Alexander Montgomery Thackara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alexander Montgomery Thackara (1848 - 1937), surnommé « Mont » dans la correspondance avec sa famille[1], est né à Philadelphie en 1848. Il obtient un diplôme de l'Académie navale des États-Unis à Annapolis en 1869 et sert sur les mers d'Europe et d'Extrême-Orient.

Il rencontre Eleanor, la fille de William Tecumseh Sherman, en 1879 et l'épouse le 5 mai 1880. Les noces sont celébrées dans la maison du général Sherman à Washington[2]. Le couple a eu quatre enfants.

Thackara prend sa retraite de l'US Navy, en 1881, pour entrer dans les affaires de son père à Philadelphie. Il est nommé consul des États-Unis au Havre, France, en 1897, par le président William McKinley. Il devient ensuite consul général à Berlin de 1905 à 1913[3], et le président Woodrow Wilson le nomme consul général à Paris en 1913, où il sert jusqu'en 1924. Eleanor joue un rôle important dans le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge à Paris durant la Première Guerre mondiale. Elle meurt à Paris en 1915. Alexandre M. Thackara décède, lui, en 1937 de la pneumonie bronchique à l'hôpital américain de Paris à Neuilly-sur-Seine, où il vivait depuis sa retraite[4].

De nombreuses correspondances de Thackara avec sa famille sont conservées par la Special Collections of Falvey Memorial Library à la Villanova University, elles font partie de la Sherman-Thackara Collection.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sherman-Thackara Collection: Correspondences 1869-1895. Villanova University
  2. Polites, Bente. “‘My Darling Papa’: William Tecumseh Sherman in Falvey’s Special Collections. Compass 1:1, March 2005. http://newsletter.library.villanova.edu/10.
  3. Polites.
  4. “A.M. Thackara Dies; Ex-U.S. Consul, 88”. New York Times (1857-Current file); Jan 19, 1937; ProQuest Historical Newspapers. The New York Times (1851-2003). p. 23.

Lien externe[modifier | modifier le code]