Sylvie Gaudin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sylvie Gaudin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
signature de Sylvie Gaudin

signature

Sylvie Gaudin, née le [1] à Boulogne-Billancourt, et décédée en 1994, est une artiste, peintre et maître-verrier française. Arrière-petit-fille du verrier Félix Gaudin, elle est connue pour les vitraux originaux qu’elle a exécutés en France jusqu'à sa mort, au zénith de son art.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issue d'une famille de maîtres-verriers, Sylvie Gaudin est la fille de Pierre Gaudin (1908-1973), lui-même fils d'Ernest Gaudin (1879-1954), fils de Félix Gaudin, et de Marie Wetzel (1882-1970) [1].

Elle a effectué ses études à l'Académie Julian à Paris à partir de 1969 puis à l'École supérieure d'arts graphiques. En 1973, son père Pierre meurt et Sylvie reprend l'atelier de la rue de la Grande-Chaumière (Paris, 6e arr.), dans le quartier du Montparnasse.

Restauratrice de vitraux anciens, elle exécute également les cartons d'artistes. C'est elle qui restaure et replace en 1977 dans la nouvelle église Sainte-Jeanne-d'Arc de Rouen (provenant de l'ancienne église Saint-Romain, démolie par les bombardements).

Son œuvre originale est facilement reconnaissable, marquée par une fluidité de lignes contemporaines intégrant les éléments figuratifs ou symboliques avec des grisailles maîtrisant parfaitement les jeux de contrastes.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Liste non exhaustive

Cathédrales[modifier | modifier le code]

Églises[modifier | modifier le code]

Chapelle[modifier | modifier le code]

Restaurations[modifier | modifier le code]

Vitraux des églises de Sainte-Jeanne-d'Arc de Rouen (1977), de Saint-Martail de Cazenac à Beynac-et-Cazenac (1989)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Sylvie Gaudin, The little sisters, [exposition] Salle Capitulaire de la Cathédrale de Coutances, 6/30 septembre 1990, Coutances : Musée Quesnel-Morinière, 1990

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jean-François Luneau, Félix Gaudin, peintre-verrier et mosaïste, 1851-1930, 2006, p. 46.
  2. Roger-Alexandre Lefèvre, Isabelle Pallot-Frossard (éd.), Le matériau vitreux: verre et vitraux : actes du Cours intensif européen, Ravello (Italie) : Edipuglia, Centro universitario europeo per i beni culturali di Ravello, 1997, p. 40, et fig. 21.

Sur les autres projets Wikimedia :