Xavier Ternisien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ternisien.

Xavier Ternisien est un journaliste français né en 1964.

Ancien responsable de la rubrique « Religions » au service « Société » du quotidien Le Monde, de janvier 2000 à novembre 2006, puis responsable de la rubrique « Médias », il a quitté le quotidien le 8 juillet 2013[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Xavier Ternisien est diplômé du Centre de formation des journalistes de Paris (promotion 1989) et de l'Institut d'études politiques de Paris.

Il est l'auteur de plusieurs livres sur les religions en France, concernant le catholicisme et l'islam.
Si ses livres sur l'islam ont été très biens accueillis[2],[3] dans les milieux musulmans, comme le site oumma.com qui salue La France des mosquées comme un livre incoutournable[4], et considère que Les Frères musulmans, en dépit d'imprécisions, est également un livre de référence[5], il déclenche la colère de certains militants laïcs et athées[6], qui jugent ses méthodes indignes d'un journaliste[7]. Xavier Ternisien n'a cessé d'être la cible d'attaques de l'extrême droite depuis la parution de son deuxième livre, en 1997, L'Extrême droite et l'Eglise (Brepols), dans lequel il mettait en garde contre l'offensive du Front national visant à séduire une frange du catholicisme. Le journaliste et écrivain Jean Madiran a rédigé un ouvrage polémique contre celui-ci, intitulé L'Extrême-droite et l'Eglise, réponse (Editions de Présent)[8].

Oumma.com avait déjà reproduit plusieurs des articles de Xavier Ternisien au début des années 2000[9], lui valant des controverses exacerbées dans certains milieux laïques, telle la revue Prochoix[10], ces derniers l'accusant de complaisance à l'égard de l'islamisme, en particulier à l'égard des Frères musulmans et de Tariq Ramadan. L'intéressé conteste ces accusations et, dans un article « Salir un homme », répond aux critiques en reprochant à Prochoix des approximations et des attaques personnelles tirant leurs sources de sites d'extrême droite[11], ce que conteste Caroline Fourest, journaliste de cette revue[12]. Caroline Fourest a perdu son procès en diffamation contre Xavier Ternisien et son article « Salir un homme[13] », elle a également perdu en appel, en mai 2007, un procès au civil dans lequel elle mettait en cause un article de Xavier Ternisien.

Xavier Ternisien est également vivement critiqué pour ses positions vis-à-vis de l'islamisme par le romancier Jack-Alain Léger dans son pamphlet Tartuffe fait ramadan (2003). Ce dernier affirme que l'islamisme n'est pas distinct de l'islam, qui est selon lui une idéologie totalitaire[14].

Xavier Ternisien donne également la parole en 2006 dans les colonnes du journal Le Monde à Janine Tavernier, ancienne présidente de l'UNADFI, lorsqu'elle dénonce ce qu'elle indique être des dérives d'associations anti-sectes[15]. Il relaie les propos de Didier Leschi, chef du bureau central des cultes à propos de la légitimité que confère le statut d'association cultuelle aux Témoins de Jéhovah[16], et de Jean-Arnold de Clermont, président de la Fédération protestante de France qui évoque les discriminations dont ceux-ci seraient l’objet[17], notamment de la part des membres de la Commission d’enquête parlementaire et des associations de défense des victimes qui contestent ce statut cultuel. Le rapport 2006 de la Miviludes (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires) cite en référence ces deux articles, dans un chapitre où il indique que les Témoins de Jéhovah « ont bénéficié de concours heureux, répercutés par les médias[18] ».

Xavier Ternisien a été chargé de la rubrique « Collectivités locales et Outre-mer » au service « France » du Monde de novembre 2006 à décembre 2008. Il s'occupe désormais de la presse écrite et sur Internet au service Entreprises du Monde. En mai 2009, il publie un article intitulé « Les Forçats de l'info » pour la rubrique Médias du Monde[19]. Son portrait sans concession des rédactions Web provoque la colère de plusieurs journalistes Internet, qui ne se retrouvent pas dans la description faite par Xavier Ternisien, tandis que d'autres approuvent la manière dont il dénonce les conditions de travail dans les « usines à dépêches »[20]. La polémique se propage sur les blogs de journalistes comme Suivez le geek, de Laurent Suply (LeFigaro.fr) ou Nouvelle Formule d'Eric Mettout (lexpress.fr).

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Les catholiques en France, 1500 ans après, Assas éditions, 1996.
  • L'extrême droite et l'Église, éditions Brepols, 22 septembre 1997.
  • La France des Mosquées, éditions Albin Michel, 2002 ; réed. Édition poche 10/18, 2004.
  • Les Frères Musulmans, éditions Fayard, 2005.
  • État et Religions, éditions Odile Jacob-La Documentation française, 2007.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://electronlibre.info/xavier-ternisien-quitte-le-monde-la-presse-le-8-juillet/
  2. Critique de La France des mosquées par Gérard Cholvy, Esprit & Vie, n°78, mars 2003
  3. Critique Cairn décembre 2002
  4. « "La France des mosquées" : le livre incontournable de Xavier Ternisien », oumma.com, 22 septembre 2002.
  5. Abdallah Thomas Milcent, « À propos du dernier livre de Xavier Ternisien sur les "Frères musulmans" », oumma.com, 13 avril 2005.
  6. http://www.atheisme.org/ternisien2.html
  7. http://www.atheisme.org/ternisien3.html
  8. http://www.eruditus.info/wiki/index.php?title=Jean_Madiran
  9. Xavier Ternisien, « L’Islam peut-il être critiqué comme n’importe quelle religion ? », 23 avril 2001.
  10. Caroline Fourest, « Le Monde à l'envers. À propos des convictions anti-laïques diffusées par Henri Tincq et Xavier Ternisien. Un article de Caroline Fourest », Prochoix, n°27-28, automne 2003.
  11. Xavier Ternisien, « Salir un homme », 23 décembre 2003.
  12. Caroline Fourest, « Salir une femme : les méthodes de Xavier Ternisien (par Caroline Fourest) », 7 avril 2005.
  13. Dans un jugement du 19 décembre 2006, la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris a estimé que « les propos de Xavier Ternisien ne sortent pas du champ de la critique des œuvres de l’esprit et de l’expression libre d’opinions dans le cadre d’un débat d’idée ou, à tout le moins, d’une polémique entre intellectuels ».
  14. http://www.dailymotion.com/video/xc830h_l-islam-attaque-par-jack-alain-lege_news
  15. Janine Tavernier : « Il faut distinguer les mouvements religieux des vraies sectes » Le Monde 17 Novembre 2006
  16. « Querelles autour du statut des Témoins de Jéhovah », Le Monde, vendredi 20 octobre 2006.
  17. « M. de Clermont : "La commission sur les sectes risque de créer des troubles », Le Monde, 27 octobre 2006.
  18. [PDF] Rapport Miviludes 2006, p. 130 : « Conscients malgré tout de figurer au nombre des principaux groupes dont les dérives sont pointées par les travaux de la Commission d’enquête, plutôt que de se défendre sur les agissements qui leur sont reprochés, ils ont pu bénéficier de concours heureux, répercutés par les médias, qui ont eu l’avantage de placer le débat sur un autre terrain. Ainsi a-t-il pu être question de l’honorabilité et de la légitimité qui leur sont conférées par le statut cultuel, souvent attribué localement à leurs associations par les préfets. Dans le même temps, les discriminations dont ils feraient l’objet étaient dénoncées avec force, et leurs auteurs supposés désignés,notamment les membres de la Commission d’enquête parlementaire et les associations de défense des victimes qui contestent le statut cultuel des associations jéhovistes en raison de dérives observées et considérées par ces observateurs comme autant de troubles à l’ordre public. »
  19. Xavier Ternisien, « Les Forçats de l'info », sur lemonde.fr,‎ 25 mai 2009
  20. http://www.pierrefrance.com/onestmal/2009/05/26/la-vaine-rebellion-des-forcats-de-linfo/