Unité urbaine de La Tremblade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Unité urbaine de La Tremblade
La Tremblade, centre de l'unité urbaine
La Tremblade, centre de l'unité urbaine
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région(s) Nouvelle-Aquitaine
Département(s) Charente-Maritime
Arrondissement(s) Rochefort
Aire urbaine La Tremblade
Nombre de communes 4
Code Insee 17301
Démographie
Population 11 517 hab. (2010)
Densité 98 hab./km2
Variation  +12.66 % (1999)
Géographie
Coordonnées 45° 46′ 10″ nord, 1° 08′ 30″ ouest
Superficie 116,93 km2
Statistiques
Nombre de logements 8 766 (2009)
 +20.26 % (1999)
Nombre d'emplois 3 390 (2009)
 +12.36 % (1999)
Taux de chômage 13,6 % (2009)
en diminution -2.4 point(s) (1999)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
Unité urbaine de La Tremblade

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
Unité urbaine de La Tremblade

L'unité urbaine de La Tremblade est une unité urbaine française centrée sur la ville de La Tremblade, chef-lieu de canton de la Charente-Maritime, dans l'arrondissement de Rochefort.

Données générales[modifier | modifier le code]

En 2010, selon l'INSEE, l'unité urbaine de La Tremblade est composée de quatre communes[1], toutes situées en Charente-Maritime, et faisant partie de la Communauté d'agglomération Royan Atlantique.

En 2010, avec 11 517 habitants, elle constitue la 5e unité urbaine de Charente-Maritime après les unités urbaines de La Rochelle, Rochefort, Royan et Saintes.

Sa densité de population, inférieure à 100 hab/km2, s'élève à 98 hab/km2 au recensement de 2010, ce qui en fait une des unités urbaines les moins densément peuplées de Charente-Maritime bien qu'elle soit légèrement plus élevée que celle du département (91 hab/km2 en 2010).

Par sa superficie, elle occupe le deuxième rang départemental en Charente-Maritime, après La Rochelle, représentant 1,7 % du territoire départemental.

Délimitation de l'unité urbaine de 2010[modifier | modifier le code]

En 2010, l'Insee a procédé à une révision des délimitations des unités urbaines de la France ; celle de La Tremblade a été élargie d'une commune (Chaillevette) et est maintenant composée de quatre communes urbaines[2] a lieu lors du recensement de 1999[3]. Le code INSEE de l'unité urbaine de La Tremblade attribué en 2010 est 17301.

Liste des communes appartenant à l'unité urbaine de La Tremblade selon la nouvelle délimitation de 2010 et population municipale de 2007 et de 2010 (Liste établie par ordre alphabétique avec en caractères gras les villes-centres de l'agglomération telles qu'elles sont définies par l'INSEE)
Commune Superficie Population 2010 Densité de population 2010 Population 2007 Densité de population 2007
Arvert 26,22 km2 3 117 hab. 119 hab/km2 3 069 hab. 117 hab/km2
Chaillevette 10,03 km2 1 458 hab. 145 hab/km2 1 327 hab. 132 hab/km2
Étaules 11,55 km2 2 358 hab. 204 hab/km2 2 153 hab. 186 hab/km2
La Tremblade 69,13 km2 4 584 hab. 66 hab/km2 4 474 hab. 65 hab/km2
Unité urbaine 116,93 km2 11 517 hab. 98 hab/km2 11 023 hab. 94 hab/km2


Évolution territoriale de l'unité urbaine de La Tremblade depuis 1975[modifier | modifier le code]

En 1975, la délimitation territoriale de l'unité urbaine de La Tremblade regroupait trois communes urbaines (Arvert, Étaules et la Tremblade) et atteignait 8 790 habitants; ce qui la classait au 6e rang départemental après La Rochelle, Rochefort, Royan, Saintes et Saint-Jean-d'Angély. À cette date, sa superficie était de 106,90 km2 et faisait de cette agglomération la plus étendue du département, devançant alors La Rochelle qui s'étendait sur 73,92 km2.

De 1975 à 1999, l'unité urbaine de La Tremblade n'a pas varié en ce qui concerne le nombre de communes mais sa croissance démographique, après avoir fortement chuté entre 1975 et 1982, a été très régulière sans toutefois parvenir à franchir le seuil des 10 000 habitants dans cette période. Avec 9 141 habitants en 1999, elle était devenue la 5e unité urbaine de Charente-Maritime, devançant alors Saint-Jean-d'Angély, et se classait au 14e rang en Poitou-Charentes, étant précédée de peu par Saint-Maixent-l’École.

C'est lors de la dernière délimitation de 2010 effectuée par l'Insee que l'unité urbaine de La Tremblade s'est agrandie d'une nouvelle commune, Chaillevette, et a pour la première fois franchi le seuil des 10 000 habitants en 2007.

Avec 11 023 habitants en 2007, puis 11 517 habitants en 2010, elle était à cette date la 5e unité urbaine de Charente-Maritime et la 14e de Poitou-Charentes, après l'unité urbaine de Saint-Maixent-l'École (13e rang régional) et avant l'unité urbaine de Marennes (15e rang régional).

L'unité urbaine de La Tremblade a connu une évolution démographique régulière à partir de 1982.

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Évolution démographique à périmètre constant de 1975 à 2007[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1975 1982 1990 1999 2007
8 790 8 543 8 770 9 141 11 023
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
(Source : INSEE)


Histogramme
(élaboration graphique par Wikipédia)

Évolution démographique selon le nouveau périmètre de 2010[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1968 1975 1982 1990 1999 2010
9 476 9 801 9 562 9 801 10 226 11 517
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
(Source : INSEE)


Histogramme
(élaboration graphique par Wikipédia)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Données générales
Données en rapporta avec La Tremblade
Données démographiques départementales
Données démographiques régionales

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]