Jean-François Balmer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean-François Balmer
Nom de naissance François Balmer
Naissance (76 ans)
Neuchâtel, canton de Neuchâtel, Suisse [1]
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Drapeau de la France Française
Profession Acteur
Films notables Madame Bovary, La Révolution française

Jean-François Balmer, né le à Neuchâtel et originaire de Valangin dans le canton de Neuchâtel en Suisse, est un acteur suisse naturalisé français[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'Alfred Balmer, expert-comptable et administrateur de l'hôpital de Landeyeux, et de Berthe-Hélène Graber, il passe les vingt premières années de sa vie dans le village de Valangin[3],[4]. Son prénom de naissance est François, mais il commence à se faire appeler Jean-François dès l'adolescence en référence à ses acteurs préférés de l'époque, Jean-Paul Belmondo et Jean-Claude Brialy[4].

Après sa scolarité obligatoire, il étudie à l'École de commerce de Neuchâtel[4]. Parallèlement à ses études, il est placeur dans un théâtre de Neuchâtel[4]. Il consacre moins de temps à ses études commerciales qu'à déclamer des textes et à jouer des personnages imaginaires[réf. nécessaire]. Après la fin de l'école de commerce, il se rend à Londres pendant une année pour apprendre l'anglais[4].

En 1968, il entre au Conservatoire de Genève où il suit les cours de théâtre donnés, notamment, par Jean Bart[4]. Peu après, il décide, à 23 ans, de passer le concours d'entrée au Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris afin d'y poursuivre des études d'art dramatique[4]. Il remporte le premier accessit en 1973, dans la promotion de Daniel Mesguich et Jacques Weber. Isabelle Adjani, Francis Huster et Jacques Villeret font partie de ses camarades de classe du Conservatoire[4]. Il est également élève au cours Florent[5].

Cette même année 1973, il décroche son premier rôle sous la houlette d'Yves Boisset dans le film R.A.S., et commence une longue carrière au cinéma, au théâtre et à la télévision. Il tient le rôle du commandant Rovère dans la série Boulevard du Palais de 1999 à 2017.

Le , il épouse la metteur en scène Françoise Petit[3].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.astrotheme.fr/astrologie/Jean-Fran%c3%a7ois_Balmer
  2. À domicile avec Jean-François Balmer, Sport365, 11 avril 2013.
  3. a et b Who’s Who in France : dictionnaire biographique, Éditions Jacques Lafitte, .
  4. a b c d e f g et h Marie-Thérèse Page et André Monnier, « Jean-François Balmer à Valangin. L'acteur évoque "son" Val-de-Ruz. », L'Express,‎ , p. 8 (lire en ligne)
  5. « La liste de nos anciens les plus célèbres »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), coursflorent.fr.
  6. « Des gagnants heureux », L'Express,‎ , p. 3 (lire en ligne)
  7. Décret du 13 juillet 2004 portant promotion et nomination (lire en ligne)
  8. https://www.culture.gouv.fr/Nous-connaitre/Organisation/Conseil-de-l-Ordre-des-Arts-et-des-Lettres/Arretes-de-Nominations-dans-l-ordre-des-Arts-et-des-Lettres/Nomination-ou-promotion-dans-l-ordre-des-Arts-et-des-Lettres-juillet-2011

Liens externes[modifier | modifier le code]