Bad Arolsen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bad Arolsen
Blason de Bad Arolsen
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Hesse
District
(Regierungsbezirk)
District de Cassel
Arrondissement
(Landkreis)
Arrondissement de Waldeck-Frankenberg
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
12
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Jürgen van der Horst
Code postal 34454
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
06 6 35 002
Indicatif téléphonique 05691-05696-02993
Immatriculation KB
Démographie
Population 16 404 hab. (31/12/2008)
Densité 130 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 22′ 40″ N 9° 01′ 00″ E / 51.377778, 9.016667 ()51° 22′ 40″ Nord 9° 01′ 00″ Est / 51.377778, 9.016667 ()  
Altitude 286 m
Superficie 12 632 ha = 126,32 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Bad Arolsen

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Bad Arolsen
Liens
Site web www.bad-arolsen.de/

Bad Arolsen (nommée Arolsen jusqu'en 1997) est une ville de la Hesse, dans l'arrondissement de Waldeck-Frankenberg.

Elle était autrefois la résidence du prince de Waldeck.

Institutions publiques[modifier | modifier le code]

Service international de recherches[modifier | modifier le code]

Bad Arolsen abrite dans une série de bâtiments les archives des persécutions nazies. Les documents originaux côtoient des copies[réf. nécessaire] versées par les différents services de recherches, les listes des internés des camps nazis, mais aussi certaines listes d'internés juifs dans des camps britanniques (Ile Maurice)[réf. nécessaire]. Le Service international de recherches (SIR, International Tracing Service en anglais) a été fondé après la Seconde Guerre mondiale pour rechercher les personnes disparues durant le conflit, sur la base du fonds d'archives conservées à Bad Arolsen. La gestion du SIR a été confiée au Comité International de la Croix-Rouge, mais son autorité responsable est la CISIR (commission internationale du service de recherches), qui réunit 11 États concernés par la conservation des Archives. Son fonctionnement est financé par l'Allemagne.

Les archives du Service international de recherches sont ouvertes à la recherche scientifique depuis novembre 2007. En 2010, le Service International de Recherches a réalisé une étape essentielle dans le récolement de ses fonds d’archives. Les quatre premiers répertoires numériques ont pu être publiés sur leur site internet. Depuis ce 20 septembre 2011, la copie numérique des archives du SIR (soit plus de 80 millions d’images numériques, représentant quelque six térabytes), est également accessible, sur demande et sous certaines conditions, aux chercheurs, aux victimes de persécutions ou à leurs proches dans la salle de lecture des Archives générales du Royaume à Bruxelles (Belgique).

Bureau spécial d'état civil[modifier | modifier le code]

D'après le § 38 de la loi allemande sur l'état civil, seul est compétent, pour la constatation des décès de détenus des anciens camps de concentration allemands, l'officier de l'état civil du Bureau spécial d'état civil de Bad Arolsen.

Bad Arolsen.jpg