Sulpice Dewez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sulpice Dewez
Sulpice Dewez 1932.jpg

Sulpice Dewez en 1932

Fonction
Député
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
GonesseVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Sulpice DewezVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

Sulpice Dewez, né le 30 septembre 1904 à Villers-Outréaux (Nord) et mort le 3 mars 1974 à Gonesse (Val-d'Oise), est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est savetier, puis métallurgiste.

Il suit les cours de l'école de Léninisme de Bobigny à partir en 1926. Il est désigné pour faire partie d'une délégation ouvrière en Russie en 1927. Secrétaire du rayon de Denain.

  • Député communiste du Nord de 1932 à 1942
  • Conseiller général du Canton de Valenciennes-Sud de 1932 à 1940

Il rompt avec le PCF en 1939 et vote à l'Assemblée nationale les pleins pouvoirs à Pétain. Il rejoignit très vite la Résistance et connut la déportation en Allemagne. Au retour de déportation, il continue son combat anticommuniste. Il créé en 1947 le journal Travail et Liberté[1] et devient le secrétaire général de la Confédération générale des syndicats indépendants (CGSI)

Sources[modifier | modifier le code]

  • « Sulpice Dewez », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Pierre Le Crom, Syndicats, nous voilà ! : Vichy et le corporatisme, Paris, Éditions de l'Atelier, , 410 p. (ISBN 2-7082-3123-5), p. 375

Sur les autres projets Wikimedia :