Iantarny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Iantarny
Coat of Arms of Yantarny (Kaliningrad oblast).png
20110612 093 Palmnicken.jpg
Nom officiel
(ru) Янтарный (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom local
(ru) ЯнтарныйVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Exclave
Okroug urbain
Yantarny Urban Okrug (d)
Capitale de
Yantarny Urban Okrug (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Superficie
26 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
30 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Démographie
Population
5 566 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
214,1 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Commune urbaine (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Histoire
Fondation
Événement clé
The massacre of Palmnicken (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Code postal
238580Voir et modifier les données sur Wikidata
OKATO
27420562000Voir et modifier les données sur Wikidata
Géolocalisation sur la carte : oblast de Kaliningrad
(Voir situation sur carte : oblast de Kaliningrad)
Red pog.svg

Iantarny (en russe : Янта́рныйÉcouter ; en allemand : PalmnickenÉcouter ; en lituanien : Palvininkai ; en polonais : Palmniki) est une commune urbaine de l'oblast de Kaliningrad, en Russie.

Géographie[modifier | modifier le code]

La côte Baltique près de Iantarny.

La localité se situe dans le nord-ouest de la région historique de Prusse, sur la bordure occidentale de la péninsule de Sambie, à environ 40 kilomètres de Kaliningrad. Sa population est de 5 524 habitants en 2010[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville est fondée en 1234 par les chevaliers teutoniques pendant les croisades baltes, sur le site d'une ancienne colonie prussienne. Ils nomment le lieu Palwenicken. Le village devient territoire du duché de Prusse en 1525 ; durant la guerre de Trente Ans, des troupes suédoises occupent la région. Ensuite, Palmnicken appartient à l'État de Brandebourg-Prusse puis, à partir de 1701, au royaume de Prusse. Des forces russes ont occupé les lieux pendant la guerre de Sept Ans, de 1758 à 1762.

Après le congrès de Vienne, le village est incorporé dans l'arrondissement de Fischhausen, dans le district de Königsberg au sein de la Prusse-Orientale. Il est un lieu important pour son industrie d'extraction d'ambre. Au début du XXe siècle, le village devint une station balnéaire populaire.

Massacre de Palmnicken[modifier | modifier le code]

Mémorial du massacre.

Vers la fin de la Seconde Guerre mondiale, à la suite de l'avancée de l'Armée rouge, les prisonniers des camps satellites du camp de concentration du Stutthof[2] sont envoyés à Palmnicken. Seulement 3 000 prisonniers sur 7 500 survivent aux Marches de la mort[3]. La plupart sont des femmes juives originaires de Pologne et de Hongrie. Les Allemands décident de les murer vivants dans le tunnel d'une mine d'ambre. Ce plan ne sera pas mis en place face à l'opposition du dirigeant de la mine. Le , les SS amènent alors les prisonniers sur la plage de Palmnicken où ils seront abattus dans la mer Baltique. Seulement 33 prisonniers réussiront à y réchapper[4]. Un mémorial pour commémorer les victimes est inauguré en janvier 2011. Il est l'œuvre de l'artiste Frank Meisler. La même année, le mémorial est vandalisé avec des slogans antisémites[5].

Après la guerre, la population allemande restante est expulsée. Le lieu est rebaptisé Jantarny (d'après russe : Янтарь, « ambre »).

Amber Beach Festival[modifier | modifier le code]

En 2010, la ville accueille le festival international de musique d'Amber Beach.

Notes et références[modifier | modifier le code]