169

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
166 167 168  169  170 171 172

Décennies :
130 140 150  160  170 180 190
Siècles :
Ier siècle  IIe siècle  IIIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire av. J.-C.  Ier millénaire  IIe millénaire


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année 169 du calendrier julien.

Événements[modifier | modifier le code]

Partie gauche de la Stèle n° 1 de La Mojarra
  • Janvier : Lucius Verus meurt d'apoplexie près d'Altinum (Quarto d'Altino), en Italie, lors de son retour à Rome. Marc Aurèle prépare une nouvelle campagne sur le Danube pendant huit mois. Il remarie sa fille Lucille, veuve de Lucius Verus, à Claudius Pompeianus, légat qui s'est distingué dans les combats récents[1]. Il reste seul empereur, n'associant pleinement son fils Commode à l’empire qu'en 176.
    • La Rhétie et la Norique deviennent des provinces prétoriennes à une légion (20 000 hommes environ pour les deux provinces)[2]. Lors des guerres danubiennes, faute d’effectif suffisant, l’armée romaine (en théorie 400 000 hommes) enrôle des gladiateurs, des esclaves et même des pillards de Dalmatie et de Dardanie[3]. Pour financer la guerre, Marc Aurèle recours à l’emprunt forcé et fait vendre aux enchères les objets précieux du garde meuble impérial[4].

Naissances en 169[modifier | modifier le code]

  • Jingū, impératrice légendaire du Japon.

Décès en 169[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Alan K. Bowman, Peter Garnsey, Dominic Rathbone, The Cambridge ancient history : The High Empire, A.D. 70-192, vol. 11, Cambridge University Press,‎ 2000 (ISBN 9780521263351, résumé)
  2. Patrick Le Roux, Le Haut-Empire romain en Occident, d'Auguste aux Sévères, Éditions du Seuil,‎ 1998 (ISBN 9782020259323, résumé)
  3. Heinrich Luden, Histoire d'Allemagne, vol. 1, Impr. de Béthune et Plon,‎ 1844 (résumé)
  4. Léon Pol Homo, Histoire romaine. Le Haut-Empire, vol. 3, Presses universitaires de France,‎ 1933 (résumé)
  5. Prudence M. Rice, Maya calendar origins : monuments, mythistory, and the materialization of time, University of Texas Press,‎ 2007 (ISBN 9780292716926, résumé)