritage.

Le Marquis était conseiller du roi, commissaire général de l'armée française en Allemagne, commandant en chef des troupes, lieutenant général de la Nouvelle-France, commandant de Dunkerke puis du château Trompette, à Bordeaux[3].

Après avoir expulsé les Néerlandais des Antilles en 1664, le Marquis de Tracy fut nommé lieutenant-général de la Nouvelle-France. Le gouverneur de la Nouvelle-France n'étant pas présent, de Tracy agit de fait comme gouverneur au sein du Conseil souverain du 6 mai 1665 au 12 septembre 1665.

Depuis son camp de base de la ville de Québec, il enclencha une guerre brutale contre des tribus iroquoises qui attaquaient et menaçaient la colonie depuis des décennies, détruisant leurs cultures et leurs villages, en particulier contre la nation mohawk.

Évidemment, ces combats s'inscrivent dans une longue série de guerres franco-iroquoises qui traversent le siècle, depuis Champlain jusqu'à la Grande Paix de Montréal en 1701, les Français s'étant faits les alliés des ennemis des Iroquois, les Montagnais et les Hurons.

Le Marquis Alexandre de Prouville de Tracy mourut en son château de Saint-Eustache près de Paris, le 28 avril 1670.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives départementales de la Somme, série B. Folio 195, page 196.
  2. Son Histoire - Tracy-le-Val : https://www.google.ca/search?q=histoire+de+tracy+le+val&oq=histoire&aqs=chrome.1.69i57j69i59l3j0l2.4442j0j8&sourceid=chrome&es_sm=93&ie=UTF-8
  3. Léopold Lamontagne, « PROUVILLE DE TRACY, ALEXANDRE DE », dans Dictionnaire biographique du Canada en ligne, 2000, consulté le 15 février, 2010

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]