Frédéric de Waldeck-Pyrmont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Frédéric de Waldeck-Pyrmont.

Frédéric (20 janvier 1865 – 26 mai 1946) est le dernier prince de Waldeck-Pyrmont, de 1893 à 1918.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Arolsen, Frédéric-Adolphe-Hermann est le fils aîné du prince Georges-Victor de Waldeck-Pyrmont et de son épouse Hélène de Nassau. Il est le frère cadet de la reine consort des Pays-Bas Emma de Waldeck-Pyrmont. Il succède à son père à la tête de la principauté à sa mort, le 12 mai 1893.

Comme les autres souverains d'Allemagne, Frédéric doit abdiquer lors de la révolution de 1918. Il abandonne le pouvoir le 13 novembre.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Le 9 août 1895, Frédéric se marie à Náchod avec la princesse Bathilde de Schaumbourg-Lippe (1873-1962), fille du prince Guillaume et petite-fille de Georges-Guillaume de Schaumbourg-Lippe. Ils ont quatre enfants :

  • Josias (de) (13 mai 1896 – 30 novembre 1967) ;
  • Maximilien (13 septembre 1898 – 23 février 1981) ;
  • Hélène (22 décembre 1899 – 18 février 1948), épouse en 1921 Nicolas d'Oldenbourg ;
  • Georges (10 mars 1902 – 14 novembre 1971).

Le prince Wittekind (1936), fils du prince Josias, est l'actuel chef de la maison princière de Waldeck-Pyrmont. De son mariage avec la comtesse Cecílie von Goëß-Saurau (1956), il a eu 3 fils : Carl-Anton Christian Gustav Clemens Alexander (1991), Josias Christian Alexander (1993) et Johannes Eberhard Wittekind (1993).