Trevor Ariza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Trevor Ariza
Image illustrative de l’article Trevor Ariza
Trevor Ariza en 2013.
Fiche d’identité
Nom complet Trevor Anthony Ariza
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (35 ans)
Miami, Floride
Taille 2,03 m (6 8)
Poids 98 kg (216 lb)
Surnom Athreeza
Situation en club
Club actuel Drapeau des États-Unis Thunder d'Oklahoma City
Numéro 8
Poste Ailier
Carrière universitaire ou amateur
2003-2004 Bruins d'UCLA
Draft de la NBA
Année 2004
Position 43e
Franchise Knicks de New York
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2004-2005
2005-2006
2006
2006-2007
2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
2015-2016
2016-2017
2017-2018
2018
2018-2019
2019-2020
2020
2020-2021
Knicks de New York
Knicks de New York
Magic d'Orlando
Magic d'Orlando
Magic d'Orlando
Lakers de Los Angeles
Lakers de Los Angeles
Rockets de Houston
Hornets de La Nouvelle-Orléans
Hornets de La Nouvelle-Orléans
Wizards de Washington
Wizards de Washington
Rockets de Houston
Rockets de Houston
Rockets de Houston
Rockets de Houston
Suns de Phoenix
Wizards de Washington
Kings de Sacramento
Trail Blazers de Portland
Thunder d'Oklahoma City
05,9
04,6
04,7
08,9
03,3
06,5
08,9
14,9
11,0
10,8
09,5
14,4
12,8
12,7
11,7
11,7
09,9
14,1
06,0
11,0
0-

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.

Trevor Anthony Ariza, né le à Miami en Floride aux États-Unis, est un joueur américain de basket-ball. Ariza joue actuellement en National Basketball Association (NBA) pour le Thunder d'Oklahoma City.

Biographie[modifier | modifier le code]

Knicks de New York (2004-Fév.2006)[modifier | modifier le code]

Après une carrière universitaire d'un an à l'université de Californie à Los Angeles (UCLA), Trevor Ariza se déclare pour la Draft 2004 de la NBA et est choisi au second tour (43e position) par les Knicks de New York. Ariza était peu connu lors du draft et son choix par Isiah Thomas, alors manager général des Knicks, est vu comme très perspicace. Ariza bénéficie d'une bonne détente et de bonnes capacités à finir une action offensive près du panier, en plus d'être un bon défenseur.

Avec l'arrivée du nouvel entraîneur Larry Brown, Ariza doit faire face à la concurrence à son poste entre Matt Barnes, Qyntel Woods, David Lee voire Quentin Richardson. Fin , Ariza est placé sur la liste des joueurs inactifs.

Magic d'Orlando (Fév.2006-Nov.2007)[modifier | modifier le code]

Le 22 février, il est envoyé avec son coéquipier Anfernee Hardaway au Magic d'Orlando en échange de Steve Francis, ce qui lui permet de rentrer dans son État natal. Avec le Magic, il retrouve un certain temps de jeu et fait partie intégrante de la rotation floridienne. Il profite de ce temps de jeu pour faire admirer ses capacités offensives, et devient un joker intéressant.

Mais durant l'été 2007, l'arrivée de Rashard Lewis à Orlando, un joueur qui possède un profil très similaire au sien, lui bouche l'horizon et le relègue à nouveau sur le banc de touche.

Lakers de Los Angeles (Nov.2007-2009)[modifier | modifier le code]

Il commence la saison avec Orlando mais il est rapidement échangé et prend la direction des Lakers, alors que le Magic récupère Brian Cook et Maurice Evans.

Lors de la saison 2007-2008, Ariza joue en moyenne 18 minutes par rencontre pour 6,5 points et 3,5 rebonds.

Lors de la saison 2008-2009, il s'illustre durant les finales NBA apportant sa contribution au 15e titre conquis par les Lakers.

Rockets de Houston (2009-2010)[modifier | modifier le code]

En 2009-2010, il est transféré aux Rockets de Houston. Il finit la saison avec une moyenne de 14,9 points, 5,8 rebonds et 3,8 passes décisives. Il améliore ses stats dans tous les domaines par rapport à la saison 2008-2009.

Hornets de La Nouvelle-Orléans (2010-2012)[modifier | modifier le code]

Le , il est envoyé aux Hornets de La Nouvelle-Orléans lors d'une transaction entre quatre équipes[1].

Wizards de Washington (2012-2014)[modifier | modifier le code]

Le , il fait partie d'un échange qui l'envoie, avec Emeka Okafor, chez les Wizards de Washington en contrepartie de Rashard Lewis et le 42e choix de la Draft 2012.

Rockets de Houston (2014-2018)[modifier | modifier le code]

Le , il signe aux Rockets de Houston un contrat de 4 ans et de 32 millions de dollars[2].

Suns de Phoenix (Juil.-Déc.2018)[modifier | modifier le code]

Le , il signe aux Suns de Phoenix un contrat d'un an et de quinze millions de dollars.

Wizards de Washington (Déc.2018-2019)[modifier | modifier le code]

Le , il est échangé aux Wizards contre Austin Rivers et Kelly Oubre.

Kings de Sacramento (2019-2020)[modifier | modifier le code]

Le , il signe un contrat de deux ans avec les Kings de Sacramento[3].

Trail Blazers de Portland (jan. 2020-nov. 2020)[modifier | modifier le code]

Le , il est échangé aux Trail Blazers de Portland[4].

Pistons de Détroit (depuis 2020)[modifier | modifier le code]

Le , il est envoyé aux Rockets de Houston en compagnie de deux tours de draft contre Robert Covington[5]. Le , il est transféré aux Pistons de Détroit avec le 16e choix de la draft 2020 contre un futur premier tour de draft[6]. Le , il est envoyé au Thunder d'Oklahoma City dans le cadre d'un échange à trois équipes[7].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Universitaires[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Matchs Titul. Min./m % Tir % 3pts % LF Rbds/m. Pass/m. Int/m. Ctr/m. Pts/m.
2003-2004 UCLA 25 24 31,6 42,6 23,7 50,0 6,48 2,08 1,68 0,44 11,56

Professionnelles[modifier | modifier le code]

Légende :

Champion NBA[8]

gras = ses meilleures performances

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Matchs Titul. Min./m % Tir % 3pts % LF Rbds/m. Pass/m. Int/m. Ctr/m. Pts/m.
2004-2005 New York 80 12 17,3 44,2 23,1 69,5 3,02 1,06 0,88 0,23 5,85
2005-2006 New York 36 10 19,7 41,8 33,3 54,5 3,81 1,28 1,19 0,25 4,58
Orlando 21 0 13,8 40,0 0,0 70,0 3,86 0,71 0,67 0,10 4,71
2006-2007 Orlando 57 7 22,4 53,9 0,0 62,0 4,37 1,14 1,04 0,33 8,88
2007-2008 Orlando 11 0 10,5 45,2 0,0 53,3 2,18 0,73 0,45 0,27 3,27
L.A. Lakers 24 3 18,0 52,4 33,3 68,3 3,50 1,50 1,08 0,33 6,50
2008-2009 L.A. Lakers 82 20 24,4 46,0 31,9 71,0 4,29 1,77 1,67 0,29 8,89
2009-2010 Houston 72 71 36,5 39,4 33,4 64,9 5,60 3,83 1,75 0,56 14,89
2010-2011 Nouvelle-Orléans 75 75 34,7 39,8 30,3 70,1 5,44 2,16 1,60 0,41 11,01
2011-2012* Nouvelle-Orléans 41 41 32,9 41,7 33,3 77,5 5,24 3,32 1,68 0,61 10,83
2012-2013 Washington 56 15 26,3 41,7 36,4 82,1 4,75 2,04 1,29 0,36 9,46
2013-2014 Washington 77 77 35,4 45,6 40,7 77,2 6,17 2,48 1,64 0,26 14,38
2014-2015 Houston 82 82 35,7 40,2 35,0 85,3 5,60 2,55 1,85 0,21 12,78
2015-2016 Houston 81 81 35,3 41,6 37,1 78,3 4,52 2,32 1,98 0,32 12,65
2016-2017 Houston 80 80 34,7 40,9 34,4 73,8 5,72 2,19 1,84 0,25 11,70
2017-2018 Houston 67 67 33,9 41,2 36,8 85,4 4,39 1,57 1,46 0,19 11,67
2018-2019 Phoenix 26 26 34,0 37,9 36,0 83,7 5,58 3,35 1,46 0,31 9,92
Washington 43 43 34,1 40,9 32,2 77,7 5,26 3,84 1,23 0,30 14,07
Carrière 1011 710 29,8 42,2 35,1 72,8 4,83 2,18 1,50 0,31 10,67

* Cette saison a été réduite de 82 à 66 matchs en raison du lock out.

Playoffs[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Matchs Titul. Min./m % Tir % 3pts % LF Rbds/m. Pass/m. Int/m. Ctr/m. Pts/m.
2007 Orlando 4 0 11,8 31,2 0,0 25,0 2,25 1,25 0,25 0,00 2,75
2008 L.A. Lakers 8 0 5,7 58,3 25,0 50,0 1,38 0,12 0,12 0,12 2,12
2009 L.A. Lakers 23 23 31,4 49,7 47,6 56,2 4,22 2,35 1,57 0,43 11,30
2011 Nouvelle-Orléans 6 6 40,2 41,2 33,3 72,7 6,50 3,33 1,33 0,50 15,50
2014 Washington 11 11 37,0 48,1 44,6 77,8 8,91 1,73 1,55 0,36 13,64
2015 Houston 17 17 38,5 42,6 37,5 90,5 6,41 2,59 1,76 0,12 13,18
2016 Houston 5 5 36,2 25,5 14,3 75,0 4,20 0,80 2,60 0,20 6,60
2017 Houston 11 11 37,5 42,3 37,7 92,9 5,09 2,09 1,27 0,18 10,73
2018 Houston 17 17 34,2 36,0 28,6 74,2 3,82 1,29 1,12 0,12 8,76
Carrière 102 90 32,3 42,6 36,7 72,2 4,95 1,88 1,36 0,25 10,34

Records sur une rencontre en NBA[modifier | modifier le code]

Les records personnels de Trevor Ariza en NBA sont les suivants[9],[10] :

Type de statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points 40 @ 76ers de Philadelphie 30 Bulls de Chicago
Paniers marqués 14 @ 76ers de Philadelphie 10 Bulls de Chicago
Paniers tentés 23 2 fois 18 @ Warriors de Golden State
Paniers à 3 points réussis 10 @ Rockets de Houston 6 3 fois
Paniers à 3 points tentés 14 4 fois 12 2 fois
Lancers francs réussis 10 Rockets de Houston 6 2 fois
Lancers francs tentés 12 2 fois 8 Nuggets de Denver
Rebonds offensifs 8 Suns de Phoenix 5 Pacers de l'Indiana
Rebonds défensifs 12 3 fois 10 4 fois
Rebonds totaux 15 @ Hawks d'Atlanta 15 Pacers de l'Indiana
Passes décisives 11 @ Bucks de Milwaukee 9 Jazz de l'Utah
Interceptions 6 8 fois 4 5 fois
Contres 4 Grizzlies de Memphis 2 4 fois
Balles perdues 7 @ Hornets de La Nouvelle-Orléans 4 2 fois
Minutes jouées 57 Timberwolves du Minnesota 46 Spurs de San Antonio

Dernière mise à jour :

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

En 1996, alors qu'il vit au Venezuela avec ses parents, son petit frère Tahj fait une chute du 30e étage de leur immeuble. Il décède sur le coup. Des années plus tard, Trevor devient le père d'un petit garçon qu'il décide d'appeler Tahj.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ariza envoyé chez les Hornets »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), L'Équipe, (consulté le 12 août 2010).
  2. Dimitri Kucharczyk, « Trevor Ariza à Houston pour 32 millions de dollars sur quatre ans », sur basketusa.com, (consulté le 13 juillet 2014).
  3. Dimitri Kucharczyk, « Trevor Ariza rejoint les Kings pour deux ans », sur basketusa.com, (consulté le 4 octobre 2019).
  4. Christophe Brouet, « Un transfert entre les Kings et les Blazers : 5 joueurs concernés », sur basket-infos.com,
  5. « Robert Covington envoyé à Portland, Houston récupère Ariza et le 16ème choix », sur basket-infos.com,
  6. Tom Mireur, « Trevor Ariza tradé aux Pistons », sur insidebasket.com,
  7. Giovanni Marriette, « Les Pistons, le Thunder et les Mavs ont fait un poker : Delon Wright, James Johnson, Trevor Ariza et Justin Jackson déménagent ! », sur trashtalk.co,
  8. Mise à jour le .
  9. (en) « Trevor Ariza Career Bests », sur basketball.realgm.com
  10. (en) « Trevor Ariza Stats », sur espn.com