Unité urbaine de Périgueux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Unité urbaine de Périgueux
Unité urbaine de Périgueux
Périgueux est à la tête de la première unité urbaine de la Dordogne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région(s) Nouvelle-Aquitaine
Département(s) Dordogne
Arrondissement(s) Périgueux
Aire urbaine Périgueux
Nombre de communes 7
Code Insee 24501
Démographie
Population 69 889 hab. (2014)
Densité 453 hab./km2
Variation  +2.04 % (2009)
Géographie
Coordonnées 45° 11′ 06″ nord, 0° 43′ 08″ est
Superficie 154,35 km2
Statistiques
Nombre de logements 39 563 (2014)
 +8.75 % (2009)
Nombre d'emplois 39 675 (2014)
 -1.39 % (2009)
Taux de chômage 15,9 % (2014)
en augmentation 4.2 point(s) (2009)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
Unité urbaine de Périgueux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
Unité urbaine de Périgueux

L'unité urbaine de Périgueux est une unité urbaine française centrée sur la ville de Périgueux, la préfecture du département de la Dordogne.

Données globales[modifier | modifier le code]

En 2010, selon l'Insee, l'unité urbaine (l'agglomération) de Périgueux était composée de neuf communes[1], toutes situées dans l'arrondissement de Périgueux, subdivision administrative du département de la Dordogne.

Avec 69 889 habitants[2], elle constitue en 2014 la première unité urbaine de la Dordogne. Elle occupait le cinquième rang en Aquitaine en 2007 et le 99e rang au niveau national la même année[3].

L'unité urbaine de Périgueux représente le pôle urbain de l'aire urbaine de Périgueux. Elle se différencie de la communauté d'agglomération périgourdine, ancienne intercommunalité ouverte à neuf autres communes mais qui n'intégrait ni Bassillac, ni Boulazac.

À la suite de la création des communes nouvelles de Bassillac et Auberoche et Sanilhac en 2017, les anciennes communes de Bassillac et de Notre-Dame-de-Sanilhac n'appartiennent plus à l'unité urbaine de Périgueux[4]. À l'inverse, les anciennes communes d'Atur, de Saint-Laurent-sur-Manoire et de Sainte-Marie-de-Chignac, regroupées en 2016 et 2017 dans la commune nouvelle de Boulazac Isle Manoire en font désormais partie.

Par sa superficie, l'unité urbaine de Périgueux ne représente que 1,74 % du territoire départemental mais sa population regroupe 15,73 % des habitants de la Dordogne en 2018, selon le recensement de 2015.

Composition[modifier | modifier le code]

En 2010, l'Insee a procédé à une révision de la délimitation de l'unité urbaine de Périgueux qui était ainsi composée de neuf communes urbaines[1] : Bassillac, Boulazac, Champcevinel, Chancelade, Coulounieix-Chamiers, Marsac-sur-l'Isle, Notre-Dame-de-Sanilhac, Périgueux et Trélissac.

En 2017, après les créations de communes nouvelles, leur nombre passe à sept[5] (Bassillac et Auberoche ainsi que Sanilhac en sont exclues).

Liste des communes de l’unité urbaine
Nom Code
Insee
Statut Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Boulazac Isle Manoire 24053 55,95 10 510 (2015) 188
Champcevinel 24098 17,72 2 840 (2015) 160
Chancelade 24102 16,23 4 298 (2015) 265
Coulounieix-Chamiers 24138 21,70 8 108 (2015) 374
Marsac-sur-l'Isle 24256 10,05 3 131 (2015) 312
Périgueux 24322 9,82 29 829 (2015) 3 038
Trélissac 24557 22,88 6 628 (2015) 290

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Le territoire concerné par l'unité urbaine (157,50 km2 en 2015) a augmenté en 2016 (187,07 km2) avec la création de la commune nouvelle de Boulazac Isle Manoire (incluse dans l'unité urbaine), puis diminué en 2017 (154,35 km2) avec l'extension de Boulazac Isle Manoire (toujours incluse) et la création de Bassillac et Auberoche et de Sanilhac (exclues).

L'évolution démographique ci-dessous concerne l'unité urbaine selon le périmètre au . L'historique des recensements selon le périmètre au devrait être mis en ligne par l'Insee au second semestre 2018.

Évolution démographique
1968 1975 1982 1990 1999 2009 2014 - -
60 75862 83064 32065 27665 79568 49069 889--
De 1968 à 1999 : population sans doubles comptes ; à partir de 2006 : population municipale légale.
(Source : Insee[2],[6].)

Histogramme
(élaboration graphique par Wikipédia)

Emploi[modifier | modifier le code]

En 2014, l'unité urbaine offre 39 675 emplois[7], contre 40 233 en 2009, soit une baisse de 1,41 %. De son côté, le chômage affecte 5 061 personnes (15,9 % de la population active) en 2014[7] contre 3 539 en 2009 (11,7 %), soit une dégradation de 4,2 points.

Logement[modifier | modifier le code]

En 2014, l'unité urbaine regroupe 39 563 logements[8] contre 36 380 en 2009, soit une augmentation de 8,75 %. Il s'agit essentiellement de résidences principales (34 618), soit 87,5 % du parc immobilier. Les résidences secondaires ou les logements occasionnels sont très minoritaires (962, soit 2,4 %), le reste correspondant à 3 983 logements vacants, soit 10,1 % du parc[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Insee, Unité urbaine 2010 de Périgueux (archive), consulté le 17 février 2018.
  2. a et b « Séries historiques sur la population et le logement en 2014 - Unité urbaine de Périgueux (24501) », sur Insee (consulté le 27 mars 2018).
  3. Insee, Les 27 unités urbaines de l'Aquitaine de plus de 10000 habitants en 2007, consulté le 18 avril 2012.
  4. « Unité urbaine de Périgueux (24501) », sur Insee (consulté le 16 février 2018)
  5. Unité urbaine de Périgueux (24501), Insee, consulté le 27 mars 2018.
  6. Le recensement de 2014 correspond au périmètre de l'unité urbaine au , donc avec Bassillac et Sanilhac, ainsi qu'avec Boulazac Isle Manoire (mais sans la commune de Sainte-Marie-de-Chignac qui fusionne en 2017).
  7. a et b Dossier complet - Population active, emploi et chômage : Unité urbaine de Périgueux (tableaux EMP T5 et EMP T4) sur le site de l'Insee, consulté le 27 mars 2018.
  8. a et b LOG T2 - Catégories et types de logements sur le site de l'Insee, consulté le 27 mars 2018.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]