Écriture ouïghoure arabisée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’écriture ouïghoure arabisée (EOA) ou Uyghur Ereb Yëziqi (UEY : ئۇيغۇر ئەرەب يېزىقى, chinois simplifié :  ; chinois traditionnel : 老維文 ; pinyin : Lǎowéi wén, littéralement « vieille écriture ouïghour »), également connu sous le nom de Kona Yeziⱪ (كونا يېزىق), est l’alphabet arabe traditionnel utilisé pour écrire la langue ouïghour depuis le Xe siècle. Le terme Kona Yeziⱪ signifie « Vieille écriture », en comparaison à la romanisation abolie Yengi Yeziⱪ, Yengi Yeziq « Nouvelle écriture » en vigueur de 1969 à 1987, et à l’alphabet cyrillique actuellement utilisé sur le territoire de l’ancienne Union soviétique.

Comparaison des alphabets ouïghours[modifier | modifier le code]

La table ci-dessous donne le Kona Yeziⱪ avec son correspondant Yengi Yeziⱪ, cyrillique, ULY, et le correspondant moderne en orthographe turque, ainsi que les valeurs phonétiques de l’alphabet phonétique international (API).

Comparaison des alphabets ouïghour arabe et latin ULY
Comparaison des alphabets
Comparaison des alphabets ouïghours
Arabe Latin Cyrillique ULY Turc IPA   Arabe Latin Cyrillique ULY Turc IPA
ئا A a А а A a A a /a/ ق Ⱪ ⱪ Қ қ Q q K k /q/
ئە Ə ə Ә ә E e E e /æ/ ك K k К к K k K k /k/
ب B b Б б B b B b /b/ ڭ ng Ң ң ng ng /ŋ/
پ P p П п P p P p /p/ گ G g Г г G g G g /ɡ/
ت T t Т т T t T t /t/ ل L l Л л L l L l /l/
ج J j Җ җ J j C c /ʤ/ م M m М м M m M m /m/
چ Q q Ч ч CH ch Ç ç /ʧ/ ن N n Н н N n N n /n/
خ H h Х х X x H h /x/ ھ Ⱨ ⱨ Һ һ H h H h /h/
د D d Д д D d D d /d/ ئو O o О о O o O o /o/
ر R r Р р R r R r /r/ ئۇ U u У у U u U u /u/
ز Z z З з Z z Z z /z/ ئۆ Ɵ ɵ Ө ө Ö ö Ö ö /ø/
ژ Ⱬ ⱬ Ж ж ZH zh J j /ʒ/ ئۈ Ü ü Ү ү Ü ü Ü ü /y/
س S s С с S s S s /s/ ۋ V v В в W w V v /v/
ش X x Ш ш SH sh Ş ş /ʃ/ ئې E e Е е Ë ë E e /e/
غ Ƣƣ Ғ ғ GH gh Ğ ğ /ʁ/ ئى I i И и I i İ i/I ı /i/ ou /ɨ/
ف F f Ф ф F f F f /f/ ي Y y Й й Y y Y y /j/

L’alphabet cyrillique ouïghour a deux lettres supplémentaires, qui résultent de la combinaison de deux sons. Voici leurs équivalents arabes et latins.

Cyrillique Arabe Latin
Ю ю يۇ yu
Я я يا ya


Voir également : Xiao'erjing, l’écriture de la langue chinoise en alphabet arabe.

Évolutions récentes[modifier | modifier le code]

Le gouvernement de la République populaire de Chine introduisit l’alphabet latin proche de l‘Alphabet turc uniforme (en) soviétique en 1969, mais l’écriture arabe fut réintroduite en 1983, avec des diacritiques supplémentaires pour noter les voyelles de l’ouïghour. L’alphabet cyrillique fut utilisé et l’est toujours sous ancienne influence soviétique, et une autre écriture latine, basée sur l’orthographe turque, est utilisé par la diaspora et sur l’Internet.

Entre novembre 2000 et juillet 2001, cinq conférences ont été tenues à l’université du Xinjiang à Ürümqi pour établir une écriture latine unifiée (Uyghur Latin Yëziqi, ULY). Le projet ULY fut suivi par le média officiel et sur le web pour informer le public de la progression des travaux. Les médias, en particulier, furent attentifs à ne pas donner de mauvais message concernant cette réforme naissante. Cependant, même de nos jours, le terme ULY est toujours utilisé avec précaution de peur de remettre en cause l’écriture traditionnelle. D’autres pensent qu’il est important d’avoir une correspondance exacte (soit une norme) entre l’écriture latine et l’écriture arabe en ouïghour.

Références[modifier | modifier le code]

  • (en) [PDF] Waris Abdukerim Janbaz, Imad Saleh et Jean Rahman Duval, « An Introduction to Latin-Script Uyghur », 2006 Middle-East and Central Asia Politics, Economics, and Society Conference Sept. 7 – 9, University of Utah, Salt Lake City, USA.