USS Queenfish (SS-393)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

USS Queenfish (SS-393)
Image illustrative de l’article USS Queenfish (SS-393)
Type Diesel-électrique
Classe Classe Balao
Fonction Sous-marin d'attaque conventionnel
Histoire
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Commanditaire Congrès des États-Unis
Constructeur Portsmouth Naval Shipyard
Chantier naval Kittery
Quille posée
Lancement
Commission
Statut Déclassé le
Coulé comme cible le
Équipage
Équipage 10 officiers - 70 / 71 marins
Caractéristiques techniques
Longueur 311,9 pieds (95,1 m)
Maître-bau 27,3 pieds (8,3 m)
Tirant d'eau 16,1 pieds (4,9 m)
Déplacement 1 550 t (en surface)
2 460 t (en plongée)
Propulsion 4 x moteurs diesel Fairbanks-Morse (en) 38D8-⅛ 10-cylindre Opposed-piston engine (en) alimentant un générateur électrique
2 × Batteries Sargo à 126 Electrochemical cell (en)
4 × Generateur Electrique moteurs électriques haute vitesse avec mécanismes de réduction
2 propulseurs à hélices
Puissance 5 400 cv (en surface)
2 740 cv (en plongée)
Vitesse 20,25 nœuds (37,5 km/h) (en surface)
8,75 nœuds (16,2 km/h) (en plongée)
Profondeur 120 m
Caractéristiques militaires
Armement 6 × tubes lance-torpilles de 21 pouces (533 mm) en avant
4 × tubes lance-torpilles de 21 pouces (533 mm) en arrière
24 torpilles
1 × Canon de 5 pouces/25 calibres (127 mm)
1 × Bofors 40 mm
1 × Canon de 20 mm Oerlikon
Rayon d'action 20 000 km (11 000 mi) à 10 nœuds (19 km/h) en surface
48 heures à 2 nœuds (3,7 km/h)
75 jours en patrouille
Carrière
Indicatif SS-393

L'USS Queenfish (SS / AGSS-393) était un sous-marin de classe Balao en service dans l'United States Navy de 1944 à 1963. Il a été baptisé d'après le « queenfish », un poisson de la famille des Sciaenidae, vivant dans le Pacifique est.

Construit au chantier naval Portsmouth Naval Shipyard à Kittery, sa quille est posée le , il est lancé le , parrainé par la femme de Robert A. Theobald et mis en service le , sous le commandement du Lieutenant Commander Elliott Loughlin (en).

Première patrouille: août - octobre 1944[modifier | modifier le code]

Après avoir effectué un voyage d'essai sur la côte est et une formation complémentaire dans les eaux hawaïennes, le Queenfish débute sa première patrouille le , dans le détroit de Luçon. Il rejoint le groupe Ed's Eradicators, une wolfpack comprenant l'USS Barb (en) et l'USS Tunny. Le groupe était sous le commandement de E.R. Swinburne.

Le Tunny dut rentrer à la base après avoir été endommagé par une attaque aérienne. Le 31 août, le Queenfish envoie par le fond sa première victime, un tanker de 4 700 tonnes. Le 9 septembre, il coule un cargo de 7 097 tonnes et navire de transport de 3 054 tonnes.

Obéissant aux ordres, le groupe fait route en compagnie d'une autre wolfpack secourir des prisonniers de guerre alliés naufragés d'un navire japonais, torpillé par un sous-marin américain. Les japonais n'avaient sauvés que leurs hommes durant le naufrage, laissant 2 100 prisonniers britanniques et australiens abandonnés à leur sort. Les sous-marins secourront seulement 127 hommes. L'opération prendra fin rapidement en raison d'un typhon approchant de la zone de sauvetage. Le Queenfish atteindra Majuro le 3 octobre.

Le Queenfish sauve des prisonniers de guerre britanniques et australiens, survivants du navire japonais SS Rakuyō Maru (en), coulé par l'USS Sealion.

Deuxième et troisième patrouille: octobre 1944 - janvier 1945[modifier | modifier le code]

Sa deuxième patrouille s'est déroulé dans le nord de la mer de Chine orientale. Il rejoint le groupe "Loughlin's Loopers", une wolfpack comprenant l'USS Barb et l'USS Picuda. Le 8 novembre, le Queenfish coule deux cargos totalisant 2 539 tonnes. Un jour plus tard, il torpille et coule une ancienne canonnière de 2 281 tonnes.

Alerté d'une approche d'un grand convoi de Mandchourie transportant des renforts pour les Philippines, les meutes Loopers et Urchins attaquent simultanément le convoi. Le 15 novembre, il coule de deux torpilles le porte-avions d'escorte Akitsu Maru, emportant plus de 2 000 hommes, principalement du 64e Régiment d'Infanterie de l'Armée impériale japonaise. Au cours de l'attaque contre le convoi, les sous-marins coulent huit navires marchands, un transporteur de 21 000 tonnes et le plus grand transport de troupes en service dans la Marine japonaise. Cela coûte à l'armée japonaise des milliers de vie et la défense des Philippines, notamment lors de la bataille de Mindoro.

Après avoir reçu la Presidential Unit Citation pour ses succès lors de ses deux premières patrouilles, le Queenfish effectue sa troisième patrouille du au , dans le détroit de Taïwan et au large de la côte chinoise, sans succès.

Quatrième patrouille: février - avril 1945[modifier | modifier le code]

Lors de sa quatrième patrouille se déroulant du 24 février au 14 avril, le Queenfish navigue dans la même zone avec la meute Post's Panzers, comprenant les USS Spot (en) et USS Sea Fox (en).

Le , le Queenfish coule le paquebot Awa Maru de 11 600 tonnes, laissant seulement 1 survivant sur les 2 004 passagers. En 1945, l'Awa Maru a été employé en tant que navire de secours de la Croix-Rouge, transportant des vivres indispensables aux Américains et aux Alliés faits prisonniers de guerre et détenus par les Japonais. Dans le cadre de l'accord sur le secours aux prisonniers de guerre, le paquebot était censé passer en toute sécurité sans craindre les forces alliées et le commandement allié avaient donné des ordres à cet effet. L'incident causa une controverse considérable, bien que le paquebot ne sonnait pas sa corne de brume, comme l’exigeaient les traités internationaux. Le commandant du Queenfish, Elliott Loughlin, a été déféré et condamné par l'amiral Ernest King devant une cour martiale.

Le 12 avril, le Queenfish sauve 13 hommes d'équipage d'un Consolidated PB4Y Privateer, perdu en mer le 8 avril.

Le Queenfish effectue sa cinquième patrouille sous commandement du commandant Frank N. Shamer. Il effectua des missions de sauvetage en mer de Chine orientale et en mer Jaune. À la fin de la guerre, le submersible se trouve dans les îles Midway.

Opérations d'après-guerre: 1945 - 1963[modifier | modifier le code]

Après une révision au chantier naval de Mare Island, le Queenfish est navire amiral au sein de la United States Pacific Fleet. Stationné à Pearl Harbor après la guerre, le sous-marin retourne en Extrême-Orient en mars 1946 et en juin-juillet 1949, mais opère jusqu'à 1950 la plupart du temps dans l'est du Pacifique. Fin 1947, il opère en mer de Béring.

En février et en mars 1950, le Queenfish participe à des opérations combinées avec des unités des flottes américaines du Pacifique et de la Royal Navy. Il effectue plusieurs croisières dans les eaux coréennes entre 1951 et 1953. En février 1954, il fait route vers son nouveau port d'attache de San Diego. Les quatre années suivantes, le submersible opère sur la côte ouest des États-Unis, à l'exception de deux semaines à Hawaï fin 1956. Le , il part pour un déploiement de 6 mois à WestPac, revient à San Diego le 27 juillet et reprend ses opérations au large de la côte ouest des États-Unis. Le Queenfish est ensuite utilisé pour tourner quelques scènes dans le film Opération Jupons en 1959.

Il est reclassifié AGSS-393 le et radié des listes du Naval Vessel Register le . Destiné au ferraillage, il est finalement coulé comme navire cible par le sous-marin nucléaire USS Swordfish le .

Commandement pendant la Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Honneurs et récompenses[modifier | modifier le code]

Le Queenfish a reçu la Presidential Unit Citation et six battle stars pour son service dans la Seconde Guerre mondiale.

Navires coulés[modifier | modifier le code]

Le Queenfish coula 8 navires japonais totalisant 40 767 tonneaux au cours des 4 patrouilles qu'il effectua.

Date Type Nom Tonnage Location
Tanker Chiyoda Maru 4 700 tonnes 21° 21′ N, 121° 06′ E
Navire à passagers / Cargo Toyooka Maru 7 097 tonnes 19° 45′ N, 120° 56′ E
Transport Manshu Maru 3 054 tonnes 19° 45′ N, 120° 56′ E
Cargo Keijo Maru 1 051 tonnes 31° 09′ N, 129° 38′ E
Cargo Hakko Maru 1 948 tonnes 31° 09′ N, 129° 38′ E
Ex-canonnière Chojusan Maru 2 131 tonnes 31° 17′ N, 129° 10′ E
Porte-avions d'escorte Akitsu Maru 9 186 tonnes 33° 15′ N, 128° 10′ E
Paquebot Awa Maru 11 600 tonnes 25° 25′ N, 120° 07′ E
Total 40 767 tonnes

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]