3 Étoiles, 36 Chandelles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

3 Étoiles, 36 Chandelles

Titre original Snowball Express
Réalisation Norman Tokar
Scénario Don Tait
Jim Parker
Arnold Margolin
Sociétés de production Walt Disney Productions
Pays d’origine États-Unis
Sortie 1972
Durée 93 min

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

3 Étoiles, 36 Chandelles (Snowball Express) est un film américain réalisé par Norman Tokar sorti en 1972.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Sauf mention contraire, les informations proviennent des sources suivantes : Mark Arnold[1], IMDb[2]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source : Mark Arnold[3] et IMDb[2]

Sorties cinéma[modifier | modifier le code]

Sauf mention contraire, les informations suivantes sont issues de l'Internet Movie Database[4].

  • États-Unis : 22 décembre 1972 (Bismarck, Dakota du Nord)
  • Brésil : 26 Mars 1973
  • France : 5 avril 1973
  • Australie : 23 août 1973
  • Italie : 7 décembre 1973
  • Japon : 25 décembre 1973
  • Finlande : 5 avril 1974
  • Suède : 8 avril 1974
  • Hong Kong : 2 janvier 1975
  • Mexique : 15 janvier 1976

Origine et production[modifier | modifier le code]

L'histoire de 3 Étoiles, 36 Chandelles est basée sur le roman Chateau Bon Vivant (1967) de Frankie et John O'Rear[1]. L'histoire du film Le Pays sauvage (1970) est assez proche de 3 Étoiles, 36 Chandelles alors en production, mais l'humour en moins et avec un autre décor[5].

Nancy Olson revient dans un film Disney après Smith ! (1969) mais c'est le dernier pour le studio[6]. C'est la troisième et dernière prestation de Johnny Witaker dans un film Disney avant une émission sur Dracula puis la série Sigmund and the Sea Monsters avec Mary Wickes[6]. David White vient juste d'achever huit saisons dans le rôle d'Alfred Tate dans Ma sorcière bien-aimée et George Lindsey connu pour plusieurs doublages de films d'animation Disney vient de finir la série Mayberry R.F.D., dérivée de The Andy Griffith Show[7]. Kathleen Cody qui a fini de jouer dans la série fantastique et gothique Dark Shadows effectue le premier des trois films de son contrat avec Disney[7]. Dick Van Patten joue dans le premier des huit films qui fait avec le studio Disney tous dans un rôle de méchant[7].

Le tournage s'est fait en hiver avec des températures assez basses au point que Michael McGreevey est tombé très malade à cause d'une grippe[7].

Analyse[modifier | modifier le code]

Pour Mark Arnold, 3 Étoiles, 36 Chandelles est un énième film agréable mettant en avant Dean Jones, le studio produisant depuis 1965 un film par an avec l'acteur en vedette mais le prochain ne sortira qu'en 1976[6]. Arnold trouve assez drôle les tentatives de rendre à la mode ces films Disney du début des années 1970[6] comme la scène où le jeune Richard est envoyé dans sa chambre par ses parents et qu'il rétorque que ses parents vont parler sexe[7].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Mark Arnold, Frozen in Ice : The Story of Walt Disney Productions, 1966-1985, p. 125.
  2. a et b (en) 3 Étoiles, 36 Chandelles sur l’Internet Movie Database
  3. (en) Mark Arnold, Frozen in Ice : The Story of Walt Disney Productions, 1966-1985, p. 126.
  4. (en) 3 Étoiles, 36 Chandelles sur l’Internet Movie Database
  5. (en) Mark Arnold, Frozen in Ice : The Story of Walt Disney Productions, 1966-1985, p. 77.
  6. a, b, c et d (en) Mark Arnold, Frozen in Ice : The Story of Walt Disney Productions, 1966-1985, p. 129.
  7. a, b, c, d et e (en) Mark Arnold, Frozen in Ice : The Story of Walt Disney Productions, 1966-1985, p. 130.