Tcherniakhovsk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tcherniakhovsk
Черняховск
Blason de Tcherniakhovsk
Héraldique
Drapeau de Tcherniakhovsk
Drapeau
Vieil immeuble à Tcherniakhovsk.
Vieil immeuble à Tcherniakhovsk.
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Kaliningrad
District fédéral Nord-Ouest
Sujet fédéral Flag of Kaliningrad Oblast.svg Oblast de Kaliningrad
Code OKATO 27 239 501
Indicatif +7 40141
Démographie
Population 38 571 hab. (2013)
Densité 665 hab./km2
Géographie
Coordonnées 54° 38′ N 21° 49′ E / 54.633, 21.81754° 38′ Nord 21° 49′ Est / 54.633, 21.817  
Altitude 30 m
Superficie 5 800 ha = 58 km2
Fuseau horaire UTC+03:00 (USZ1)
Heure de Kaliningrad
Cours d'eau Pregolia
Divers
Fondation 1336
Statut Ville depuis 1583
Ancien(s) nom(s) Insterbourg
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir sur la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Tcherniakhovsk

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Kaliningrad

Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Kaliningrad
City locator 14.svg
Tcherniakhovsk

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte administrative de Russie européenne
City locator 14.svg
Tcherniakhovsk

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte topographique de Russie européenne
City locator 14.svg
Tcherniakhovsk
Sources
Liste des villes de Russie

Tcherniakhovsk (en russe : Черняховск), anciennement Insterbourg (en allemand : Insterburg ; en lituanien : Įsrūtis ; en polonais : Wystruć), est une ville de l'oblast de Kaliningrad, en Russie. Sa population s'élevait à 38 571 habitants en 2013.

Géographie[modifier | modifier le code]

Tcherniakhovsk se trouve à 89 km à l'est de Kaliningrad et à 1 010 km à l'ouest de Moscou[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Article principal : Château d'Insterbourg.

Les chevaliers teutoniques commandés par le grand-maître Dietrich von Altenburg, ont fondé le château connu sous le nom d'Instierburg, puis Insterburg (Insterbourg, en français) en 1336. Un établissement humain crût au pied du château pour le servir, et à ce village, appelé lui aussi Insterbourg, furent accordés des privilèges de marché (Marktrecht), puis de ville le . Insterbourg fut intégré au duché de Prusse, après la sécularisation de l'Ordre, due à la Réforme en 1525, qui par la suite devint la Prusse-Orientale dans le royaume de Prusse. Insterbourg fut rattachée à l'Empire allemand à sa création en 1871.

Insterbourg souffre d'un incendie, le 9 juin 1590, qui détruit 140 des 149 maisons de la ville. Elle suit aussi les dommages de la Guerre de Trente Ans lorsqu'elle est occupée par les troupes suédoises, mais le plus grave survient quand elle est frappée par la peste, comme nombre de villes de Prusse, en 1709. Aussi le roi Frédéric-Guillaume appelle-t-il de nouvelles populations pour la peupler ensuite. Il fait venir en particulier des paysans protestants de la région de Salzbourg et de Suisse qui sont calvinistes. Insterbourg est occupée par les troupes russes de 1758 à 1762, pendant la Guerre de Sept Ans. Lorsque les troupes de la Grande Armée traversent la région pendant la campagne de Russie en 1812, elle sert de quartier général.

La Prusse se réorganise après la chute de Napoléon en 1815, et Insterbourg est intégrée par la suite dans le district de Gumbinnen et devient le chef-lieu de l'arrondissement du même nom. La Reichstraße N°1, construite entre 1828 et 1835, la traverse, ce qui provoque la croissance économique et démographique de la ville, accrue encore lorsque le chemin de fer la relie tôt en 1860. Insterbourg se trouve alors sur les axes ferroviaires Königsberg-Kowno et Tilsit-Lyck. Des usines métallurgiques, des usines de construction mécanique, etc., sont ouvertes. Bien qu'essentiellement agricole, la région est en pleine industrialisation.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Insterbourg fut lourdement bombardée par l'aviation britannique le . La ville fut attaquée par l'Armée rouge les 21 et . Insterbourg fut intégrée à l'Union soviétique au détriment de l'Allemagne après la guerre. Sa population allemande fut soit évacuée soit expulsée et remplacée par une population soviétique, surtout russe. En 1946, Insterbourg fut renommée Tcherniakhovsk en l'honneur d'Ivan Tcherniakhovski, général puis maréchal soviétique de la Seconde Guerre mondiale.

Après la chute du rideau de fer, l'élevage du cheval Akhal-Teke fut introduit dans la région et des écuries d'élevage de cette race furent ouvertes.

La ville est le siège de la base aérienne de Tcherniakhovsk. Elle a retrouvé sa croissance à partir de 2000-2002, après une décennie de crise socio-économique.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[2]

Évolution démographique
1875 1885 1890 1910 1925
16 303 20 914 22 227 31 624 39 311
1933 1939 1959* 1970* 1979*
41 230 43 620 29 063 33 446 35 576
1989* 2002* 2010* 2012 2013
39 622 44 323 40 449 39 597 38 571


Patrimoine[modifier | modifier le code]

Personnalités nées dans la ville[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :