USS Lionfish (SS-298)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

USS Lionfish
Image illustrative de l’article USS Lionfish (SS-298)
Sous-marin USS Lionfish.
Type Diesel-électrique
Classe Classe Balao
Fonction Sous-marin d'attaque conventionnel
Histoire
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Commanditaire Congrès des États-Unis
Chantier naval William Cramp and Sons (Philadelphie) et le chantier naval de Portsmouth (Kittery)[1]
Commandé
Lancement
Statut Déclassé le
Réarmé le
Déclassé le
Ferraillé le
Navire musée à la Battleship Cove (en) à Fall River (Massachusetts) depuis le [2]
Équipage
Commandant Edwards D. Spruance
Équipage 10 officiers, 70-71 marins
Caractéristiques techniques
Longueur 94.95 m
Maître-bau 8.31 m
Tirant d'eau 5.13 m
Déplacement 1550 t en surface, 2463 t en plongée
Propulsion 4 x moteurs diesel Fairbanks-Morse (en) 38D8-⅛ 9-cylindre Opposed-piston engine (en) alimentant un générateur électrique
2 × Batteries Sargo à 126 Electrochemical cell (en)
4 × Generateur Electrique moteurs électriques haute vitesse avec mécanismes de réduction
deux propulseurs à hélices
Puissance 4.0 MW (5 400 ch) en surface
2.0 MW (2 740 ch) submergée
Vitesse 20,25 nœuds [3] (37.5 km/h) en surface
8,75 nœuds (16,21 km/h) submergée
Profondeur 94.95 m
Caractéristiques militaires
Armement 6 × tube lance-torpilles de 21 pouces (533 mm) en avant
4 × tube lance-torpilles de 21 pouces (533 mm) en arrière
24 torpilles
1 × Canon de 5 pouces/25 calibres (127 mm)
1 × Bofors 40 mm
1 × Canon de 20 mm Oerlikon
Rayon d'action 20 000 km à 10 nœuds en surface
48 heures à 2 nœuds (3,7 km/h)
75 jours en patrouille
Carrière
Pavillon Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Port d'attache Fall River
Indicatif SS-298
Protection National Historic Landmark en 1986
Localisation
Coordonnées 41° 42′ 22″ nord, 71° 09′ 47″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Massachusetts

(Voir situation sur carte : Massachusetts)
USS Lionfish
USS Lionfish

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
USS Lionfish
USS Lionfish

L'USS Lionfish (SS-298) est l’un des 120 sous-marins américains de classe Balao construit pendant la Seconde Guerre mondiale. Il a été appelé « Lionfish », un poisson de la famille des Scorpaenidae, vivant dans le Pacifique et la mer des Caraïbes. Il pesait 1 550 tonnes et était armé de six tube lance-torpilles à l'avant et quatre à l'arrière. Il avait un canon de pont et deux autres canons. En 1986, il a été classé National Historic Landmark et est exposé à la Battleship Cove (en) (litt. Crique du Cuirassé) à Fall River (Massachusetts).

Histoire[modifier | modifier le code]

L'USS Lionfish a été commandé le . Construit par le William Cramp and Sons (Philadelphie) et le chantier naval de Portsmouth (Kittery (Maine), il est lancé le 07 novembre 1943. Son premier commandant est le capitaine Edwards D. Spruance, fils de l’amiral Raymond Spruance.

Le , il commence ses essais au large de la Nouvelle Angleterre. Le 1er avril 1945, il réalise sa première patrouille de guerre contre les japonais. Dix jours plus tard, le 11 avril, il évite deux torpilles tirées par un sous-marin japonais.

Le , il coule une goélette japonaise avec ses canons à pont. Il récupère les aviateurs d'un B-29 rescapés par le sous-marin USS Ray (en). Il débarque les aviateurs à Saipan et va se ravitailler aux Îles Midway.

Le 02 juin 1945, il commence sa deuxième patrouille de guerre. Après 8 jours, le 10 juillet 1945, il tire deux torpilles sur le sous-marin japonais I-162 qui se trouve en surface. L’équipage du Lionfish entend des explosions et voit de la fumée à travers son périscope, mais le I-162 fuit. Le Lionfish tire sur deux autres sous-marins japonais encore sans succès. Il sauve des aviateurs alliés abattus au large des cotes du Japon.

Le , la Deuxième Guerre mondiale se termine, le Lionfish va aux chantiers navals de Mare Island Naval Shipyard à San Francisco où il est désarmé le 16 janvier 1946.

Il recevra deux médailles :

Le , le Lionfish est réarmé pour des croisières de formation le long de la côte est.

Il participe à des exercices avec l'OTAN en Méditerranée. Il va au chantier naval de Boston Navy Yard à Boston où il est de nouveau désarmé le 15 décembre 1953.

Il reçoit la médaille Navy Occupation Medal (en) with "EUROPE" clasp et la médaille National Defense Service Medal.

En 1960, il est une troisième fois remis en service, mais comme bâtiment d’entraînement pour des réservistes à Providence.

En 1971, il est retiré du service et classé au National Register of Historic Places listings in Fall River, Massachusetts (en).

En 1973, il devient un sous-marin musée à la Battleship Cove (en) (litt. Crique du Cuirassé) à Fall River. Ayant une configuration « tel que construit » et un état de conservation remarquable, il a été classé au National Historic Landmark le 14 janvier 1986.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

L'USS Lionfish sert de cadre au film de science-fiction américain USS Lionfish (Subconscious) réalisé par Georgia Hilton (en), sorti en 2015, qui raconte l'histoire du professeur Peter Williams, interprété par Tim Abell (en), qui avec l’aide de sa femme Stacey (Aleisha Force (en)), va remonter le temps en 1943 dans le sous-marin USS Lionfish pour fournir à l'armée américaine la technologie du futur et permettre aux États-Unis de gagner la Seconde Guerre mondiale contre les Allemands. Le Lionfish a servi de lieu de tournage pour le film [4] dans laquelle le sous-marin représente une version fictive de lui-même dans une intrigue / science-fiction surnaturelle qui a lieu dans les deux années 1943 et 2014.

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Le sous-marin est en vedette sur le boîtier du DVD du jeu Silent Hunter 4: Wolves of the Pacific de 2007 de Ubisoft.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Norman Friedman, U.S. Submarines Through 1945: An Illustrated Design History, Annapolis, Maryland, United States Naval Institute (en), , 285–304 p. (ISBN 1-55750-263-3)
  2. (en) K. Jack Bauer et Stephen S. Roberts, Register of Ships of the U.S. Navy, 1775-1990: Major Combatants, Westport (Connecticut), Greenwood Press, , 275–280 p. (ISBN 0-313-26202-0)
  3. (en) Norman Friedman, Jim Christley (ship plans) et Norman Friedman (ship plans), U.S. submarines through 1945 : an illustrated design history, Annapolis, MD, Naval Institute Press, , 379 p. (ISBN 978-1-557-50263-6, OCLC 30893019), p. 305-311.
  4. (en) « Subconscious », sur Subconscious Film

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]