Université de Trèves

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Université de Trèves
UTR Logo.png
Histoire et statut
Fondation
1473 (ancienne université)
1970 (nouvelle université)
Type
Nom officiel
Universität Trier
Régime linguistique
Président
Michael Jäckel[1]
Localisation
Localisation
Pays

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

(Voir situation sur carte : Allemagne)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Rhénanie-Palatinat

(Voir situation sur carte : Rhénanie-Palatinat)
Point carte.svg
Chiffres-clés
Étudiants
13 331 (2017)[2]
Enseignants
492 personnes dont 188 professeurs (2017)[2]
Divers
Membre de
Association pour le soutien d’un réseau de recherche en Allemagne (en), Hochschulrektorenkonferenz. Allemagne (en), German University Sports Federation (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

L'université de Trèves (en allemand : Universität Trier) est une université publique située à Trèves, en Rhénanie-Palatinat, Allemagne.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'archevêque Jacques de Sierck obtint en 1455 du souverain pontife l'autorisation de fonder une université mais, faute de subsides, ne put mener à bien ce projet, qui n'aboutit qu'en 1473. L'université a donc été fondée en 1473. Elle a été fermée en 1798 par ordre de l'administration française, à la suite de l'annexion de la république cisrhénane par la France et de la création du département français de la Sarre en 1797.

L'université a été rétablie en 1970, après un hiatus de 172 ans. Le nouveau campus est situé sur les hauteurs de Tarforst, un quartier à la périphérie de la ville.

Organisation[modifier | modifier le code]

L'université dispose de six facultés, avec environ 620 membres du corps professoral et 15 200 étudiants en 2011.

Facultés[modifier | modifier le code]

  • Faculté de pédagogie, philosophie, psychologie (environ 2 300 étudiants)
  • Faculté de linguistique, littérature, médias (environ 2 700 étudiants)
  • Faculté d'égyptologie, papyrologie, histoire, archéologie, histoire de l'art, politique (environ 1 700 étudiants)
  • Faculté d'économie, sociologie, mathématiques, informatique (environ 3 300 étudiants)
  • Faculté de droit (environ 1 800 étudiants)
  • Faculté de géographie, sciences de la terre (environ 1 600 étudiants)

Il y a aussi une faculté de théologie catholique, affiliée à l'université, mais administrativement indépendante. Elle compte environ 300 étudiants.

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) « Uni Trier: Der Präsident der Universität Trier stellt sich vor », uni-trier.de,
  2. a b et c « Uni Trier: Über uns - Chiffres clés », uni-trier.de,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]