Eugène Lefébure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les personnes ayant le même patronyme, voir Lefébure.
Eugène Lefébure
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
AlgerVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Eugène Lefébure (né à Prunoy le - mort le ), est un égyptologue français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Eugène Lefébure fut élève du lycée impérial de Sens de 1855 à 1857 ; à la même époque Stéphane Mallarmé était interne dans ce lycée mais il semble que les deux jeunes gens ne firent connaissance qu'en avril 1862, alors que Lefébure était postier à Auxerre. Il deviendra un des meilleurs amis de Mallarmé et c'est dans la villa que Lefébure avait à Cannes que Mallarmé prit conscience du néant en mars 1866.

La correspondance entre Mallarmé et Lefébure a été conservée par le fils d'Eugène Lefébure : le docteur Lefébure de Joigny[1].

Eugène Lefébure deviendra ensuite égyptologue, maître de conférences à Lyon puis à Paris, professeur à l'École supérieure des Lettres d'Alger.

Au sein d'une mission de l'Institut français d'archéologie orientale dans la vallée des Rois, il a travaillé sur la tombe de Ramsès IV (KV2). Il a également documenté la tombe de Séthi Ier et réalisé les plans des tombes KV26, KV27, KV28, KV29, KV37, KV40, et KV59 ainsi que WV24 et WV25.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Discussion de l'adresse : Discours de M. Lefébure, Corps législatif, Séance du 9 février 1863, Paris, impr. de Ernest Panckoucke, 1863
  • Traduction comparée des hymnes au soleil composant le XVe chapitre du rituel funéraire égyptien, Paris, A. Franck, 1868
  • Le mythe osirien, Paris, A. Franck, 1874-1875
  • L'Égypte ancienne : discours prononcé à l'ouverture des conférences d'archéologie égyptienne à la Faculté des lettres de Lyon, le 26 avril 1879, Lyon, Pitrat Ainé, 1879
  • Les races connues des Égyptiens, Lyon, impr. Pitrat aîné, 1880
  • Le Puits de Dei͏̈r-el-Bahari... notice sur les récentes découvertes faites en Égypte, Paris, Ernest Leroux, 1882
  • Sur l'ancienneté du cheval en Égypte, Paris, Ernest Leroux, 1884
  • Les hypogées royaux de Thèbes Première division, le tombeau de Séti Ier, publié in-extenso avec la collaboration d'Urbain Bouriant et Victor Loret et avec le concours d'Édouard Naville, Paris, Ernest Leroux, 1886
  • Le tombeau de Séti Ier, publié in extenso avec la collaboration d'Urbain Bouriant et Victor Loret et avec le concours d'Édouard Naville, Paris, Ernest Leroux, 1886
  • Les hypogées royaux de Thèbes, Paris, Ernest Leroux, 1886-89
  • Annales du Musée Guimet, Paris, Ernest Leroux, 1887
  • Le Cham et l'Adam égyptiens, Londres, Harrison & sons, 1887
  • Un des procédés du démiurge égyptien, Paris, Ernest Leroux, 1887
  • Les Hypogées royaux de Thèbes 2, Notices des hypogées, publ. avec la collaboration d'Édouard Naville et Ernesto Schiaparelli, Paris, Ernest Leroux, 1889
  • Les hypogées royaux de Thèbes Troisième division, Tombeau de Ramsès IV, Paris, Ernest Leroux, 1889
  • Mémoires publiés par les membres de la Mission archéologique française au Caire, Tome troisième, Les hypogées royaux de Thèbes, sous la direction de Gaston Maspero et Urbain Bouriant, Paris, Ernest Leroux, 1889
  • Rites égyptiens, construction et protection des édifices, Paris, Ernest Leroux, 1890, rééd. Éditeur Maison de vie, Date de parution 10 octobre 1996, (ISBN 2909816222)
  • Le Bucrâne lybien, Avant-propos par Paul Pallary, Alger, A. Jourdan, 1909
  • Œuvres diverses, publiées par G. Maspero, Paris, Ernest Leroux, 1910-1915
  • L'art égyptien, Le Caire, Institut d'Égypte, 1884
  • Annales du Musée Guimet 1, Paris, Ernest Leroux, impr. 1880
  • Henri Mondor, Eugène Lefébure : sa vie, ses lettres à Mallarmé, Paris, Gallimard, impr. 1951

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sur les relations entre Eugène Lefébure et Mallarmé, on peut consulter le site http://www.litteratur.fr

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]