Walls and Bridges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Walls and Bridges
Album de John Lennon
Sortie Drapeau : États-Unis
Drapeau : Royaume-Uni
Enregistré Juin et
Drapeau : États-Unis Record Plant East, New York
Durée 46:02
Genre Rock
Auteur-compositeur John Lennon
Producteur John Lennon
Label Apple, EMI
Critique

Albums de John Lennon

Singles

  1. Whatever Gets You Thru the Night/Beef Jerky
    Sortie : 23 septembre 1974
  2. #9 Dream/What You Got
    Sortie : 16 décembre 1974

Walls and Bridges est le cinquième album studio de John Lennon, publié en 1974. Après quelques mois de vie de débauche à Los Angeles, un Lennon fraîchement revenu à New York et désireux de renouer avec Yoko Ono décide de se mettre au travail sur des chansons ébauchées précédemment.

Des morceaux très personnels comme l'onirique Number 9 Dream y côtoient des chansons plus vives comme Steel and Glass, règlement de comptes avec le manager des Beatles Allen Klein. La chanson la plus commerciale du disque est Whatever Gets You Thru the Night, futur numéro 1 enregistré avec la participation d'Elton John.

Publié à l'automne 1974, Walls and Bridges, connaît un accueil assez mitigé de la part des critiques. Le public est en revanche au rendez-vous et porte l'album à la première place des charts américains, et à la sixième des charts britanniques. C'est le dernier album de chansons originales que publie Lennon avant 1980, le public ne recevant entre temps qu'un album de reprises, Rock 'n' Roll et une compilation Shaved Fish, tous deux en 1975.

Pochette[modifier | modifier le code]

La couverture qui illustre l'album Walls and Bridges est la reprise d'un dessin inspiré par une photo d'un but de Jorge Robledo contre Arsenal [1]que Lennon, passionné par les arts graphiques, avait réalisé en juin 1952 alors qu'il avait 11 ans.

Titres[modifier | modifier le code]

Tous les morceaux sont composés par John Lennon, sauf indications contraires.

  1. Going Down On Love - 3:56
  2. Whatever Gets You Thru the Night - 3:27
  3. Old Dirt Road (Lennon/Harry Nilsson) - 4:12
  4. What You Got - 3:11
  5. Bless You - 4:37
  6. Scared - 4:37
  7. #9 Dream - 4:48
  8. Surprise, Surprise (Sweet Bird Of Paradox) - 2:55
  9. Steel And Glass - 4:37
  10. Beef Jerky - 3:27
  11. Nobody Loves You (Whe You'Re Down And Out) - 5:10
  12. Ya Ya (Morris Robinson/Clarence Lewis/Lee Dorsey) - 1:06

L'album a fait l'objet d'une réédition sur laquelle figurent de nouvelles versions des chansons suivantes :

13. Whatever Gets You Thru The Night (Live)
14. Nobody Loves You (When You'Re Down And Out) (Alt. Version)
15. John Interview

Personnel[modifier | modifier le code]

  • John Lennon : Chant, guitare solo et rythmique, guitare acoustique, piano, chœurs, production
  • Ken Ascher : Piano électrique, clavinet, Mellotron
  • Nicky Hopkins : Piano
  • Jesse Ed Davis : Guitare acoustique, guitare solo
  • Eddie Mottau : Guitare acoustique
  • Klaus Voormann : Basse
  • Bobby Keys : Saxophone ténor
  • Ron Aprea : Saxophone ténor
  • Jim Keltner : Batterie
  • Arthur Jenkins : Percussion

Musiciens additionnels[modifier | modifier le code]

  • The Philharmonic Orchestrange : Cordes et cuivres, arrangés et dirigés par Ken Ascher.
  • Little Big Horns : Ron Aprea (Saxophone alto), Bobby Keys (Saxophone ténor), Frank Vicari (Saxophone ténor), Howard Johnson (Saxophone basse & baryton) et Steve Madaio (Trompette).
  • Julian Lennon : Batterie sur Ya Ya.
  • Elton John – piano et chœurs surWhatever Gets you thru the Night, orgue Hammond sur Surprise, Surprise (Sweet Bird of Paradox)
  • Harry Nilsson : Chœurs sur Old Dirt Road.
  • The 44th Street Fairies: Joey Dambra, Lori Burton et May Pang : Chœurs sur #9 Dream.

Classement[modifier | modifier le code]

Classement (1974) Meilleure
place
Drapeau des États-Unis États-Unis (Billboard 200)[2] 1
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Albums Chart)[3] 6
Drapeau de l'Australie Australie (Kent Music Report)[4] 4
Drapeau du Canada Canada (RPM Albums Chart)[5],[6] 1
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control)[7] 41

Notes et références[modifier | modifier le code]