Union des verts et des paysans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Union des verts et des paysans
(lv) Zaļo un Zemnieku savienība
Image illustrative de l’article Union des verts et des paysans
Logotype officiel.
Présentation
Président Armands Krauze
Fondation
Siège Riga (Lettonie)
Positionnement Centre droit
Idéologie Agrarisme
Écologie politique
Libéral-conservatisme
Affiliation européenne Parti vert européen (LZP)
Affiliation internationale Les Verts mondiaux (LZP)
Couleurs Vert
Site web www.zzs.lv
Représentation
Députés
11 / 100
Députés européens
1 / 8

Union des Verts et des Paysans (en letton : Zaļo un Zemnieku savienība, abrégé en ZZS), est une alliance entre deux partis lettons, l'Union des paysans et le Parti vert.

Présentation[modifier | modifier le code]

Cette alliance se fonde sur un sentiment partagé des électeurs des deux partis, les Lettons préférant, d'un point de vue écologique, les petites fermes, ce qui explique cette union plutôt rare dans les autres pays.

Histoire[modifier | modifier le code]

Créée un peu avant les élections de 2002 au Parlement, elle obtient alors 12 députés. En mars 2004, Indulis Emsis devient Premier ministre, le premier écologiste au monde à diriger un gouvernement, à la tête d'une coalition avec le Premier Parti de Lettonie et le Parti populaire. Il quitte cependant ces fonctions neuf mois plus tard mais l'UVP demeure au sein des gouvernements suivants dirigés par Aigars Kalvītis. Aux élections d'octobre 2006, le parti progresse en totalisant 16,71 % des voix et obtient 18 députés sur 100. L'Union participe aux gouvernements Godmanis, Dombrovskis I et II, jusqu'en octobre 2011, date à laquelle elle se retrouve dans l'opposition. Le parti revient au gouvernement en janvier 2014 et le demeure dans les gouvernements Straujuma I et II.

Si les Verts appartiennent au Parti vert européen, l'Union des paysans collabore avec le Parti de l'Alliance des libéraux et des démocrates pour l'Europe. L'Union n'obtient aucun député européen en 2004 et en 2009, faute d'atteindre le quorum de 5 % nécessaires, mais elle parvient en mai 2014 à faire élire Iveta Grigule, qui s'inscrit au groupe Europe de la liberté et de la démocratie directe.

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections parlementaires[modifier | modifier le code]

Année Députés Votes % Rang Gouvernement
2002
12 / 100
93 759 9,5 5e Repše, Emsis, Kalvītis I
2006
18 / 100
151 595 16,8 2e Kalvītis II, Godmanis II, Dombrovskis I
2010
22 / 100
190 025 20,1 3e Dombrovskis II
2011
13 / 100
111 955 12,2 5e Opposition, Straujuma I
2014
21 / 100
178 212 19,5 3e Straujuma II, Kučinskis
2018
11 / 100
83 675 9,91 6e

Élections européennes[modifier | modifier le code]

Année Sièges Voix % Rang Groupe
2004
0 / 9
24 467 4,3 8e
2009
0 / 8
29 463 3,7 10e
2014
1 / 8
36 637 8,3 4e NI[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Membre de l'ELDD jusqu'au 15 octobre 2014.

Liens externes[modifier | modifier le code]