Syphax Airlines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une compagnie aérienne image illustrant la Tunisie
Cet article est une ébauche concernant une compagnie aérienne et la Tunisie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?).
Les entreprises étant sujet à controverse, n’oubliez pas d’indiquer dans l’article les critères qui le rendent admissible.

Syphax Airlines
Logo de cette compagnie

Voyagez smart

AITA OACI Indicatif d'appel
FS SYA Syphax
Repères historiques
Date de création 2011
Fondateur Mohamed Frikha
Généralités
Basée à Aéroport international de Sfax-Thyna
Autres bases Aéroport international de Tunis-Carthage
Taille de la flotte 2
Nombre de destinations 13
Siège social Aéroport international de Sfax-Thyna
Dirigeants Hatem Chabchoub (PDG)

Syphax Airlines (code AITA : FS, code OACI : SYA) est une compagnie aérienne privée tunisienne basée dans l'aéroport international de Sfax-Thyna[1]. Fondée en 2011 par l'homme d'affaires Mohamed Frikha, PDG de Telnet, elle effectue des vols à partir de son hub de l'aéroport Sfax-Thyna, mais aussi des aéroports de Tunis, Monastir et Djerba.

Ses activités sont suspendues depuis le 30 juillet 2015.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 2011, le PDG du groupe Telnet lance la compagnie aérienne avec un capital de dix millions de dinars[2] et dote son entreprise, en 2012, de deux Airbus A319 commandés pour un montant global de 82,5 millions de dinars et aménagés en plusieurs classes, d'une capacité de 150 sièges chacun ; ils sont baptisés Karama et El Horria en référence à la révolution qui marque les Tunisiens pendant l'année 2011.

Pour Frikha, Syphax Airlines est le projet prend tout son sens en le situant dans son contexte de création : l'histoire de Syphax Airlines est celle de la région de Sfax et de la Tunisie, un vivier de compétences ambitieuses et déterminées, un potentiel et une infrastructure souvent mal exploitée et parfois marginalisée.

Basée à Sfax, Syphax Airlines dessert, à travers huit vols par jour, des destinations internationales, principalement en France, avec des vols quotidiens de Sfax vers Paris (cinq vols hebdomadaires de Tunis vers la capitale française), trois vols hebdomadaires vers Marseille, Lyon, Nice et Rome, deux vols par semaine vers Casablanca et Istanbul.

En mai 2013, Syphax Airlines déploie en service actif un Airbus A330-200 affrété de Bingo Airways. Le 23 octobre, la compagnie inaugure son premier vol pour Montréal avec son Airbus A330[3], devenant la première compagnie tunisienne à effectuer un vol long courrier direct opéré à partir de la Tunisie.

Le , Syphax Airlines inaugure son premier vol commercial direct vers Montréal, sur son Airbus A330. L'avion quitte Tunis vers 14 heures pour un vol de neuf heures ; le vol retour quitte Montréal le lendemain à 20 heures (heure locale)[4].

Avec la nomination de Mohamed Frikha en tant que tête de liste du parti Ennahdha dans la deuxième circonscription de Sfax, le titre de Syphax Airlines perd la moitié de sa valeur par rapport à son introduction en bourse en avril 2013, suite aux appels au boycott de la compagnie lancés par des citoyens tunisiens. Le 10 septembre 2014, Frikha, face aux pressions des actionnaires de la compagnie, démissionne de son poste de PDG et se voit remplacé par Christian Blanc, ancien PDG d'Air France[5], avant d'être contraint de céder la place le 25 novembre à Mohamed Ghelala[6].

Dans le même temps, le titre est suspendu en novembre à la Bourse de Tunis pour « anomalies comptables et organisationnelles » puis retiré de l'indice Tunindex[2]. Ghelala est remplacé pour raisons de santé par Hatem Chabchoub le [7]. Syphax Airlines suspend provisoirement tous ses vols vers et depuis la Tunisie à compter du 30 juillet 2015[8].

Réseau[modifier | modifier le code]

Flotte[modifier | modifier le code]

Airbus de Syphax Airlines à l'aéroport de Tunis (2013)
Airbus A330 de Syphax Airlines à l'aéroport de Tunis (2013)

La flotte de Syphax Airlines se compose des avions suivants[9] :

Flotte de Syphax Airlines
Type d'avion Nom Immatriculation Date de livraison Configuration de la cabine
Airbus A319-112 Karama (Dignité) TS-IEF Février 2012 Classe Premium de 8 à 14 passagers/Classe économique de 124 à 150 passagers
Airbus A319-112 El Horria (Liberté) TS-IEG Mars 2012 Classe Premium de 8 à 14 passagers/Classe économique de 124 à 150 passagers

La compagnie prévoit d'acquérir six Airbus A320 (dont trois A320neo) avec une option sur quatre appareils supplémentaires[10].

Ancienne flotte de Syphax Airlines
Type d'avion Nom Immatriculation Configuration de la cabine Statut
Airbus A330 Al Qods (Jérusalem) TS-IRA Business Class de 28 passagers/Classe économique 250 passagers Résiliation de la location[2]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Page de contact de Syphax Airlines » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  2. a, b, c et d Stéphane Ballong, « Syphax Airlines dans la tourmente », sur jeuneafrique.com,‎ (consulté le 7 novembre 2015)
  3. « Syphax Airlines lance son premier vol direct Tunis-Montréal », sur businessnews.com.tn,‎ (consulté le 7 novembre 2015)
  4. « Coupure du ruban pour l’inauguration de la ligne Tunis-Montréal », sur espacemanager.com,‎ (consulté le 7 novembre 2015)
  5. « Syphax Airlines : Mohamed Frikha acculé à la démission », sur kapitalis.com,‎ (consulté le 7 novembre 2015)
  6. « « Mohamed Ghelala nouveau PDG de Syphax Airlines », Syphax Airlines, 27 novembre 2014 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  7. François Duclos, « Syphax Airlines change encore de PDG », sur air-journal.fr,‎ (consulté le 7 novembre 2015)
  8. « Tunisie : Syphax Airlines stoppe ses activités », sur lefigaro.fr,‎ (consulté le 7 novembre 2015)
  9. « Flotte de Syphax Airlines » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  10. « Le tunisien Syphax commande 10 Airbus », sur fr.reuters.com,‎ (consulté le 7 novembre 2015)

Lien externe[modifier | modifier le code]