Adrien de Jussieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jussieu.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille de Jussieu.
Adrien de Jussieu
Daguerréotype

Adrien Henri de Jussieu, né à Paris le et mort à Paris le , est un botaniste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils d'Antoine-Laurent de Jussieu. Après des études de médecine à Paris (1824), il remplace son père à la chaire de botanique du Jardin des Plantes (1826). Sa thèse porte sur les Euphorbiacées : De euphorbiacearum generibus medicisque earumdem viribus tentamen. Elle est suivie de nombreux travaux sur les Rutacées, les Méliacées, les Malpighiacées

Le 8 août 1831, il est élu membre de l'Académie des sciences, dont il est président en 1853. En 1839, il publie ses Recherches sur la structure des plantes monocotylédones et surtout son Cours élémentaire de botanique qui sera utilisé par des générations d'étudiants. A la faculté des sciences de Paris, Adrien de Jussieu est suppléant à partir de 1835 d'Auguste de Saint-Hilaire, professeur-adjoint puis titulaire d'organographie végétale. Il est nommé agrégé près la faculté en 1840. En 1850 il succède à Charles-François Brisseau de Mirbel à la chaire de botanique, anatomie et physiologie végétale. À son décès, la chaire est supprimée au profit de la création d'une chaire de physiologie générale. En 1845, il publie sa Géographie botanique.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


A.Juss. est l’abréviation botanique officielle de Adrien de Jussieu.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI