Émile Baudot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baudot.
Émile Baudot

Jean Maurice Émile Baudot, né à Magneux (Haute-Marne) le 11 septembre 1845 et mort à Sceaux (Hauts-de-Seine) le 28 mars 1903, est un ingénieur en télégraphie français. Il est l'inventeur du code Baudot utilisé par les téléscripteurs.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille modeste, il grandit dans la ferme familiale. En juillet 1870, il entre à l'administration des télégraphes. Inspiré par l'aspect scientifique de son travail, il décide de poursuivre des études supérieures. Autodidacte, il passe son temps à apprendre la mécanique et l'électricité. Voulant augmenter le débit des communications télégraphiques, limité par la capacité des opérateurs humains, il imagine un système électromécanique d'envoi et de réception des signaux télégraphiques permettant de multiplier la quantité d'informations circulant sur une ligne. À l'Exposition universelle de 1878, il gagne la médaille d'or, ainsi que les félicitations d'ingénieurs du monde entier.

Décorations[modifier | modifier le code]

Postérité[modifier | modifier le code]

  • Le terme « baud » (mesure du nombre de symboles transmis par seconde par un signal modulé) est dérivé de son nom.
  • En 1949, la Poste française émet une série de timbres dont un est dédié à Émile Baudot. Le timbre indiquait sa date de naissance en 1848, alors qu'il était né en 1845. Le timbre sera par la suite réimprimé, mais les timbres erronés sont quant à eux très recherchés [1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.coppoweb.com/momes/fr.noe_04.php

Lien externe[modifier | modifier le code]