TLF (rappeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis TLF (groupe))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir TLF.
TLF
Surnom Ikbal Vockal
Nom de naissance Ikbal M'kouboi
Naissance
Moroni, Drapeau des Comores Comores
Genre musical Hip-hop, rap français, rap hardcore
Instruments Voix
Années actives Depuis 1995
Labels Talents Fâchés Records, Sony Music, Arista, Wagram Music

TLF, de son vrai nom Ikbal M'kouboi, né le à Moroni dans la Grande Comore, est un rappeur français[1]. TLF est initialement formé en tant que groupe en 1995 par Ikbal et Alain 2 l'ombre. En 2016, Ikbal, petit frère du rappeur Rohff, reste le seul membre du groupe et finit par adopter le nom de scène TLF.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Ikbal M'kouboi est né le à Moroni dans la Grande Comore[2]. Il passe son enfance à Mbéni, et immigre avec sa famille en France en 1989[2]. Durant son enfance, il se passionne pour des artistes pop tels que Michael Jackson et Bob Marley, puis découvre le rap avec NWA, le Wu-Tang Clan, Snoop Dogg, Tupac et Notorious B.I.G[2].

Carrière en groupe (1995–2014)[modifier | modifier le code]

Ikbal M'kouboi, à cette période surnommé Ikbal Vockal, forme en 1995 le groupe TLF avec Alain 2 l'ombre. Le groupe se fait connaître en 2003 en participant à l'album Talents fâchés aux côtés de Sefyu, Keny Arkana, Kamelancien, Tandem ou Alibi Montana. Ikbal Vockal est d'abord producteur indépendant. C'est avec Alain 2 L'Ombre que se forme l’entité bicéphale TLF, c'est-à-dire Thug Life Forever ou Talents fâchés. Talents Fachés Records est le nom du label créé par les deux rappeurs. Ikbal et Alain 2 l'ombre sont à la fois rappeurs, producteurs et entrepreneurs. En 2004 sort le second volume du duo TLF. Viennent ensuite un troisième volume de Talents fâchés et la série sportive des compilations Rap Performance (toujours produite par le label Talents Fâchés Records). En 2009, le groupe TLF publie un nouvel album Talents fâchés en collaboration avec d'autres rappeurs comme Nessbeal, Rohff, Diam's, Kery James, Kamelancien, et Soprano.

En 2009, Ikbal et Alain de l'ombre se séparent après un concert à Bercy avec les artistes de Rai'n'B Fever[3]. Néanmoins, le groupe TLF se recompose en 2010 avec Ikbal, Badoo, Edwige et Yacouba[3]. Le premier album du nouveau TLF, La Renaissance est publié le [4],[5]. En novembre 2010, sort un remix, réalisé avec Corneille, du morceau Le meilleur du monde. En 2010 et 2011, le nouveau groupe TLF fait une tournée à travers tous les clubs de la France. Pour cette tournée, trois nouveaux membres rejoignent le groupe : Skalp, Awa Imani, et Indila. Ces membres étaient déjà présents sur l'album. L'édition collector de l'album Renaissance sort en mars 2011, et contient six inédits[4]. Le groupe est nommé au NRJ Music Awards 2012 avec Corneille dans la catégorie « groupe/duo/troupe francophone de l'année ». Edwige quitte le groupe en juillet 2011, et est remplacée par Léa. Le troisième album du groupe, OVNI (Opus Violent Non Identifié), successeur de Renaissance[3], est publié en septembre 2012[6]. En 2012, Alain 2 l'ombre fait de nouveau partie de TLF[6], et apparaît dans la majorité des morceaux comme Sans regret avec Lara Bellerose, Winner, ou encore Street Celebration avec Rohff. Le 10 juin 2013 sort le projet Ghetto Drame 2 uniquement disponible sur Internet[7], sur lequel participent entre autres Niro, Sinik et Le Rat Luciano.

Au début de 2014, le groupe annonce la sortie de leur album solo, avant leur séparation. Ikbal décide de continuer seul en indépendant avec son label Talents Fâchés Records, tandis qu'Alain de l'ombre reste avec Rohff et son label Foolek Empire. Ikbal envoie les premiers extrait de son album (On fait les chose bien, Mourir ce soir, Godzilla, Wanted (feat. Emily M.), Ailleurs (feat. Skalpovich). Mais en juillet, alors qu'il avait déjà commencer la promotion de son album, Ikbal signe avec Arista un label de Sony Music France.

Carrière solo (depuis 2016)[modifier | modifier le code]

En 2016, Ikbal annonce son retour en solo, officiellement sous le nom de scène TLF[8],[9]. Dans une interview, il explique avoir gardé le nom : « Parce que TLF c’est moi, tout simplement. J’ai juste voulu par le passé mettre en avant des artistes que je produisais. C’est un peu comme ce que Goldman faisait. Ça ne l’a pas empêché d’être en groupe ou en solo. Tant que la musique est bonne c’est ce qui parle aux gens[8]. » En mars 2016, TLF annonce son album solo intitulé No Limit, qui contient 22 chansons[8],[10]. Il est publié le [11].

Discographie[modifier | modifier le code]

Album studio[modifier | modifier le code]

Albums collaboratifs[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

Street albums[modifier | modifier le code]

Mixtapes[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Offishal Remix

Apparitions[modifier | modifier le code]

  • 2002 : L'émeute feat. 113 et Ikbal Vockal - Les grossistes
  • 2005 : Ikbal - Première fois (sur la compilation Prison)
  • 2005 : La Click de l'ombre - On vous baise (sur la compilation Rap Performance
  • 2005 : Ikbal - Aie aie aie (sur la compilation Rap Performance)
  • 2005 : Alain 2 L'Ombre - Ben alors on dit quoi (sur la compilation Rap performance)
  • 2005 : Rohff feat. Ikbal - Bonhomme (sur l'album de Rohff, Au-delà de mes limites)
  • 2006 : TLF - Aie aie aie Remix (sur la compilation Phonographe Vol.2)
  • 2006 : TLF - Principes (sur la compilation Hostile 2006)
  • 2006 : TLF - La dalle (sur la compilation Les yeux dans la banlieue)
  • 2006 : TLF feat. Sylla - 94 capitale (sur la compilation Boucherie)
  • 2007 : Salif feat. TLF - Boulevard de la prison (sur l'album de Salif Boulogne boy)
  • 2007 : TLF - Point de vue (sur la compilation Niroshima 3)
  • 2007 : Heckel et Geckel feat. Ikbal, Youssoupha, Seth Gueko, Despo'Rutti, Diam's, Seat Lui-Même, Mac Tyer, Toma, Ben-J, Salif - On ne sait pas abandonner
  • 2008 : TLF Feat. Pagaille - Tant que (sur la compilation Ako dy)
  • 2008 : TLF - Mourir libre (sur la B.O. du film Mesrine)
  • 2008 : TLF feat. Zahouania - Amitiés sacrées (sur la compilation Rai'N'B fever Vol.3)
  • 2009 : TLF - Le nerf de la guerre (sur la compilation Les yeux dans la banlieue Vol.2)
  • 2010 : Six Coups MC feat. TLF et Tunisiano - La Définition de ma dalle (sur l'album de Six Coups MC Un pied dans la lumière')
  • 2010 : TLF feat. Karlito - Ma ville, ma capitale (sur la compilation Street Lourd Hall Stars II)
  • 2010 : TLF feat. Corneille - Meilleur du monde (sur l'album de Corneille Les Inséparables)
  • 2011 : TLF feat. Amar - Ma Voie (sur la compilation Rai'N'B fever Vol.4)
  • 2013 : Rohff feat. TLF - Embrouille (sur l'album de Rohff P.D.R.G.)
  • 2014 : TLF - Mourir ce soir
  • 2014 : TLF - Godzilla
  • 2014 : TLF - T'as vu
  • 2014 : TLF feat. Emily M. Wanted
  • 2014 : TLF feat. Skalpovich - Ailleurs

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Vitry : découvrez le clip tourné par le rappeur TLF à la patinoire », sur Le Parisien, (consulté le 30 mai 2016).
  2. a, b et c « Biographie de TLF », sur booska-p (consulté le 30 mai 2016).
  3. a, b et c « TLF : Nouvel album ’No Limit’ en 2016 », sur evous.fr, (consulté le 30 mai 2016).
  4. a et b « TLF publiera son nouvel album Renaissance, le 11 octobre », sur Charts in France, (consulté le 30 mai 2016).
  5. « Découvrez le nouveau clip de TLF, En Orbeat », sur Charts in France, (consulté le 30 mai 2016).
  6. a et b « TLF, OVNI leur nouvel album », sur Idoels Mag, (consulté le 30 mai 2016).
  7. « TLF, leur nouveau clip Ghetto Drame 2 ! », sur RapImpact (consulté le 30 mai 2016).
  8. a, b et c « TLF se confie sur No Limit : "S’il n’a pas l’exposition qu’il mérite, il n’aura pas le succès qu’il mérite" (EXCLU) », sur Non Stop People, (consulté le 30 mai 2016).
  9. « RÊVES ET CAUCHEMARS : LE NOUVEAU CLIP DE TLF », sur Levrairapfrancais, (consulté le 30 mai 2016).
  10. « Booba assure la promo de TLF le frère de Rohff sur Instagram ! », sur 13or-du-hiphop, (consulté le 30 mai 2016).
  11. « TLF : "Je peux relever le niveau du rap français qui est très bas !" (EXCLU) », sur melty (consulté le 30 mai 2016).