Telnet (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Telnet (homonymie).

Telnet
logo de Telnet (entreprise)

Création 1994
Fondateurs Mohamed Frikha
Forme juridique Société anonyme
Slogan Innovation
Siège social Tunis
Drapeau de Tunisie Tunisie
Direction Raouf Chekir (PDG)
Activité Études logicielles, systèmes électroniques et réseaux de télécommunications
Filiales Telnet Consulting
DataBox
PLM Systemes
ATC
Effectif + 600[1]
Site web www.groupe-telnet.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Chiffre d'affaires 43 920 000 (TND) en 2017[2]
en augmentation 1 161 000 (TND)[2]
Résultat net 6 040 000 (TND) en 2017[3]
en augmentation 4 860 000 (TND)[3]

Telnet est une entreprise tunisienne d'ingénierie offshore et de conseil dans l'innovation et les hautes technologies fondée en 1994.

Dans un contexte mondial caractérisé par l'émergence des technologies de l'information et la globalisation de l'économie, elle œuvre dans les secteurs des télécommunications (multimédia), des transports (automobiles), de la défense (avionique), de la sécurité (carte à puce), de l'électronique et de l'industrie. Ayant pour vocation d'être un pôle de compétences dans les hautes technologies avec une envergure internationale, elle tire en 2012 trois quarts de ses revenus du développement de logiciels, vendus principalement à des multinationales françaises[4].

En avril 2008, Telnet et Altran Technologies signent une coentreprise prenant le nom d'Altran Telnet Corporation[5].

Historique[modifier | modifier le code]

Telnet est créée en 1994 pour répondre à une demande croissante en développements de logiciels. Start-up portée par sept ingénieurs[4], l'entreprise obtient dès 1995 son premier contrat avec un groupe international, lequel sera son principal vecteur de développement. Dès 1997, elle se spécialise dans les développements offshore au profit de grands groupes internationaux.

En 2000, Telnet dépasse la barre des cinquante ingénieurs. Quatre ans plus tard, elle dispose d'un effectif supérieur à cent ingénieurs et met en route la certification CMMI niveau 5 — première entreprise maghrébine à l'obtenir[4] en 2006 — tout en ouvrant sa première filiale en France : Telnet Consulting. En 2002, l'entreprise déménage dans ses propres locaux situés au nord de Tunis.

En 1998, Telnet est certifiée ISO 9001. Depuis début 2002, elle adopte le référentiel ISO 9001 version 2000 pour son système de management de la qualité et, en 2001, obtient le prix de l'innovation auprès de la Chambre tuniso-française de commerce et d'industrie.

Au printemps 2011, la société est introduite à la Bourse de Tunis[6]. L'opération, unique dans cette année révolutionnaire, permet de lever quarante millions de dinars[4]. En 2012, Telnet compte quatre sites en Tunisie et un en France[4].

Le 22 septembre 2014, Mohamed Frikha démissionne de son poste de PDG[7], en raison de ses engagements politiques, et se voit remplacé par Raouf Chekir[7].

En avril 2018, Telnet signe un accord avec le groupe japonais Fuji IMVAC pour la fabrication de drones[8].

Domaines d'activité[modifier | modifier le code]

  • Études logicielles : conception et développement de produits logiciels dans divers domaines d'activités : télécommunications, multimédia, transport, produits de consommation, sécurité et défense, etc.
  • Systèmes électroniques : conception et design en électronique et en microélectronique, test et validation de systèmes électronique
  • Réseaux et télécommunications : réalisation de prestations d'ingénierie dans les domaines des réseaux de télécommunications
  • Ingénierie de produits mécaniques : conception assistée par ordinateur et simulation mécanique, fabrication assistée par ordinateur et processus d'industrialisation

Effectif[modifier | modifier le code]

Telnet dispose à ce jour d'une équipe technique composée de plus de 500 consultants, ingénieurs et techniciens supérieurs, issus de différentes formations : universités américaines, grandes écoles européennes et écoles d'ingénieurs tunisiennes[1].

Les ingénieurs sont spécialisés en technologies de l'information, télécommunications, électronique et mécanique[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Présentation », sur groupe-telnet.com (consulté le 20 juillet 2018)
  2. a et b « Telnet Holding », sur ilboursa.com (consulté le 20 juillet 2018)
  3. a et b « Telnet Holding, le début de l’aventure internationale », sur businessnews.com.tn, (consulté le 25 novembre 2018)
  4. a b c d et e Frida Dahmani, « Mohamed Frikha veut faire décoller Sfax », sur jeuneafrique.com, (consulté le 20 juillet 2018)
  5. « Officialisation du mariage entre Altran et Telnet », sur businessnews.com.tn, (consulté le 20 juillet 2018)
  6. Frédéric Maury, « Telnet se lance », Jeune Afrique, 17 avril 2011, p. 119
  7. a et b « Telnet Holding : nomination d’un nouveau directeur général », sur tunisiait.com, (consulté le 20 juillet 2018)
  8. « TELNET Holding signe un accord avec le groupe japonais FUJI IMVAC pour la fabrication des drones », sur businessnews.com.tn, (consulté le 20 juillet 2018)

Lien externe[modifier | modifier le code]