Svetlogorsk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Svetlogorsk
(ru) Светлогорск
Blason de Svetlogorsk
Héraldique
Drapeau de Svetlogorsk
Drapeau
Svetlogorsk
La tour de l'eau.
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Kaliningrad
District fédéral Nord-Ouest
Sujet fédéral Drapeau de l'oblast de Kaliningrad Oblast de Kaliningrad
Maire Igor Faminyh
Code OKATO 27 420
Indicatif (+7) 401533
Démographie
Population 11 219 hab. (2013)
Densité 534 hab./km2
Géographie
Coordonnées 54° 56′ nord, 20° 09′ est
Altitude 40 m
Superficie 2 100 ha = 21 km2
Fuseau horaire UTC+03:00 (MSK)
Heure de Moscou
Divers
Fondation 1258
Statut Ville depuis première moitié du XIXe siècle
Ancien(s) nom(s) Rauschen
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Russie
Voir sur la carte topographique de Russie
City locator 14.svg
Svetlogorsk
Géolocalisation sur la carte : oblast de Kaliningrad
Voir sur la carte topographique de l'oblast de Kaliningrad
City locator 14.svg
Svetlogorsk
Géolocalisation sur la carte : Russie européenne
Voir sur la carte topographique de Russie européenne
City locator 14.svg
Svetlogorsk
Liens
Site web www.svetlogorsk39.ru

Svetlogorsk (en russe : Светлогорск ; en allemand : Rauschen ; en lituanien : Raušiai ; en polonais : Rausze) est une ville de l'oblast de Kaliningrad, en Russie. Sa population s'élevait à 11 219 habitants en 2013.

Géographie[modifier | modifier le code]

La côte Baltique à Svetlogorsk.

Svetlogorsk est située sur la côte de la mer Baltique dans la péninsule de Sambie au sein de l'ancienne Prusse-Orientale. Le centre-ville se trouve à 34 km au nord-ouest de Kaliningrad et à 1 103 km à l'ouest de Moscou[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Un village de pêcheurs nommé Rusemoter à l'emplacement de la ville actuelle de Svetlogorsk fut mentionné pour la première fois en 1258. À cette époque, l'ordre Teutonique siégeant au château de Balga conquit progressivement la région des Prussiens et le nom fut peu à peu transformé en Rausemoter, Raushemoter et finalement Rauschen. Après la conquête de la Prusse, le légat pontifical Guillaume de Modène a mis en place une organisation ecclésistique de l'État monastique selon laquelle le lieu appartenait au diocèse de Sambie érigé par une bulle du pape Innocent IV en 1243. Les chevaliers Teutoniques y ont créé un étang et firent construire un grand moulin à eau.

Rauschen vers 1900.

Au début du XIXe siècle, la localité devint très à la mode parmi les vacanciers allemands. Le , elle fut officiellement reconnue comme station balnéaire. L'arrivée du chemin de fer de Königsberg via Neukuhren, en 1900, renforça la popularité de la commune. L'église protestante de Rauschen fut inaugurée en 1907. Un téléphérique menant à la plage et un hippodrome furent construits avant la Première Guerre mondiale. Otto Nicolai et Thomas Mann figurent parmi les célébrités qui y séjournèrent. La plus petite station de Georgenswalde, qui en dépendait à 3 km, était aussi à la mode. Elle s'appelle aujourd'hui Otradnoïe.

En 1945, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, Rauschen fut occupée par l'Armée rouge au cours de l'offensive de Prusse-Orientale. Elle fut annexée par l'Union soviétique, incorporée dans l'oblast de Kaliningrad en 1946 et renommée Svetlogorsk ; la population allemande restante fut expulsée. Otradnoïe fait désormais partie de la ville. Aujourd'hui, c'est une station balnéaire assez populaire en été grâce à son front de mer et à ses nombreux bains, clubs et attractions.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[2]

Évolution démographique
1933 1939* 1959* 1970* 1979*
2 1782 5446 7267 7979 982
1989* 2002* 2010* 2012 2013
11 88110 95010 77210 98211 219

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

  • Adolf Hering, peintre réaliste et illustrateur, mort à Rauschen en 1932 ;
  • Anatoli Sobtchak, homme politique, coauteur de la Constitution de la Fédération de Russie et maire de Saint-Pétersbourg, y meurt en 2000.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :