État libre de Waldeck-Pyrmont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

État libre de Waldeck-Pyrmont
Freistaat Waldeck-Pyrmont (de)

19181929

Drapeau
alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Localisation de l'État libre de Waldeck-Pyrmont au sein de la République de Weimar

Informations générales
Statut État de la République de Weimar
Capitale Bad Arolsen
Démographie
Population 1925 55 750 hab.
Superficie
Superficie km²
Histoire et événements
1919 Révolution allemande

Entités précédentes :

Entités suivantes :

L'État libre de Waldeck-Pyrmont (Freistaat Waldeck-Pyrmont) est l'un des Länder constitutifs de la République de Weimar, succédant à la Principauté de Waldeck-Pyrmont lors de la chute de l'Empire allemand et à l'abdication de son dernier prince Friedrich de Waldeck et Pyrmont.

Sa capitale est Bad Arolsen.

Cependant, le 30 novembre 1921, suite à un plébiscite local, la ville et le district de Pyrmont seront détachés et intégrés à la province prussienne de Hanovre. Le reste de l'État sera incorporé au sein de l'État libre de Prusse en 1929, à la suite d'un autre référendum, et devint une partie de la province de Hesse-Nassau.
Ce territoire fait aujourd'hui partie de l'Arrondissement de Waldeck-Frankenberg en Hesse.

Directeurs d'État (1918-1929)[modifier | modifier le code]

  • 1918-1920 : Karl Hermann Friedrich Wilhelm von Redern
  • 1920-1929 : Wilhelm Schmieding (DVP)
  • 1929-1929 : Herbert Herberg

Subdivisions[modifier | modifier le code]

L'État libre était divisé en trois cercles ou arrondissements :

  • Le cercle de l'Eder (Kreis der Eder) (chef-lieu : Wildungen) ;
  • Le cercle de l'Eisenberg (Kreis des Eisenbergs) (chef-lieu : Corbach, auj. Korbach) ;
  • Le cercle de Twiste (Kreis der Twiste) (chef-lieu : Mengeringhausen, auj. quartier de Bad Arlosen).