Festival international du film fantastique de Neuchâtel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Festival international du film fantastique de Neuchâtel
Date de création 2000
Prix principal Narcisse du Meilleur Film
Édition courante Festival international du film fantastique de Neuchâtel 2017
Durée 9 jours
Lieu Neuchâtel, Drapeau de la Suisse Suisse
Site web nifff.ch

Le Festival international du film fantastique de Neuchâtel (ou NIFFF pour Neuchâtel International Fantastic Film Festival) est un festival suisse consacré au cinéma fantastique, cinéma d'Asie et aux images numériques.

Historique[modifier | modifier le code]

Créé en 2000 par une bande d'amis passionnés, Anaïs Emery et Oliver Muller[1], le NIFFF s'est progressivement imposé en tant que référence du genre, acquérant une réputation nationale et internationale.

Le NIFFF se caractérise par une programmation riche, qui se construit autour de trois axes centraux: le cinéma fantastique, les cinémas d'Asie et les images digitales. Les films projetés sont très diversifiés, mélangeant têtes d'affiches mondialement attendues et films d'auteurs quasi inconnus. Plusieurs réalisateurs renommés ont déjà honoré la région neuchâteloise de leurs présences, dont George A. Romero, Joe Dante, John Landis, Terry Gilliam, Eli Roth et Hideo Nakata.

Le NIFFF propose chaque année des films internationaux en exclusivité suisse ainsi que des œuvres moins connues, qui ne seraient autrement pas accessibles au public. Cinq compétitions rythment les six journées que dure le festival : une compétition de longs-métrages internationaux, une compétition de longs-métrages asiatiques, une compétition de courts-métrages suisses, une compétition de courts-métrages européens et une compétition d'art vidéo suisse surnommée Actual Fears et inaugurée en 2008.

Al première édition du festival s'est déroulée en mai 2000, ensuite, dès 2002, la fréquence devient annuelle est le festival a lieu la première semaine des vacances scolaires neuchâteloises en juillet. En 2001, qui aurait dû être la deuxième édition, le festival n'a pu être programmé par manque de moyens financiers.

C'est en 2001 que le NIFFF intègre la Fédération Européenne de Festival Fantastique[2].

En 2010, le NIFFF fête sa 10e édition et, loin des débuts difficiles qui caractérisent toute naissance d'un événement culturel hors du commun, il compte aujourd'hui parmi les manifestations cinématographiques les plus réputées en Suisse, soutenus notamment par l'Office fédéral de la culture.

Le 12 mars 2013, l’assemblée générale de l’association du NIFFF a élu à l’unanimité M. Jean Studer à la présidence de l’association du festival.

En 2014, en collaboration avec la RTS, le NIFFF lance un concours intitulé Fantastic Web Contest destiné à créer une série Web. La série vainqueur, La Suisse Interdite, a été présentée pour la première fois le 3 juillet 2015 lors de la 15e édition du festival. Une seconde édition du concours a été reconduit en 2017 et a consacré le projet Le 5ème cavalier de Julien Dumont, Kennocha Baud, J.D. Schneider qui sera projeté en première mondiale lors de l'édition 2018.

Les compétitions[modifier | modifier le code]

Compétition internationale[modifier | modifier le code]

Pour être éligible dans cette catégorie, un film doit avoir été produit dans les 18 mois précédant le festival, avoir une durée de 60 minutes minimum et être projeté en première Suisse (la priorité est accordée aux premières internationales)

  • Prix H.R. Giger "Narcisse du meilleur Film" (10 000.- Frs doté par la ville de Neuchâtel)
  • Méliès d'argent du meilleur long métrage fantastique européen (nomination)
  • Pris RTS du public (acquisition)
  • Prix Imaging the Future du meilleur Production Design (5 000.- Frs)
  • Prix de la jeunesse Denis-de-Rougemont (montre d'une valeur de 500 Frs.)
  • Prix NIFFF de la critique internationale (promotion)

New Cinema From Asia[modifier | modifier le code]

Pour être éligible dans cette catégorie, un film doit avoir été produit dans les 24 mois précédant le festival, avoir une durée de 60 minutes minimum et être projeté en première Suisse (la priorité est accordée aux premières internationales)

  • Prix du meilleur film asiatique (Honorifique / décerné par le public)
  • Prix RTS du public (acquisition)

Méliès d’argent NIFFF du meilleur long métrage fantastique européen.[modifier | modifier le code]

Pour être éligible dans cette catégorie, un film doit avoir été produit dans les 24 mois précédant le cycle Méliès d’or concerné, répondre à la qualification de production européenne selon le règlement de la Fédération Européenne des Festivals de Film Fantastique, avoir une durée de 60 minutes minimum et être projeté en première Suisse (la priorité est accordée aux premières internationales)

  • Nomination à la finale Méliès d’or du meilleur long métrage fantastique européen

Compétition SSA/Suissimage des courts métrages suisses[modifier | modifier le code]

Pour être éligible dans cette catégorie, un film doit avoir été produit dans les 18 mois précédant le festival, avoir une durée de 30 minutes maximum, être en version orignale sous-titrée en français et/ou anglais, et doit satisfaire à au moins un des trois critères suivants :

1) avoir bénéficié du soutien d'une institution ou d'un organisme d'aide ou de promotion du cinéma suisse

2) avoir été produit par une société de production établie en Suisse

3) être l’oeuvre d'un réalisateur suisse ou d'un réalisateur étranger formé dans une école de cinéma suisse

  • Prix du meilleur court métrage fantastique suisse (10 000 Frs doté par SSA/Suissimage)
  • Prix Taurus Studio à l'innovation (2 000.- Frs de prestation post-production)

Meilleur court métrage européens[modifier | modifier le code]

Pour être éligible dans cette catégorie, un film doit avoir été produit dans les 18 mois précédant le festival, répondre à la qualification de production européenne selon le règlement de la Fédération Européenne des Festivals de Film Fantastique, avoir une durée de 15 minutes maximum et être projeté en première Suisse.

  • Prix du Meilleur Court Métrage Fantastique Européen.
  • Nomination à la finale Méliès d’or du meilleur court métrage fantastique européen

Les programmes hors compétition[modifier | modifier le code]

Films of the Third Kind Les liens entre fantastique et Thriller à travers les avant-premières les plus attendues de la saison.

Ultra Movies Des séances de minuit qui dévoilent la face la plus étrange du cinéma de genre.

Amazing Switzerland Un panorama des meilleurs opus fantastiques ou de genres affiliés qui vise à promouvoir le cinéma suisse.

Histoire(s) du genre Un programme de documentaires sur l'histoire du fatastique.

Retrospectives Des programmes inédits consacrés à l'histoire du cinéma fantastique.

Programme de courts métrages asiatiques Les tendances du cinéma asiatique de demain.

Programme enfants Des séances pour les plus jeunes en collaboration avec la Lanterne Magique et les écoles des régions.

Hommages et cartes blanches

NIFFF on tour Un programme de films qui voyage dans toute la Suisse entre deux éditions du festival.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Année Prix H.R. Giger « Narcisse du Meilleur Film » Réalisateur Nationalité
2017 Super Dark Times Kevin Phillips Drapeau des États-Unis États-Unis
2016 Under the Shadow Babak Anvari Drapeau de l'Iran Iran
2015 Green Room Jeremy Saulnier Drapeau des États-Unis États-Unis
2014 Housebound Gerard Johnstone Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
2013 Dark Touch Marina de Van Drapeau de la France France
2012 Citadel Ciaran Foy Drapeau de l'Irlande Irlande
2011 Troll Hunter (Trolljegeren) André Øvredal Drapeau de la Norvège Norvège
2010 Enter the Void Gaspard Noé Drapeau de la France France
2009 Fish Story Yoshihiro Nakamura Drapeau du Japon Japon
2008 Sleep Dealer Alex Rivera Drapeau des États-Unis États-Unis
2007 Nous, les vivants (You, The Living) Roy Andersson Drapeau de la Suède Suède
2006 Norway of Life (Den brysomme mannen) Jens Lien Drapeau de la Norvège Norvège, Drapeau de l'Islande Islande
2005 Innocence Lucile Hadzihalilovicn Drapeau de la France France
2004 The Machinist Brad Anderson Drapeau de l'Espagne Espagne
2003 28 jours plus tard (28 Days Later…) Dany Boyle Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
2002 The Ying-Yang Master Takita Yojiro Drapeau du Japon Japon
2000 Gemini Shinya Tsukamoto Drapeau du Japon Japon

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cinebulletin, « L'Europe du fantastique à Neuchâtel », sur L'Europe du fantastique à Neuchâtel (consulté le 11 mai 2017)
  2. « Archives de l'Express »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]