Tombeau de Jésus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Des traditions chrétiennes, légendes qui remplissent l'espace très ouvert de ce qu'on appelle traditionnellement la vie cachée de Jésus, et des découvertes archéologiques placent le tombeau de Jésus en différents lieux. Parmi celles-ci il faut distinguer deux catégories, la tombe où Jésus a séjourné moins de deux jours avant de réapparaître à ses disciples et ceci pendant plusieurs années qui est positionnée dans l'Église du Saint-Sépulcre à Jérusalem, et plus précisément le Saint-Sépulcre depuis que les empereurs romains sont devenus chrétiens. À la fin du XIXe siècle, un autre site a été proposé pour la crucifixion de Jésus, appelé Calvaire de Gordon. Une tombe proche de ce site a ensuite été promue comme celle où Jésus a séjourné pendant deux jours. Elle est appelée Tombe du jardin et visitée chaque année par des milliers de touristes.

Une autre quête existe. Il s'agit de considérer que Jésus a survécu à sa crucifixion, qu'il a alors vécu dans la clandestinité, ne faisant que quelques apparitions à ses disciples et qu'au terme de sa vie il a été enterré quelque part. Le tombeau situé dans le sanctuaire de Roza Bal au Cachemire a été proposé.

Dans des optiques différentes, différents sites ont été suggérés : une tombe dans le village de Shingō au Japon, le Tombeau de Talpiot dans un quartier de Jérusalem-Est, ou bien le village de Rennes-le-Château en France[1].

Pour Raymond Edward Brown, il est vain de vouloir localiser le tombeau de Jésus d'après les textes évangéliques, car la péricope de la mise au tombeau dans le sépulcre de Joseph d'Arimathie est un récit à l'historicité fort douteuse et probablement un embellissement théologique[2],[3].

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Claudie Voisenat, Imaginaires archéologiques, Les Éditions de la MSH, , p. 70
  2. (en) Raymond Edward Brown, The Death of the Messiah, from Gethsemane to the grave. A commentary on the Passion narratives of the four Gospels, Doubleday, , p. 1224
  3. Simon Légasse, Le Procès de Jésus, Cerf, , p. 155-160
  4. (en) Jodi Magness, « Ossuaries and the Burial of Jesus and James », Journal of Biblical Literature, vol. 124, no 1,‎ , p. 122-123
  5. Amos Kloner (en), « Did a Rolling Stone Close Jesus’ Tomb ? » in The Burial of Jesus, Biblical Archaeology Society, Kathleen E. Miller et al, ed., 2007, p. 10

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) James H. Charlesworth, The Tomb of Jesus and His Family ? Exploring Ancient Jewish Tombs Near Jerusalem's Walls, Wm. B. Eerdmans Publishing, , 592 p. (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]