Live in New York City (album de John Lennon)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Live in New York City

Live de John Lennon
Sortie Drapeau : États-Unis
Drapeau : Royaume-Uni
Enregistré
New York
Durée 42:30
Genre Rock, blues rock, hard rock, rock 'n' roll
Producteur Yoko Ono
Label Parlophone/EMI
Capitol (Amérique du Nord)
Critique

Albums de John Lennon

Live in New York City est un album posthume de John Lennon, produit par sa veuve Yoko Ono en 1986, d'un spectacle enregistré en 1972. Il s'agit de son deuxième album live après Live Peace in Toronto 1969 (ou le troisième en comptant le disque 2 du double album Some Time in New York City).

Historique[modifier | modifier le code]

Ce disque est tiré de deux performances du concert de charité One to One au Madison Square Garden de New-York, le , organisé en soutien aux enfants déficients de l'école Willowbrook State School (en). L'idée du spectacle est venue au musicien à la suite de la lecture d'un article rédigé par Geraldo Rivera, un ami des Lennon, à propos d'un scandale qui a secoué cet établissement de Staten Island[1]. D'autres artistes invités étaient présents lors de ce concert, Stevie Wonder, Roberta Flack, Melanie Safka et le groupe Sha Na Na[2], mais leurs prestations ne furent pas incluses sur ce disque ni sur la vidéo sortie simultanément. Le groupe new yorkais Elephant's Memory (en) accompagne John et Yoko lors de cette soirée[3]. La vente des billets, au coût de 5 $US, 7,50 $US ou 10 $US, a permis d'amasser 1,5M $US[1]. Lennon lui-même a acheté environ 60 000 billets qu'il a remis aux bénévoles et au public[3],[1].

Cet album a atteint respectivement les 55e et 41e places dans les palmarès britannique et américain[3] mais n'est plus commercialement disponible[2]. Un extrait de la finale de la chanson Give Peace a Chance enregistrée lors de ce concert a été mixée avec la chanson Happy Xmas (War Is Over) parue dans la compilation Shaved Fish publiée en 1975[3].

Tous ces enregistrements seront inclus sur le troisième disque de la compilation Instant Karma: All-Time Greatest Hits mis en marché en 2002[4].

Titres[modifier | modifier le code]

Sauf mention contraire, toutes les chansons sont de John Lennon.

  1. New York City – 3:38
  2. It's So Hard – 3:18
  3. Woman Is the Nigger of the World (John Lennon/Yoko Ono) – 5:30
  4. Well Well Well (en) – 3:51
  5. Instant Karma! – 3:40
  6. Mother – 5:00
  7. Come Together (Lennon/McCartney) - 4:21
  8. Imagine - 3:17
  9. Cold Turkey - 5:29
  10. Hound Dog (Jerry Leiber et Mike Stoller) - 3:09
  11. Give Peace a Chance - 1:00

Titres sur la vidéo[modifier | modifier le code]

  • Power to the People
  • New York City
  • It's So Hard
  • Woman Is the Nigger of the World (Lennon/Ono)
  • Sisters O Sisters (Ono)
  • Well Well Well
  • Instant Karma!
  • Mother
  • Born in a Prison (Ono)
  • Come Together (Lennon/McCartney)
  • Imagine
  • Cold Turkey
  • Hound Dog (Leiber/Stoller)
  • Give Peace a Chance

Chansons interprétées[modifier | modifier le code]

Concert de l'après midi[modifier | modifier le code]

  • Power to the People
  • New York City
  • It’s So Hard
  • Move On Fast (Ono)
  • Woman Is the Niger of the World
  • Sisters O' Sisters (Ono)
  • Well Well Well
  • Born in a Prison (Ono)
  • Instant Karma
  • Mother
  • We're All Water (Ono)
  • Come Together
  • Imagine
  • Open Your Box (Ono)
  • Cold Turkey
  • Don’t Worry Kyoko (Mummys only Looking for Her Hand in the Snow) (Ono)
  • Hound Dog

Concert de la soirée[modifier | modifier le code]

  • Power to the People
  • New York City
  • It’s So Hard
  • Woman is the Niger of the World
  • Sisters O’ Sisters (Ono)
  • Well Well Well
  • Instant Karma
  • Mother
  • We're All Water (Ono)
  • Come Together
  • Imagine
  • Cold Turkey
  • Hound Dog
  • Give Peace a Chance [1]

Interprètes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d On This Day: “One To One Concert” To Raise Money For Willowbrook, https://beatlesmagazineuk.com/on-this-day-one-to-one-concert-to-raise-money-for-willowbrook/, 30 août 2018
  2. a et b (en) Richard Havers, « ‘Live In New York City’: John Lennon’s Final Full-Length Live Appearance », Udiscovermusic,‎ (lire en ligne, consulté le 13 janvier 2020).
  3. a b c et d (en) Joe Goodden, « Live In New York City », sur The Beatles Bible (consulté le 13 janvier 2020)
  4. (en) « Instant Karma: All-Time Greatest Hits », sur AllMusic (consulté le 1er juillet 2020)