Tírig

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tírig
Blason de Tírig
Héraldique
Tírig
Vue aérienne de Tírig.
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Communauté valencienne Communauté valencienne
Province Province de Castellón Province de Castellón
Comarque Alt Maestrat
District judic. Vinaròs
Maire
Mandat
Juan José Carreres Montull (PP)
2011
Code postal 12179
Démographie
Gentilé Tirijà, tirijana
Population 435 hab. ()
Densité 10 hab./km2
Géographie
Coordonnées 40° 25′ 25″ nord, 0° 04′ 38″ est
Altitude 464 m
Superficie 4 234 ha = 42,34 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Communauté valencienne

Voir sur la carte administrative de Communauté valencienne
City locator 14.svg
Tírig

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Tírig

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Tírig
Liens
Site web www.tirig.es

Tírig (en valencien et en castillan) est une commune d'Espagne de la province de Castellón dans la Communauté valencienne. Elle est située dans la comarque de l'Alt Maestrat et dans la zone à prédominance linguistique valencienne[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Le territoire de Tírig est limité par les communes de Catí, Chert, Salsadella, Les Coves de Vinromà et Albocácer, toutes situées dans la province de Castellón.

On accède à cette localité depuis Castellón de la Plana en prenant la CV-10, puis la CV-131 et finalement la CV-130.

Population[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1990 1992 1994 1996 1998 2000 2002 2004 2005
675624599575567551566573570
2007 2010 - - - - - - -
555557-------

Histoire[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Parti Qualité
1979-1983 Jesús Redó Matamoros UCD -
1983-1987 - - -
1987-1991 - - -
1991-1995 - - -
1995-1999 - - -
1999-2003 - - -
2003-2007 Avelino Roca Albert PSPV-PSOE -
2007-2011 Juan José Carreres PP -
2011- Juan José Carreres Montull PP -

Économie[modifier | modifier le code]

Elle est basée traditionnellement sur la agriculture en zone sèche (amandiers, noisetiers, oliviers, et céréales) ainsi que sur l'élevage.

L'élevage prédominant est pratiqué de manière extensive pour les ovins, caprins, bovins, et de manière moyennement intensive en ce qui concerne les porcins, l'élevage avicole et l'apiculture.

Monuments[modifier | modifier le code]

  • Barranc de la Valltorta
    Barraca de pedra seca (Tírig)
    Campanar de Tírig
    Barranc de la Valltorta
    Église de la Virgen del Pilar. Édifice intéressant sur le plan architectural.
  • Monument au peintre Puig Roda (natif de Tírig).
  • Barraca de volta, barraca de pedra seca
    La Valltorta. En la Valltorta, on connait 21 abris où est représenté l'art levantin, une manifestation préhistorique qui s'étend dans la zone orientale de la péninsule Ibérique, depuis Huesca et Lérida au nord, jusqu'à Murcie et Albacete au sud. Dans ces abris sont peintes des figures humaines et des animaux avec un grand naturalisme, plus accusé pour ces derniers; tous ces dessins sont peints avec des couleurs rouges de diverses tonalités. Les animaux les plus représentés sont les cerfs, chèvres et sangliers, certains d'entre eux blessés par des flèches. On trouve également des taureaux, chevaux, chiens ou loups. Sont dessinées des scènes de chasses aux cerfs.
  • Museu de la Valltorta. Ce musée a été créé par la Generalitat Valenciana à 500 m de la Valltorta, haut lieu de l'art rupestre levantin. Ses missions sont de veiller à la conservation des peintures et des restes archéologiques, d'en faire l'étude et d'en assurer la diffusion.

Fêtes locales[modifier | modifier le code]

  • Santa Quiteria. Se célèbre en mai avec une distribution de "coquetes".
  • Fiestas patronales. Ces fêtes patronales sont dédiées à San Jaime dans la dernière semaine de juillet avec des manifestations taurines et des "corregudes".
  • Romería de Santa Bárbara. On organise en décembre un pèlerinage à l'ermitage de cette sainte.

Gastronomie[modifier | modifier le code]

Notons, à Tírig, le "conill en llanda al forn" (lapin), comme plat de viande, et le "monte nevado", au moment du dessert.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]