Tokyo!

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tokyo!

Réalisation Michel Gondry
Leos Carax
Bong Joon-ho
Scénario Michel Gondry
Leos Carax
Bong Joon-ho
Pays de production Drapeau de la France France
Drapeau du Japon Japon
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Genre Comédie dramatique
Durée 112 minutes
Sortie 2008

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Tokyo! est un film multinational composé de trois courts métrages réalisés par Michel Gondry, Leos Carax et Bong Joon-ho, sorti en 2008. Chacun de ces courts-métrages se déroule dans la ville de Tokyo.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Interior Design, de Michel Gondry
Akira et Hiroko, deux fiancés, tentent de s'installer à Tokyo. Akira a l'ambition de devenir réalisateur. Hiroko, plus indécise, a le sentiment diffus de perdre le contrôle de sa vie et se sent seule. Ils cherchent à trouver un appartement dans cette ville, mais ils n'y arrivent pas. Tandis qu'Akira garde espoir, Hiroko perd confiance en elle et se sent inutile. Mais un jour, elle commence à observer d'étranges transformations sur son corps.
Merde, de Leos Carax
Une créature inconnue sème la panique et la mort dans les rues de Tokyo. Les médias la surnomment « la Créature des égouts ». L'armée finit par la capturer. Il s'agit d'un homme d'une civilisation inconnue, qui se fait appeler Merde. Son procès déchaîne les passions.
Shaking Tokyo, de Bong Joon-ho
Depuis plus de dix ans, il est hikikomori. Il vit enfermé dans son appartement, réduisant au strict minimum tout contact avec le monde extérieur. Lorsque la livreuse de pizza s'évanouit chez lui durant un tremblement de terre, l'impensable arrive: il tombe amoureux. Peu après, il apprend que la jeune fille devient hikikomori à son tour. Osera-t-il franchir la porte qui sépare son appartement du reste du monde ?

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Interior Design[modifier | modifier le code]

Merde[modifier | modifier le code]

Shaking Tokyo[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

M. Merde, le personnage du segment de Leos Carax, est repris en 2012 dans le film Holy Motors du même réalisateur, où il est à nouveau incarné par Denis Lavant.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]