Frédéric de Waldeck-Pyrmont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Frédéric de Waldeck-Pyrmont.

Frédéric (20 janvier 1865 – 26 mai 1946) est le dernier prince de Waldeck-Pyrmont, de 1893 à 1918.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Arolsen, Frédéric-Adolphe-Hermann est le fils aîné du prince Georges-Victor de Waldeck-Pyrmont et de son épouse Hélène de Nassau et le frère cadet de la reine consort des Pays-Bas Emma de Waldeck-Pyrmont. Il succède à son père à la tête de la principauté à sa mort de ce dernier, le 12 mai 1893.

Comme les autres souverains d'Allemagne, Frédéric doit abdiquer lors de la révolution de 1918. Cette abdication se fait le 13 novembre.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Le 9 août 1895, Frédéric se marie à Náchod avec la princesse Bathilde de Schaumbourg-Lippe (1873-1962), fille du prince Guillaume et petite-fille de Georges-Guillaume de Schaumbourg-Lippe. Ils ont quatre enfants :

  • Josias (de) (13 mai 1896 – 30 novembre 1967) ;
  • Maximilien (13 septembre 1898 – 23 février 1981) ;
  • Hélène (22 décembre 1899 – 18 février 1948), épouse en 1921 Nicolas d'Oldenbourg ;
  • Georges (10 mars 1902 – 14 novembre 1971).

Le prince Wittekind (1936), fils du prince Josias, est l'actuel chef de la maison princière de Waldeck-Pyrmont. De son mariage avec la comtesse Cecílie von Goëß-Saurau (1956), il a eu 3 fils : Carl-Anton Christian Gustav Clemens Alexander (1991), Josias Christian Alexander (1993) et Johannes Eberhard Wittekind (1993).