Université de Lyon (Histoire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article est consacré à l'Université de Lyon entre 1896 et 1969. Pour les pages sur les universités actuelles, voir Université Lyon 1, Université Lyon 2, Université Lyon 3 ; pour le PRES Université de Lyon, voir Université de Lyon. Disambig colour.svg
Université de Lyon
Informations
Fondation 1896
Dissolution 1969
Type Université française disparue
Régime linguistique Français
Localisation
Ville Lyon
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Région Rhône-Alpes

L'université de Lyon était le nom donné au groupement des facultés lyonnaises, créé en 1896. C'est l'ancêtre des trois universités lyonnaises actuelles.

Histoire[modifier | modifier le code]

Création des premières facultés[modifier | modifier le code]

La ville de Lyon n'a pas un long passé universitaire. Sous l'Ancien Régime, malgré quelques établissements de renom (ex. : le collège de la Trinité), Lyon est avant tout une ville marchande.

Ce n'est qu'au XIXe siècle qu'apparaissent les premières facultés lyonnaises :

  • En 1835, naissance de la faculté de sciences.
  • En 1838, naissance de la faculté des lettres.
  • En 1839, établissement d'une chaire de droit commercial par le conseil municipal et la chambre du commerce (chaire confiée à Frédéric Ozanam).
  • En 1841, création de l'École préparatoire de médecine et de pharmacie.
  • En 1864, création d'une chaire d'économie politique.
  • En 1874, l'École de médecine est érigée en faculté.
  • Le 29 octobre 1875, par décret du maréchal Mac Mahon, création de la faculté de droit[1] (sous l'impulsion de Henri Wallon).

Dès lors, Lyon possède ses quatre facultés (sciences, lettres, médecine et droit), qui sont toutes gérées de façon isolée.

Création de l'université[modifier | modifier le code]

La loi Liard du sur l'enseignement supérieur affirme juridiquement un état de fait pour tous les groupes de facultés qui deviennent alors les universités françaises.

Les quatre facultés longtemps dispersées se rejoignent pour créer l'Université de Lyon.

La même année, les bâtiments monumentaux de la rive gauche du Rhône sont achevés. Ce palais universitaire est inauguré par le Président de la République, Félix Faure, le .

Bâtiment de l'actuelle Université Lyon 2

Au , il y a 65 professeurs titulaires, 5 professeurs adjoints et 32 agrégés en exercice.

Au début du XXe siècle, l'Université de Lyon compte 2 551 étudiants, ce qui la place au premier rang des universités de province.

Scission de l'université[modifier | modifier le code]

Après les évènements de mai 1968, la loi Edgar Faure fait de chaque université un établissement juridiquement autonome. L'arrêté du 5 décembre 1969 constitue l'université Lyon 2, qui regroupe le droit, les lettres et les sciences humaines. En décembre 1970, par décret, l'université Lyon 1 regroupe de son côté les facultés des sciences, de médecine et pharmacie.

Puis, au regard d'importantes difficultés de cohabitation entre ces diverses composantes, le ministère de l'Éducation nationale, décide, par décret du 26 juillet 1973, une scission au sein de l'Université Lyon 2. L'Université Lyon-III est créée.

Depuis 2007, l'Université de Lyon est le nom d'un pôle de recherche et d'enseignement supérieur (PRES) ayant statut d'établissement public de coopération scientifique (EPCS).

Étudiants et professeurs célèbres[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]