Université d'Osnabrück

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Université d'Osnabrück
Uni-osnabruck-header logo.gif
Logo de l’université
Histoire et statut
Fondation
1974
Type
Forme juridique
Droit public allemand
Nom officiel
Universität Osnabrück
Fondateur
Land de Basse-Saxe
Président
Wolfgang Lücke[1]
Localisation
Campus
Centre ville et Westerberg
Localisation
Pays
Chiffres-clés
Étudiants
14 000 (2018-2019)[2]
Corps enseignant
1 001[2]
Budget
153 millions €
Divers
Membre de
Association pour le soutien d’un réseau de recherche en Allemagne (en), ORCID, Inc. (d), Hochschulrektorenkonferenz. Allemagne (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

L'Université d'Osnabrück (en allemand : Universität Osnabrück) est une université située à Osnabrück en Basse-Saxe (Allemagne). L'université est réputée pour proposer un grand nombre de programmes interdisciplinaires, dont certains sont ne sont que rarement offerts dans les universités allemandes, notamment les études européennes, la recherche et l'étude des migrations (en), les sciences des systèmes appliquées et les sciences cognitives.

L'université participe, à travers son programme d'études graduées en gouvernance démocratique et socité civile[3] au DAAD, avec d'autres institutions d'enseignement en sciences politique et administrations politiques comme la Hertie School of Governance de Berlin et la Willy Brandt School of Public Policy (en) à Erfurt.

Parmi les anciens étudiants de l'université figure Christian Wulff, ancien président de la RFA.

Historique[modifier | modifier le code]

Cardinal Franz Wilhelm von Wartenberg, fondateur de l'université d'Osnabrück.
Château d'Osnabrück, bâtiment historique.
Bâtiment AVZ sur le Westerberg. Institut d'informatique et la bibliothèque des mathématiques et des sciences.

L'enseignement supérieur à Osnabrück commence en 1632 lorsque le Gymnasium Carolinum d'Osnabrück (de) est transformé en université jésuite. Mais « Academia Carolina Osnabrugensis » est fermée un an plus tard lorsque les troupes suédoises reprennent Osnabrück, pour le parti protestant dans la guerre de Trente Ans[4]. La décision de créer une université à Osnabrück a été prise par l’État de Basse-Saxe en 1970 ; l'université ouvre pour le semestre d'été 1974 ; elle prend la suite de l'École supérieure de pédagogie Adolf Reichwein, dont le siège se trouvait au château d'Osnabrück depuis 1953.

Locaux[modifier | modifier le code]

L'université d'Osnabrück n'a pas de campus central. La plupart des bâtiments de l'université sont situés dans deux zones de la ville, le centre-ville et la colline du Westerberg). Le bâtiment central et centre administratif est le château baroque d'Osnabrück, construit en 1667 par le prince-évêque protestant Ernest-Auguste de Hanovre, alors duc de Brunswick-Lunebourg, à la périphérie de la vieille ville. Les départements des sciences humaines et économiques ainsi du droit sont situés à proximité immédiate, répartis dans la partie ouest du centre-ville. Les départements de sciences naturelles, mathématiques et sciences humaines sont situés sur le Campus Westerberg à environ 20 minutes à pied. Le jardin botanique et la Hochschule Osnabrück (de) s'y trouvent également. Jusqu'en 1995, l'université de Vechta (de), aujourd'hui indépendante, faisait partie de l'université d'Osnabrück, sous la dénomination de « université d'Osnabrück - section Vechta ».

Effectifs et administration[modifier | modifier le code]

L'université compte environ 14000 étudiants, 1000 enseignants-chercheurs et 700 membre du personnel administratif[2]. En tant que personne morale de droit public, le corps étudiant représente les étudiants inscrits auprès de l'université, de la direction de l'université et du public dans le cadre de l'auto-administration des étudiants. Une fois par an, le corps étudiant élit le Conseil étudiant, qui élit le Comité général des étudiants.

Départements[modifier | modifier le code]

Depuis 2015, l'université compte neuf départements (Fachbereiche)[2][:

Articles liés[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Universität Osnabrück: Präsidium
  2. a b c et d « Zahlen Daten Fakten » sur le site de l'université
  3. « Master of Arts in Democratic Governance and Civil Society » sur le site de l'Université.
  4. Alasdair A. MacDonald, Zweder R.W.M. von Martels et Jan R. Veenstra (éditeurs), Christian Humanism : Essays in Honour of Arjo Vanderjagt, Leiden, Brill, coll. « Studies in Medieval and Reformation Traditions » (no 142), (ISBN 978-90-47-42975-3), xviii.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :