Unité urbaine de Rochefort

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Unité urbaine de Rochefort
Rochefort, deuxième unité urbaine de la Charente-Maritime
Rochefort, deuxième unité urbaine de la Charente-Maritime
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région(s) Nouvelle-Aquitaine
Département(s) Charente-Maritime
Arrondissement(s) Rochefort
Aire urbaine Rochefort
Nombre de communes 5
Code Insee 17403
Démographie
Population 38 886 hab. (2010)
Densité 393 hab./km2
Variation  +4.46 % (1999)
Géographie
Coordonnées 45° 56′ 32″ nord, 0° 57′ 32″ ouest
Superficie 98,84 km2
Statistiques
Nombre de logements 21 296 (2009)
 +16.25 % (1999)
Nombre d'emplois 19 909 (2009)
 +14.52 % (1999)
Taux de chômage 17,0 % (2009)
en diminution -2.2 point(s) (1999)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
Unité urbaine de Rochefort

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
Unité urbaine de Rochefort

L'unité urbaine de Rochefort est une unité urbaine française centrée sur la ville de Rochefort, sous-préfecture de la Charente-Maritime au cœur de la deuxième agglomération urbaine du département.

Données générales[modifier | modifier le code]

En 2010, selon l'INSEE, l'unité urbaine de Rochefort est composée de 5 communes[1], toutes situées en Charente-Maritime, dans l'arrondissement de Rochefort. L'INSEE lui a attribuée le code INSEE 17403 selon l'ordre de classement démographique du recensement de 2007.

Outre la ville-centre de Rochefort qui compte 25 140 habitants en 2010 et se positionne au 3e rang des villes de la Charente-Maritime après la Rochelle et Saintes, les quatre autres communes qui font partie de l'unité urbaine de Rochefort sont des banlieues dont deux ont plus de 2 000 habitants.

Tonnay-Charente est la deuxième ville de l'unité urbaine de Rochefort.

Parmi celles-ci, Tonnay-Charente avec 7 758 habitants en 2010 est la deuxième ville de cette agglomération et la sixième du département.

En 2010, avec 38 886 habitants, elle constitue la 2e unité urbaine de Charente-Maritime, après La Rochelle et avant les unités urbaines de Royan (3e rang régional) et de Saintes (4e rang régional), ces deux dernières ayant également plus de 20 000 habitants.

En Poitou-Charentes où elle se situe, elle occupe le 6e rang régional après l'unité urbaine de Châtellerault (5e rang régional) et avant l'unité urbaine de Royan (7e rang régional).

Entre 1999 et 2010, l'unité urbaine de Rochefort affiche une croissance démographique notable avec une progression de + 4,46 % ; 1999 demeurant encore l'année de référence.

En 2010, sa densité de population s'élève à 393 hab/km2, ce qui en fait la quatrième unité urbaine la plus densément peuplée de Charente-Maritime, après La Rochelle (1 006 hab/km2), Saintes (429 hab/km2) et Royan (407 hab/km2).

Par sa superficie, elle ne représente que 1,44 % du territoire départemental mais, par sa population, elle regroupe 6,25 % de la population de la Charente-Maritime en 2010.

L'unité urbaine de Rochefort est le pôle urbain de l'aire urbaine de Rochefort.

Délimitation de l'unité urbaine de 2010[modifier | modifier le code]

En 2010, l'INSEE a procédé à une révision des délimitations des unités urbaines de la France ; celle de Rochefort a été élargie d'une nouvelle commune (Breuil-Magné) et est maintenant composée de cinq communes urbaines[2] au lieu de quatre lors du recensement de 1999[3].

Liste des communes appartenant à l'unité urbaine de Rochefort selon la nouvelle délimitation de 2010 et population municipale de 2007[4] et de 2013[5] (Liste établie par ordre alphabétique avec en caractères gras la ville-centre telle qu'elle est définie par l'INSEE)
Commune Superficie Population 2013 Densité de population 2013 Population 2007 Densité de population 2007
Breuil-Magné 22,25 km2 1 672 hab. 75 hab/km2 1 494 hab. 67 hab/km2
Échillais 14,72 km2 3 395 hab. 231 hab/km2 3 269 hab. 222 hab/km2
Rochefort 21,95 km2 24 761 hab. 1 128 hab/km2 25 999 hab. 1 184 hab/km2
Tonnay-Charente 34,39 km2 7 914 hab. 230 hab/km2 7 434 hab. 216 hab/km2
Vergeroux 5,53 km2 1 073 hab. 194 hab/km2 965 hab. 175 hab/km2
Unité urbaine 98,84 km2 38 815 hab. 393 hab/km2 39 161 hab. 396 hab/km2

Évolution territoriale de l'unité urbaine de Rochefort depuis 1975[modifier | modifier le code]

En 1975, l'unité urbaine de Rochefort regroupait 3 communes urbaines (Echillais, Tonnay-Charente et Rochefort) et dépassait les 30 000 habitants. Elle atteignait alors 36 432 habitants, répartis sur 71,06 km2, et figurait comme la deuxième unité urbaine de Charente-Maritime, se situant après La Rochelle.

Au recensement suivant, en 1982, l'unité urbaine de Rochefort ne s'est pas agrandie mais elle a enregistré une perte de population où elle comptait alors 35 122 habitants.

En 1990, cette unité urbaine a incorporé une nouvelle commune, Vergeroux, ce qui a porté le nombre de communes à 4. Sa superficie est passée à 76,59 km2 et sa population était de 35 598 habitants.

En 1999, l'unité urbaine de Rochefort ne s'est pas agrandie mais sa population s'est légèrement accrue, passant à 36 000 habitants. À cette date, elle demeure toujours à la deuxième place départementale et se situe au 6e rang régional en Poitou-Charentes, après Châtellerault qui occupe le 5e rang régional.

C'est lors de la dernière délimitation de 2010 effectuée par l'Insee que l'unité urbaine de Rochefort s'est agrandie d'une nouvelle commune, Breuil-Magné. Sa superficie est maintenant de 98,24 km2, ce qui en fait la troisième plus étendue de Charente-Maritime après l'unité urbaine de La Rochelle (125,14 km2) et celle de La Tremblade (116,96 km2).

En 2010 - comme en 2007 -, elle demeure toujours la deuxième unité urbaine la plus peuplée du département de Charente-Maritime, se situant loin derrière La Rochelle mais devançant les unités urbaines de Royan et de Saintes.

En Poitou-Charentes, elle se classe toujours au sixième rang régional, se situant après Châtellerault.

L'unité urbaine de Rochefort a connu une évolution territoriale discontinue depuis 1975, mais ce n'est qu'en 2007 qu'elle dépasse le chiffre de population de 1975, après avoir enregistré une croissance démographique régulière mais faible depuis 1982.

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Évolution démographique à périmètre constant de 1975 à 2007[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1975 1982 1990 1999 2007
36 432 35 122 35 598 36 000 39 161
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
(Source : INSEE)


Histogramme
(élaboration graphique par Wikipédia)


Évolution démographique selon le nouveau périmètre de 2010[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous présente l'évolution démographique de l'unité urbaine de Rochefort dans ses nouvelles limites de 2010 sur une période allant de 1968 à 2010[6].

Évolution démographique
1968 1975 1982 1990 1999 2010
38 068 37 834 36 807 36 758 37 159 38 886
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
(Source : INSEE)


Histogramme
(élaboration graphique par Wikipédia)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Données générales
Données générales en rapport avec l'unité urbaine de Rochefort
Données démographiques départementales
Données démographiques régionales

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]